TSPO : l’enquête prolongée et une réunion programmée le 5 novembre
L'actu 

TSPO : l’enquête prolongée et une réunion programmée le 5 novembre

actualisé le 23/11/2015 à 14h33

le projet de TSPO a beaucoup évolué depuis le concept d'origine. Il prépare la venue du GCO (document de l'enquête publique)

Le projet de TSPO a beaucoup évolué depuis le concept d’origine. Il prépare la venue du GCO (document de l’enquête publique)

Le commissaire enquêteur du projet de Transport en site propre de l’ouest Strasbourgeois (TSPO) a décidé de prolonger de 20 jours l’enquête publique et d’y ajouter une réunion d’information. Une présentation du projet à la population qui n’était pas prévue initialement. Elle se tiendra le jeudi 5 novembre à la Maison des syndicats 1 rue Sédillot à Strasbourg.

L’aménagement du TSPO prévoit une voie ou des espaces réservés aux autocars du Réseau 67 entre Wasselonne et la place des Halles à Strasbourg pour garantir un meilleur temps de parcours. Le tronçon sur la RN4 et l’A351, deux routes gérées par l’État, est actuellement soumis à l’enquête avant une déclaration d’utilité publique par le préfet, ce qui déclencherait les fonds publics pour sa réalisation.

Une présentation du projet qui a étonné

Le 9 octobre, Rue89 Strasbourg décortiquait le projet. La solution retenue se trouve à mi-chemin entre deux options. Il n’est plus question de site physiquement séparé, mais d’une voie à côté de celle des voitures sur la RN4. Cette nouvelle voie pourrait accueillir des voitures lorsque si la circulation augmente. Or, les mêmes documents anticipent une augmentation de la circulation vers Strasbourg – une première – avec la construction du Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg.

Une telle organisation faisait craindre pour l’efficacité du projet et que ce financement servait en fait un projet routier et non de transports en commun. Lors de l’enquête publique, les élus écologistes de l’Eurométropole ont demandé une réunion publique d’explications, car cette variante dénature le projet.

Le premier adjoint de la Ville de Strasbourg Alain Fontanel (PS) demandait à l’État d’apporter des garanties sur l’efficacité de l’aménagement pour que la municipalité prononce un avis favorable. De son côté, la première secrétaire du PS du Bas-Rhin, Pernelle Richardot, s’est déclarée contre le projet en l’état, tout comme pour le GCO, lors d’un débat public sur les transports dans la future grande région Alsace Lorraine Champagne Ardenne (ALCA).

Y Aller

Réunion d’information sur le projet de TSPO, jeudi 5 novembre à 19h, à la Maison des syndicats, salle B, 1 rue Sédillot à Strasbourg.

 

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : TSPO : comment l’État prévoit de détourner l’argent des cars pour la voiture
Sur alsace.developpement-durable.gouv.fr : les informations sur l’enquête publique du TSPO

Sur alsace.developpement-durable.gouv.fr : la notice explicative du TSPO

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur les transports

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Lahti supplante Strasbourg pour la « capitale verte européenne 2021 »

par Rue89 Strasbourg. 1 134 visites. 11 commentaires.

Ce week-end, la rue du Jeu-des-Enfants devient la rue Alain Bashung

par Hélène Janovec. 1 688 visites. 4 commentaires.

Ballon d’Alsace, Kaysersberg, Ribeauvillé… Ces sites classés pourraient être moins protégés

par Jean-François Gérard. 1 606 visites. Aucun commentaire pour l'instant.