Le virus Zika signalé dans le Bas-Rhin
L'actu 

Le virus Zika signalé dans le Bas-Rhin

actualisé le 29/08/2016 à 19h30

L’Institut de veille sanitaire (InVS) indique que 11 cas de contamination par le virus Zika ont été signalés dans le Bas-Rhin. Le département bénéficie d’un dispositif de surveillance renforcé.

Le bulletin du service épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire (InVS) de jeudi fait le point sur les contaminations de virus tropicaux, comme la dengue, le chikungunya et zika, véhiculés par le moustique tigre (aedes albopictus). Résultat : la présence du moustique est détectée dans 30 départements, dont le Bas-Rhin.

En France, le moustique a importé 88 cas de dengue, 3 cas de chikungunya et 267 cas de zika. Dans le Bas-Rhin, l’InVS a dénombré 3 cas confirmés de dengue et 11 cas de contamination par le virus zika.

Depuis l’an dernier, le Bas-Rhin est classé en « niveau 1 » en raison de l’implantation du moustique tigre, ce qui met en oeuvre une surveillance renforcée de toutes ces contaminations importées.

Le ministère de la Santé indique que « dans une très grande majorité des cas, la maladie due au virus zika provoque peu de symptômes ou même l’absence de symptôme. L’évolution est le plus souvent rapidement favorable avec une guérison spontanée en 2 à 7 jours. Lorsque des symptômes apparaissent, ils sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées et se manifestent dans les 3 à 12 jours qui suivent la piqûre par le moustique. »

Aller plus loin

Sur social-sante.gouv.fr : les maladies du virus zika

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Des militants écologistes ont occupé le terrain destiné à l’entrepôt type-Amazon à Ensisheim

par Thibault Vetter. 5 788 visites. 2 commentaires.

De plus en plus de canicules à craindre à Strasbourg

par Pierre France. 10 157 visites. 5 commentaires.

Gratuité des transports en commun en cas de forte pollution

par Manuel Avenel. 1 819 visites. 3 commentaires.