Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Un feu tricolore planté au milieu d’une piste cyclable toute neuve
L'actu 

Un feu tricolore planté au milieu d’une piste cyclable toute neuve

par Pierre France.
Publié le 3 juin 2020.
Imprimé le 02 décembre 2021 à 05:33
8 028 visites. 15 commentaires.

Un feu tricolore a été installé sur une voie de la toute nouvelle piste cyclable reliant la Gare à Koenigshoffen, le long de la future ligne de tramway. Il va rester là.

Les cyclistes de l’ouest de Strasbourg qui quittent le centre-ville ont eu une surprise de taille depuis quelques jours : un feu tricolore a été planté au milieu de la piste cyclable toute neuve, aménagée à l’occasion de la nouvelle ligne de tram vers Koenigshoffen, au niveau de la rue de Rothau.

La photo du feu impétrant a été postée mardi sur la page Facebook de l’association des cyclistes de Strasbourg et du Bas-Rhin, le Cadr 67 avec ce seul commentaire : « sérieusement ? » Il faut reconnaître que l’irruption de cet aménagement à cet emplacement interroge…

Renseignements pris, le feu est bien au bon endroit. C’est la piste cyclable qui va devoir le contourner. Jean-Baptiste Gernet, adjoint au maire de Strasbourg en charge des mobilités, détaille :

« J’ai été avisé qu’il y avait un défaut à cet endroit. Le feu tricolore ne peut pas être déplacé, en raison du carrefour entre la rue de Koenigshoffen et la rue de Rothau. C’est le marquage qui n’est pas conforme et qui sera modifié très prochainement. »

Sauf que la place est limitée à cet endroit spécifiquement, les piétons n’ont guère de place sur ce qui reste du trottoir. La piste cyclable toute neuve et fort appréciée des cyclistes de l’ouest va donc se rétrécir juste à cet endroit, provoquant l’apparition d’un nouveau point d’attention. Un de plus.

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 294 visites. 14 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 776 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 679 visites. 1 commentaire.
×