Avant les municipales, un coup de pédale de la Vélorution
L'actu 

Avant les municipales, un coup de pédale de la Vélorution

Mercredi après-midi, les manifestants de la Vélorution ont défilé autour de la Grande-Île pour revendiquer une place plus importante du vélo dans l’espace public. À trois jours du second tour des élections municipales, le collectif entend peser sur le scrutin.

Près de 250 cyclistes ont participé à la Vélorution, une manifestation en vélo partie du parc des Contades, mercredi 24 juin à 18h. En liesse, le cortège a sillonné les rues du centre-ville jusqu’au musée d’art moderne. Avec ce défilé, le collectif espère que les candidats à la mairie de Strasbourg revaloriseront la place du vélo dans leurs programmes. 

250 cyclistes ont répondu à l’appel du collectif Vélorution (photo Alice Ferber / Rue89 Strasbourg)

Faire entendre la voix des cyclistes

Simon Burgun, co-organisateur de la Vélorution, tique sur une mesure du programme d’Alain Fontanel titrée « mettre fin à l’impunité des cyclistes. » Il déplore la perte du consensus autour du vélo :

« On parle de notre communauté comme de délinquants irresponsables. C’est révélateur d’un état d’esprit à l’encontre des cyclistes, qu’on ressent depuis une dizaine d’années. »

Pire encore, il regrette le désintérêt des équipes municipales, réticentes à construire de nouvelles pistes :

« Strasbourg s’endort sur son titre de capitale du vélo. Certes, le réseau est bien développé. Mais il souffre d’avoir été l’un des plus précoces en France. Les équipements vieux de 30 à 40 ans ne correspondent plus aux réalités actuelles. Les pistes sur le trottoir, les conflits avec les piétons, il faut que ça cesse. » 

La communauté cycliste demande davantage de considération (photo Alice Ferber / Rue89 Strasbourg)

L’avenue des Vosges, un dossier qui fâche

Des membres du collectif se sont retrouvés avenue des Vosges pour distribuer de faux bons de conversion aux automobilistes afin de les sensibiliser aux alternatives à la voiture. Peu de conducteurs ont été réceptifs. 

Pour Benoît Ecosse et Nicolas Burgi, c’est « pollution zéro, solution vélo » (photo Alice Ferber / Rue89 Strasbourg)

Le devenir de l’avenue des Vosges entretient les tensions entre cyclistes et automobilistes. Le 3 mars, Jean-Philippe Vetter (LR, liste Unis pour Strasbourg) dévoilait un panneau annonçant le retour des quatre voies pour les voitures. Le collectif a répondu mercredi avec ironie en imaginant un candidat 100% vélo nommé « Vététer » qui propose 2 fois 4 voies cyclables…

(vidéo Vélorution / Facebook)

Pour David Dadoun, cardiologue et membre du collectif Réinventons l’avenue des Vosges :

« L’agencement actuel n’est pas idéal. Réserver l’espace uniquement pour les vélos, ce n’est pas réaliste. Nous travaillons pour un usage mixte et apaisé de la route, où les cyclistes auront leur place. » 

Des revendications et une comparaison

Le collectif Vélorution se présente comme une force de propositions même si la vingtaine de revendications adressées aux candidats aux élections municipales début février a trouvé peu d’écho. 

En vue du second tour des élections municipales, ses membres ont analysé les propositions des trois listes encore en lice et ont produit un comparatif détaillé des programmes. Simon Burgun espère que les électeurs auront ainsi « les clés pour faire leur choix », mais il précise « ne donner aucune consigne de vote » au nom du collectif. 

Après avoir traversé le tunnel des Halles, d’habitude réservé aux voitures, le cortège célèbre l’arrivée au musée d’art moderne (photo Alice Ferber / Rue89 Strasbourg)

Aller plus loin

Sur velorution-strasbourg : le comparatif des programme

Sur Facebook : la synthèse

L'AUTEUR
Alice Ferber
Étudiante à Sciences Po. Stagiaire à Rue89 Strasbourg de juin à août 2020. Férue de géopolitique, de tennis et d'Europe

En BREF

À Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog porte les élections jusqu’au Conseil d’État

par Pierre France. 1 273 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des peines de prison confirmées en appel pour des militants anti-GCO

par Félix Paulet. 1 628 visites. 1 commentaire.

Harcèlement de rue : une marche « Ensemble en jupe » samedi 24 octobre

par Félix Paulet. 1 956 visites. 2 commentaires.