Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Union sacrée pour une clinique à Strasbourg
Vigies 

Union sacrée pour une clinique à Strasbourg

par Sehla Bougriou.
Publié le 23 novembre 2012.
Imprimé le 31 juillet 2021 à 11:02
772 visites. 1 commentaire.
A LIRE SUR

LES ECHOS.FR

(capture d’écran)

Les patients dirigés pour divers soins dans les cliniques Sainte-Anne (catholique), des Diaconnesses (protestante) et Adassa (juive) se rendront dans le même établissement à partir de 2016. Ces cliniques sont pour l’instant situées respectivement à la Robertsau, dans le quartier de l’Hôpital Civil et place de Haguenau, mais emménageraient d’ici 4 ans dans le secteur des Deux-Rives au sein d’un bâtiment unique.

C’est en tout cas ce qu’on apprend dans Les Echos, sous la plume de Didier Bonnet. Le terrain qui les accueillera s’étale sur 5 hectares, qui deviendra du même coup un des pôles médicaux de la ville.

Implantées dans la ville depuis un siècle et demi, les cliniques ont dû abandonner l’idée de s’agrandir chacune de leur côté, le coût financier étant trop élevé. Si le nom de ce regroupement d’établissements n’est pas encore connu, le projet a été provisoirement appelé « Tamaris », c’est le nom d’un arbre qui est mentionné dans la Bible et qui met tout le monde d’accord.

Lire l’article complet sur Les Echos.fr

Article actualisé le 05/07/2013 à 18h21
L'AUTEUR
Sehla Bougriou
Sehla Bougriou
Graine de journaliste. Etudiante en sociologie à mes heures perdues. Grande curieuse à temps complet. Twitter : @Seh_B

En BREF

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 434 visites. 2 commentaires.

Jeudi, sixième rassemblement contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 858 visites. 13 commentaires.

Samedi 24 Juillet, nouvelle manifestation contre le pass sanitaire place Kléber

par Marine Dumeny & Guillaume Krempp. 3 010 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×