Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Une manifestation du 1er-Mai d’avant déconfinement, entre espoirs et inquiétudes
L'actu 

Une manifestation du 1er-Mai d’avant déconfinement, entre espoirs et inquiétudes

par Pierre France.
Publié le 1 mai 2021.
Imprimé le 15 mai 2021 à 19:48
934 visites. 1 commentaire.

Les syndicats appellent à manifester pour la défense des droits sociaux samedi 1er mai, à l’occasion de la Fête du travail. Malgré la probable sortie de la crise sanitaire, les menaces contre les salariés ne manquent pas…

Une manifestation du 1er-Mai est prévue à 10h, place de Lattre de Tassigny pour la Fête du travail, à l’appel de plusieurs syndicats (CGT, FO, FSU et Solidaires), ce qui est déjà un début de retour à la normale. L’an dernier, la manifestation avait dû se tenir aux fenêtres.

Si la reprise est évidemment attendue par les syndicats comme par le reste de la population, les organisations notent que la crise sanitaire a permis de réduire « les libertés individuelles et collectives des populations sur tous les continents. »

Avant la pandémie, on pouvait manifester sans masque… (doc remis)

Les syndicats espèrent profiter de cette occasion pour rappeler leur volonté d’un « plan d’urgence pour rebâtir un système public de santé à hauteur des besoins. » En outre, ils notent l’inquiétude des salariés « quant au redémarrage de l’activité de nombreux secteurs, à l’arrêt ou au ralenti depuis des mois, et aux conséquences à plus long terme. » Les syndicats dénoncent « l’excuse pandémique » souvent brandie pour masquer des plans sociaux, comme récemment chez Knorr.

Quant à l’avenir politique, il inquiète également les syndicats qui dénoncent que le gouvernement ait choisi, malgré ce contexte déjà difficile pour les salariés, de mener « une réforme de l’assurance chômage rejetée par toutes les organisations syndicales » qui pourrait « pénaliser plus 1,7 million de demandeurs d’emploi. »

Y aller

Manifestation pour la Fête du Travail, samedi 1er mai à 10h, départ place du Maréchal de Lattre de Tassigny (place de la Bourse) à Strasbourg.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Fin de l’Hôtel de la rue en septembre, ses occupants bientôt relogés

par Violette Vauloup. 1 401 visites. 4 commentaires.

À Bischheim, les lycéens se mobilisent ce mardi contre le maintien des épreuves écrites du baccalauréat

par Manuel Magrez. 1 508 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Deux syndicats de Horizon Amitié appellent à la grève pour « un changement immédiat de direction »

par Thibault Vetter. 1 790 visites. 2 commentaires.
×