La Ville de Strasbourg ouvre 104 places d’hébergement d’urgence supplémentaires
Société 

La Ville de Strasbourg ouvre 104 places d’hébergement d’urgence supplémentaires

La Ville de Strasbourg compte mettre à disposition une salle municipale et un vélo-cargo pour faciliter les maraudes. Ces annonces viennent compléter l’ouverture de 104 places d’hébergement, dont 74 à destination des femmes victimes de violences intrafamiliales.

Mardi 10 novembre, la Ville de Strasbourg a annoncé une série de mesures destinées aux personnes les plus fragiles. Des solutions « coconstruites » avec les acteurs du domaine social de l’Eurométropole de Strasbourg, lors d’une « agora des solidarités » conclue ce mardi matin.

104 nouvelles places d’hébergement d’urgence

Suite à un appel à projets diffusé en juillet, la municipalité va ouvrir 104 places d’hébergement. 74 d’entre elles sont destinées aux femmes victimes de violences intrafamiliales, en partenariat avec les associations Arsea-Gala, Home Protestant et SOS Femmes Solidarité. En juillet, la nouvelle majorité avait voté le budget pour l’ouverture de 50 places, conformément à son programme. Un objectif « théorique », mais dépassé par les chiffres du Service intégré d’insertion d’accueil et d’orientation (SIAO) pour les femmes violentées, ce qui a poussé à augmenter ce total. Les autres places ouvertes concernent tous types de public sans-abri, « la situation administrative des familles ne sera pas regardée », assure Floriane Varieras, adjointe à la maire en charge de la ville inclusive. Les deux structures déjà existantes restent ouvertes, désormais 24h sur 24. Et l’espace des douches publiques de La Bulle reste lui aussi ouvert tous les jours de la semaine, de 8h30 à 12h et de 13h à 14h. Les maraudes du Centre communal d’action sociale (CCAS) se poursuivent également.

Soutien à l’aide alimentaire

Un collectif de 11 associations de distribution alimentaire pourra bientôt stocker leurs denrées dans la salle Marcel Marceau, « où une cuisine permettra de confectionner des repas chauds », précise Floriane Varieras. Un vélo-cargo sera également mis à disposition de l’association Les vélos du cœur (« des livreurs à vélo qui profitent de leur tournée pour livrer en denrées alimentaires et produits de première nécessité les sans-abris » comme l’explique leur page Facebook).

Contre l’isolement des personnes âgées et la fracture numérique

Pour contrer l’isolement des Strasbourgeois, et des personnes âgées plus précisément, la Ville de Strasbourg continue d’enrichir son registre des « personnes vulnérables, qui n’ont pas de parents proches pour les aider au quotidien. » Basée sur le fichier canicule, ce document compte 900 personnes à Strasbourg. Ces dernières sont appelées en cas de crise sanitaire par des agents de la Ville pour établir leurs besoins. Des volontaires strasbourgeois ou des associations comme l’Abrapa ou SOS Aide aux Habitants peuvent ensuite se charger de leur apporter ce qui leur manque.

La Ville de Strasbourg avait également lancé un site internet pour répondre aux questions des habitants sur les mesures et les dispositifs locaux liés à la crise sanitaire. Pour répondre aux citoyens éloignés des outils numériques, la municipalité a lancé un numéro de téléphone (03 68 98 50 00) « pour que tous les citoyens puissent poser leur question à la collectivité », explique Céline Geissmann, adjointe à la maire, en charge du numérique.

Un « kiosque d’inclusion numérique » doit aussi rouvrir au centre administratif le vendredi 13 novembre, entre 13h30 et 16h30. En partenariat avec l’association Emmaüs Connect, il doit permettre aux néophytes de l’informatique de s’inscrire à la CAF, suivre son dossier Pôle Emploi ou inscrire son enfant à la cantine scolaire. Le calendrier d’ouverture du kiosque doit encore être précisé.

Pour rappel, 25% de la population de Strasbourg vit en dessous du seuil de pauvreté (1 063€ par mois en France en 2020).

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Après trois séismes au nord de Strasbourg, Fonroche annonce un arrêt complet temporaire du puits de géothermie

par Rue89 Strasbourg. 5 101 visites. 7 commentaires.

Contre la loi de Sécurité globale, une marche nocturne mercredi

par Pierre France. 1 154 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouvelle grève dans les cantines de Strasbourg jeudi

par Pierre France. 731 visites. Aucun commentaire pour l'instant.