Un chevreuil a empêché tous les avions de décoller et d’atterrir à Strasbourg dimanche matin
L'actu 

Un chevreuil a empêché tous les avions de décoller et d’atterrir à Strasbourg dimanche matin

actualisé le 13/06/2018 à 09h37

Tôt ce dimanche matin, un chevreuil a été aperçu dans le périmètre de l’aéroport de Strasbourg, provoquant sa fermeture jusqu’à environ 12h30. Aucun vol en partance n’a pu décoller et les vols attendus ont été déroutés vers Mulhouse ou Baden-Baden. C’est le cas du FR7117 de Ryanair en provenance de Londres et attendu à Entzheim à 10h20, dérouté vers Baden Baden. L’Air France Hop en provenance de Rennes et attendu à midi a cependant pu atterrir à Strasbourg mais à 13h05. Au départ, deux vols ont été annulés, vers Figari et Londres, tandis que le vol vers Marseille a dû retarder son embarquement de trois heures.

Les équipes de l’aéroport ont fait leur possible pour chasser l’animal, l’hélicoptère Dragon 67, qui sert à l’acheminement de victimes d’accidents, a été utilisé en rase mottes pour l’effrayer (voir la vidéo ci-dessous).

L’hélicotère pour chasser le chevreuil, une technique originale… (vidéo remise)

Le louvetier a été appelé et s’est mis en chasse du chevreuil vers 10h30 mais sans succès. Appelés également à la rescousse, les gendarmes sur place n’ont pas été en mesure d’abattre l’animal car leurs armes ne sont pas équipées de lunettes de visée à longue distance. Au final, considérant sans doute qu’il s’était assez amusé avec tout ce petit monde, le chevreuil n’a plus réapparu et est sans doute reparti par là où il est rentré. L’aéroport a rouvert ses pistes à 12h40.

Un chevreuil (Photo Clément Bastié / FlickR / cc)

Un chevreuil (Photo Clément Bastié / FlickR / cc)

Les conséquences financières pour l’aéroport de Strasbourg risquent d’être assez lourdes, puisque pour chaque report ou déroute imputable à la plate-forme, c’est à elle d’en assumer les coûts. La direction de l’aéroport n’a pas pu être jointe dans l’immédiat.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Les barrages sur le Rhin à l’abri de la libéralisation pour l’instant

par Claire Gandanger. 534 visites. 1 commentaire.

L’Université a dépensé 400 000€ pour garder ses bâtiments pendant les manifestations étudiantes

par Pierre France. 2 910 visites. 5 commentaires.

Aux Gay Games à Paris, ces Strasbourgeois combattent l’homophobie dans le sport

par Judith Barbe. 895 visites. 1 commentaire.