Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

Travail du sexe : la première section syndicale de France créée à Strasbourg

Début avril, la section Travail du sexe de la Confédération nationale du travail (CNT) est rentrée en activité à Strasbourg. Pour demander la fin de la pénalisation de leurs clients et les mêmes droits que les autres travailleurs et travailleuses, Doris et Eva politisent leur lutte et la pensent collective.

Édition abonnés
Travail du sexe : la première section syndicale de France créée à Strasbourg
Eva et Doris, travailleuses du sexe à l’origine de la création de la section syndicale Travail du sexe au sein de la CNT dans le Bas-Rhin.

Doris et Eva sont travailleuses du sexe dans le Bas-Rhin, depuis près de 20 ans pour la première, huit pour la seconde. Les deux « travailleuses non salariées », selon le vocable de l’administration française, sont à l’origine de la création de la section Travail du Sexe au sein du syndicat interprofessionnel de la Confédération nationale du travail (CNT) dans le Bas-Rhin.
Une première nationale qui vise à donner aux personnes qui exercent ces professions un moyen de connaître leurs droits et d’en revendiquer de nouveaux. Car en France, depuis une loi de 2016, le travail du sexe est légal mais son achat, pénalisé (avoir recours à une prostituée est puni de 1 500 euros d’amende). Une situation législative qui a suscité une saisine jugée recevable par la Cour européenne des droits de l’Homme, car elle pourrait menacer l’intégrité physique des travailleurs et travailleuses et porter atteinte à leur vie privée.
À Rue89 Strasbourg, Doris et Eva ont accepté d’expliquer leur démarche et les revendications qu’elles entendent porter collectivement.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89 Strasbourg. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Société

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options