Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
À quelle heure est le prochain tram ? Demandez à un robot sur Facebook Messenger
L'actu 

À quelle heure est le prochain tram ? Demandez à un robot sur Facebook Messenger

par Jean-François Gérard.
Publié le 23 février 2017.
Imprimé le 15 août 2022 à 01:51
3 805 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le robot TramBots propose de dire, ou plutôt d’écrire, quand passent les prochains tramways à Strasbourg, si on lui demande sur Messenger, l’application de messagerie de Facebook.

Les robots débarquent ! Vous êtes à 5 minutes de l’arrêt de tram, mais vous hésitez. S’il arrive tout de suite vous serez à l’heure à votre rendez-vous. Mais s’il est là dans 12 minutes, c’est mort. Que faire ? Tenter sa chance ou réfléchir à une alternative ? Voiture, vélo, courir…

Un simple message et bim

Plus besoin d’aller sur la bonne vielle appli Tramway Strasbourg, le site de la CTS ou pire… marcher jusqu’à l’arrêt et garder le suspense. Depuis le 21 février, un simple message sur Messenger, l’application de messagerie de Facebook à TramBots – Strasbourg et les horaires des quatre prochains trams sur chaque ligne s’affichent instantanément.

Pour le contacter, il suffit de taper le nom TramBots – Strasbourg, comme s’il s’agissait d’un ami sur le réseau social. Pratique.

Et en plus, il est poli, voire il tente de faire du charme avec ses smileys à cœur. C’est presque gênant. À d’autres questions hors sujet, il sait répondre avec humour.

capture d’écran

Mais attention à ne pas trop s’emballer, TramBots peut aussi briser des cœurs :


Etre précis

Plus sérieusement, on a un peu essayé et mieux vaut être précis. Si vous cherchez les horaires à Robertsau Boecklin, écrire Robertsau ne suffit pas, mais peut-être va-t-il s’améliorer. Le petit robot ne fait que débuter. Idem pour Illkirch si vous cherchez Illkirch-Lixenbuhl.

Le système marche aussi depuis un ordinateur, comme un message Facebook classique. Depuis son smartphone, on peut se géolocaliser (ce n’est pas obligatoire), pour connaitre les arrêts à proximité. TramBots peut aussi informer sur les perturbations sur le réseau. Les horaires sont en temps réel, directement récupérées sur le site de la CTS.

Le bus pour bientôt ?

Pour l’instant seules les horaires de tram, et non celles de bus sont disponibles, comme sur Monprochainbus. Mais quand on lui demande le robot promet de s’y mettre un jour.

capture d’écran

Et ça marche dans d’autres grandes villes

Gros avantage par rapport à une application classique, le « bot », c’est-à-dire un robot informatique répondra aussi à vos questions à Nantes, Toulouse, Lyon, Lille et Bordeaux, la ville d’origine de Facebots.

Comme toute « vraie » start up (le terme – à la mode – est utilisé pour beaucoup de nouvelles sociétés), cette jeune entreprise cherche encore à savoir quel modèle économique s’appliquera le mieux aux technologies qu’elle développe, nous a-t-elle fait savoir. Ses programmes sont spécialisés dans la ville intelligente (smart city en anglais).

En revanche, si l’une de vos résolutions de 2017 est de passer moins de temps sur Facebook et son téléphone, pas sûr que TramBots aille dans ce sens. Le grand projet de Mark Zuckerberg pour que Facebook remplace internet semble trouver de nouveaux services tous les mois ou presque.

Aller plus loin

Sur Facebots.fr/TramBots : le site de TramBots

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 576 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 817 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 430 visites. 2 commentaires.
×