Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

À la faculté d’Histoire, des retards de paiement de six mois à un an : « Tout s’effondre et ça retombe sur les vacataires »

Les vacataires de la faculté de sciences historiques subissent des retards de paiement toujours plus importants. Si la pratique est courante à l’Université de Strasbourg, la situation des enseignants précaires du département d’histoire s’est aggravée avec les départs successifs de gestionnaires puis du doyen.

Édition abonnés
À la faculté d’Histoire, des retards de paiement de six mois à un an : « Tout s’effondre et ça retombe sur les vacataires »

Lisez la suite pour 1€ seulement

  • Accédez à nos enquêtes et révélations exclusives
  • Soutenez une rédaction locale qui appartient à ses journalistes
  • Maintenez une vigie citoyenne sur les pouvoirs locaux

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89 Strasbourg. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#enseignement supérieur

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options