Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
La ville de Bitche censurée par Facebook
Vigies 

La ville de Bitche censurée par Facebook

par Pierre France.
Publié le 12 avril 2021.
Imprimé le 02 décembre 2021 à 04:34
12 528 visites. 1 commentaire.

À LIRE ET À ÉCOUTER SUR RADIO MÉLODIE

Après les associations alsaciennes privées de dons via Facebook en raison du droit local, voilà que le réseau social mondial censure la page de la Ville de Bitche. Le nom de cette ville de 5 000 habitants de Moselle, célèbre pour sa citadelle, est trop proche d’une insulte en anglais, ce qui active les robots modérateurs de Facebook qui suppriment la page automatiquement.

La mésaventure, une des nombreuses versions du cauchemar numérique mondialisé dans lequel nous évoluons tous, a été repérée par Radio Mélodie, qui a interviewée Valérie Degouy, en charge du « community management » de la Ville de Bitche, un boulot pas facile tous les jours :

« Ville de Bitche a été dépubliée, j’ai fait appel le 19 mars et ça ne réapparait pas. J’ai essayé par tous les moyens de contacter Facebook, par les différents formulaires, mais il n’y a plus rien à faire. J’ai essayé en message privé sur la page Facebook France, j’ai laissé une dizaine de messages chaque jour. J’ai finalement été contactée pour me dire que ce n’était pas eux qui géraient, que si j’ai fait appel, je dois attendre la réponse de Facebook. »

Valérie Degouy sur Radio Mélodie (son Radio Mélodie)

Car Facebook a beau employer des dizaines de milliers de collaborateurs, tous les utilisateurs sont seuls lorsque des algorithmes aux règles obscures décident soudainement de censurer des publications ou des pages entières. Notons que la page de la Communauté de communes du Pays de Bitche est toujours accessible (ouf). Tourisme au Pays de Bitche a aussi été laissé en ligne (on respire).

La ville de Bitche (Photo geoterranaute / FlickR / cc)

Sur Radio Mélodie, le maire de Bitche trouve inconcevable que cet incident arrive encore en 2021, c’est probablement parce qu’il connaît mal le fonctionnement de Facebook, dont les empilements décisionnaires complexifient d’années en années les décisions du réseau social. Les disparitions de pages sont des événements réguliers dont ont été victimes nombre d’associations, d’activistes et parfois même de médias entiers. Certains ont même choisi de ne plus utiliser le réseau social. Si vous suivez Rue89 Strasbourg par Facebook, nous vous conseillons vivement un second lien par sécurité, par exemple via la newsletter, on n’est jamais trop prudent…

Lire l’article complet sur Radio Mélodie

Insolite : Bitche est censuré par Facebook

Facebook rétablit la page

Dans un communiqué publié le 13 avril, la Ville de Bitche se félicite que Facebook ait rétabli la page de la commune sur le réseau social. Il aura fallu une intervention du P-DG de Facebook France pour que la situation soit résolue, après une médiatisation de cette censure automatique qui est allée jusqu’aux États-Unis. Le maire de Bitche invite Mark Zuckerberg à visiter sa ville, en rappelant qu’après avoir libéré la ville en 1944, le 100th Infantry US s’est appelé « Sons of Bitche. » Espérons que leur page ne soit pas supprimée…

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 294 visites. 14 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 776 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 676 visites. 1 commentaire.
×