Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
L'actu 

Une manifestation pour soutenir la liberté de la femme place Kléber

par Sehla Bougriou.
Publié le 9 octobre 2012.
Imprimé le 17 janvier 2021 à 14:11
547 visites. 1 commentaire.
Une manifestation est prévue samedi 13 octobre,  place Kléber, pour soutenir une femme violée en Tunisie, accusée d’atteinte à la pudeur.

Une page Facebook a été créée pour relayer l’évènement. De 15h à 17h, les membres de l’association « les voies libres » occuperont le terrain avec leurs slogans et sensibiliseront les passants à leurs revendications. L’association Franco-Tunisienne se définit comme apolitique. Elle rassemble des Strasbourgeois d’origine tunisienne mais aussi des amis du pays maghrébin attachés à la liberté. Hatem Geribi, trésorier et organisateur déclare :

« Même si cette affaire a eu lieu en Tunisie, elle nous concerne tous. Cette manifestation, ce n’est pas seulement un soutien à la condition de la femme tunisienne. Nous appelons toutes les femmes qui croient à leur liberté et à l’égalité entre les sexes à nous rejoindre.  La justice, c’est universel, elle ne doit pas dépendre de l’origine, de la croyance ou du genre. »

La modeste association, une quinzaine de membres, n’en est pas à son coup d’essai. Début 2011, elle avait déjà organisé deux manifestations : l’une devant le parlement européen qui a rassemblé plus d’une centaine de personnes selon les organisateurs, et la deuxième, place Broglie pour soutenir la révolution qui a conduit à la chute de Ben Ali.

Y aller

Samedi 13 octobre,de 15h à 17h, place Kléber à Strasbourg.

L'AUTEUR
Sehla Bougriou
Sehla Bougriou
Graine de journaliste. Etudiante en sociologie à mes heures perdues. Grande curieuse à temps complet. Twitter : @Seh_B

En BREF

Samedi, huitième manifestation contre la loi de Sécurité globale

par Thomas Sevignon. 1 229 visites. 1 commentaire.

Arrêt définitif de la géothermie à Vendenheim, Fonroche se défend et perd la première manche

par Pierre France. 678 visites. 3 commentaires.

Une plainte pour viol déposée contre Julien Hohl, fondateur du label Deaf Rock

par Maud de Carpentier. 1 376 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×