Du 22 au 24 septembre, inauguration festive de la nouvelle brasserie La Mercière à Cosswiller
L'actu 

Du 22 au 24 septembre, inauguration festive de la nouvelle brasserie La Mercière à Cosswiller

A l’occasion de son déménagement à Cosswiller, la brasserie La Mercière organise un week-end d’inauguration du vendredi 22 au dimanche 24 septembre. Au programme « bière, musique et étoiles » pour fêter ce nouveau départ.

La relation très conflictuelle du maire de Niederhausbergen avec les gérants de la brasserie artisanale de la Mercière les ont contraints à déménager 30 km à l’ouest, dans le petit village de Cosswiller près de Wasselonne. « On est en plein travaux, tout n’est pas fini, mais on va ranger pour accueillir tout le monde et se présenter aux habitants » explique Imène Julich, enthousiaste.

Du vendredi 22 à partir de 19h jusqu’au dimanche 24 septembre 18h, tout le monde est convié à la pendaison de crémaillère, qui s’annonce festive. Il s’agit notamment de remercier toutes les personnes qui ont pris part à « l’énorme élan de solidarité », un financement participatif, pour aider la brasserie à déménager dans ce corps de ferme de 500 m² que le couple rénove depuis mi-août.

De la musique, de la bière et des conférences militantes

Ces journées et soirées seront avant tout musicales avec une « programmation de folie et plein de copains qui se sont mobilisés » promet la gérante des lieux. Le vendredi soir, les concerts seront festifs, faits de cuivres, d’accordéons et de balades irlandaises.

Le samedi aura une tonalité plus rock, quand le dimanche fera place à un concert de l’école de musique de Wasselonne, commune voisine. À la brasserie La Mercière, la musique ne peut aller sans bière, même si les organisateurs ont « un peu stressé » :

« Avec les travaux, nous n’avons pas pu brasser depuis qu’on a déménagé. Finalement, on a utilisé les cuves de la brasserie Perle et faire fermenter la bière chez nous. »

La brasserie implantée dans les réseaux de circuit courts et de consommation alternative proposera des conférences sur le boycott alimentaire, les monnaies locales complémentaires comme le Stück, les circuits-courts, l’open-source… Ce week-end sera aussi l’occasion de découvrir le village « étoilé » de Cosswiller avec des observations astronomiques et des balades naturalistes dans les environs. Franck et Imène Julich ont été « très chaleureusement accueillis » par les habitants, « ravis qu’il y ait de la vie ».

Franck et Imène Julich (Photo La Mercière / doc remis)

Franck et Imène Julich (Photo La Mercière / doc remis)

« Trinquer à notre victoire, ou pour oublier »

Du côté des repas, les participants auront le choix entre plusieurs food trucks proposant tartes flambées et cuisine du monde. Pour satisfaire tous les budgets, une cuisine autogérée sera disponible avec un frigo, un barbecue et de la vaisselle en gestion libre. Il est d’ailleurs possible de camper sur le site vendredi et samedi soir. Un espace jeu est aussi prévu pour les enfants.

En plus d’inaugurer leur nouvelle brasserie, le couple apprendra le vendredi 22 septembre s’ils sont condamnés à payer une amende de 800€ dans l’affaire qui les oppose à Jean-Luc Herzog, maire de Niederhausbergen pour injures d’internautes sur leur page Facebook. De quoi influer sur la fête ? Oui et non, selon Imène Julich : « on saura si on doit trinquer à notre victoire, ou pour oublier. »

Y aller

Inauguration de la brasserie Mercière, les 22, 23 et 24 septembre, 17 Rue Principale à Cosswiller. A partir de 19h vendredi, puis à partir de 11h samedi et dimanche.

Evènement facebook

L'AUTEUR
Quentin Tenaud
Obsédé politique, culture et société. Élevé au bon air des Alpes, citadin Strasbourgeois depuis 2013.

En BREF

Après trois séismes au nord de Strasbourg, Fonroche annonce un arrêt complet temporaire du puits de géothermie

par Rue89 Strasbourg. 5 036 visites. 7 commentaires.

Contre la loi de Sécurité globale, une marche nocturne mercredi

par Pierre France. 1 153 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouvelle grève dans les cantines de Strasbourg jeudi

par Pierre France. 729 visites. Aucun commentaire pour l'instant.