Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Pour répondre aux enfants, des aînés vont assurer le secrétariat du Père Noël
L'actu 

Pour répondre aux enfants, des aînés vont assurer le secrétariat du Père Noël

par Claire Gandanger.
Publié le 22 novembre 2017.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 02:14
1 809 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pour l’Avent, une dizaine de personnes âgées d’une maison de retraite du centre-ville de Strasbourg vont assister le Père Noël pour répondre aux enfants.

En décembre, le Père Noël sera assisté à Strasbourg par des personnes âgées pour répondre aux courriers des enfants. C’est le nouveau pari de Pierre Bardet, le directeur des Vitrines de Strasbourg, pour animer la période de Noël.

L’association des commerçants de Strasbourg a commandé une boîte aux lettres géante au Père Noël qui se déplacera tous les dix jours dans trois lieux du centre-ville pendant l’Avent. Elle sera inaugurée samedi 25 novembre à 15h place Gutenberg en présence du Père-Noël lui-même, de ses lutins et d’une troupe de comédiens. Dix jours plus tard, elle sera installée rue Mercière, avant de terminer son séjour rue des Grandes Arcades.

La boîte aux lettres au Père Noël se déplacera dans le centre-ville. (Doc Remis)

Des lutins aux cheveux gris

Une dizaine de résidents de l’Ehpad Abrapa Saint-Arbogast, seule maison de retraite située en centre-ville, rue des Echasses, s’occuperont de répondre aux enfants dans le cadre d’un atelier. Le Père Noël leur apportera en personne une première cargaison de courrier le 30 novembre.

« L’idée de lier les générations ensemble me tenait à cœur », explique Pierre Bardet. Les résidents de la maison de retraite Saint-Arbogast sont âgés en moyenne de 87 ans et demi. Micheline Keling, directrice de l’établissement se félicite que les participants au projet se sentent « heureux, avec un grand sentiment d’utilité :

« Cela renoue avec le passé : dans le temps, les grands-parents répondaient aux enfants. On est toujours partant pour des partenariats. C’est une expérience à tenter. J’espère juste qu’il n’y aura pas 2 000 lettres. »

Il sera intéressant de voir comment les anciens vont répondre aux requêtes des enfants d’aujourd’hui, faites de cartes Pokémon et de figurines Yo-Kai Watch…


Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le Marché de Noël

L'AUTEUR
Claire Gandanger
Claire Gandanger
Journaliste indépendante Intérêts : société, économie de la culture, vie pratique

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 142 visites. 13 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 748 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 638 visites. 1 commentaire.
×