Un réseau de trafiquants de drogue démantelé à Bischheim
Société 

Un réseau de trafiquants de drogue démantelé à Bischheim

Le vice-procureur du TGI de Strasbourg assure que les enquêteurs ont eu affaire à de la grande délinquance. (LJ / Rue89 Strasbourg)

Le vice-procureur du TGI de Strasbourg assure que les enquêteurs ont eu affaire à de la grande délinquance. (LJ / Rue89 Strasbourg)

Cocaïne, cannabis, argent liquide, véhicules de luxe, mais aussi armes de guerre… Voilà ce que les enquêteurs de la sûreté départementale ont saisi samedi 1er juin. « Nous avons affaire à de la grande délinquance », prévient le vice-procureur de Strasbourg, Jean-François Assal.

Samedi 1er juin, cinq personnes d’une trentaine d’années ont été interpellées entre Mulhouse et Village-Neuf dans le cadre d’une importante opération de police pour tenter de démanteler un réseau de trafic de stupéfiants implanté en Alsace à partir de Bischheim. Environ 210 kg de cannabis, 1,1 kg de cocaïne et 80 000€ en liquide ont été saisis lors des perquisitions.

De gros moyens mobilisés

Une centaine de fonctionnaires de la sûreté départementale, emmenée par le commissaire divisionnaire Patrick Roussel et appuyée par le groupe d’intervention de la police nationale, ont été mobilisés samedi pour mener à bien cette intervention. Un hélicoptère de la gendarmerie nationale a également été mis à disposition pour permettre de faire du repérage avant l’intervention.

Comme l’explique Jean-François Assal, vice-procureur au tribunal de Strasbourg, les enquêteurs de la sûreté départementale traquaient ce réseau depuis des mois :

« Une information judiciaire avait été ouverte sur mandat du parquet de Strasbourg il y a quelques mois. Tout un travail d’enquête et de filature s’est mis en place et nous a permis de comprendre que nous étions face à un sérieux réseau fait de trafic de drogue mais aussi de vols de voitures de luxe. Les derniers jours de l’enquête ont précipité ce dossier, car les enquêteurs ont acquis la certitude qu’une importante livraison devait avoir lieu samedi entre Mulhouse et Village-Neuf. »

Saisie d’armes de guerre et de voitures haut de gamme

Des perquisitions à Strasbourg et Bischheim ont également été menées par la suite. Les enquêteurs ont alors trouvé tous types de marchandise : bijoux, brouilleurs de téléphone portable, véhicules des marques BMW ou Audi, scooters Yamaha, mais aussi deux armes de guerre en état de fonctionner : un fusil-mitrailleur Kalachnikov et un pistolet-mitrailleur scorpion.

Cinq trafiquants interpellés dont deux récidivistes

Les cinq personnes interpellées ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs et vol en bande organisée. Sur les cinq, quatre sont sous mandat de dépôt et la dernière a été placée sous contrôle judiciaire. Parmi eux, deux sont récidivistes. Toutes les personnes mises en cause ont tous une trentaine d’années et viennent de villes différentes : deux sont de Bischheim, un de Village-Neuf et deux sont parisiens.

Cette vaste opération de démantèlement complète celles déjà menées récemment sur d’autres secteurs de Strasbourg. Le vice-procureur précise pourtant que le cannabis provenait cette fois-ci du sud, « d’un pays méditerranéen », et non des Pays-Bas. Elle était destinée à alimenter un marché de Mulhouse et la région parisienne.

L'AUTEUR
Lucile Jeanniard
Tout droit sortie de deux années d'études en journalisme à Lyon, je suis venue à Strasbourg pour deux mois au sein de la rédaction de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 068 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 759 visites. 7 commentaires.

Municipales : Alain Fontanel officiellement candidat

par Rue89 Strasbourg. 2 524 visites. 21 commentaires.