Adieu le Rhénus, place au « Crédit Mutuel Forum » pour la SIG
Environnement 

Adieu le Rhénus, place au « Crédit Mutuel Forum » pour la SIG

C’est bien le Crédit Mutuel qui donnera son nom à la nouvelle « arena » de la SIG. Cette nouvelle salle, qui incluera 6 000 m² de surfaces commerciales va s’appeler… le Crédit Mutuel Forum.

Avec le temps, c’était devenu un secret de polichinelle. Rue89 Strasbourg vous annonçait dès février que le Crédit Mutuel aller donner son nom à la future salle de la SIG. Le club de basket, la Ville de Strasbourg et l’Eurométropole ont enfin confirmé officiellement vendredi après-midi le sponsor principal pour l’agrandissement du Rhénus Sport, dans le quartier d’affaires Archipel au Wacken.

Sauf qu’il ne faut plus dire « Arena » comme depuis le lancement du projet en 2015, mais « Forum, le “Crédit Mutuel Forum” », a ainsi annoncé Nicolas Théry, président de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel, créant ainsi une demi-surprise. Pourquoi un « Forum » alors que des « Arena » s’inaugurent un peu partout en France, avec ou sans « namer » ? Explication de Nicolas Théry :

« L’équipe mythique des Los Angeles Lakers avec Magic Johnson jouait aussi dans un Forum dans les années 1990 ! »

Plus précisément, le Great Western Forum, remplacé par le Staples Center depuis. Strasbourg – Los Angeles, même combat !

Plus de places et des revenus commerciaux

Le club espère jouer dans sa future antre pour la saison 2021/2022. L’extension vise à passer de 6 100 à 8 007 places. L’agrandissement permettra aussi d’implanter 6 000 m² espaces commerciaux (restaurants, boutiques) pour lesquels le club espère tirer un loyer, afin d’augmenter son budget sportif et recruter des joueurs toujours plus forts. Enfin, de plus grands « espaces d’hospitalité » pour des événements d’entreprises sont aussi prévus.

Les travaux visent à surélever le toit du côté du canal de la Marne au Rhin, pour ajouter un étage de tribunes supplémentaires. La Sig continuera de jouer dans son arène pendant les travaux, comme lors de la création du Rénhus Sport à la place du Hall Rhénus Nord au début des années 2000. Une fois les travaux terminés, elle utilisera les lieux, propriété de l’Eurométropole, au titre d’un bail emphytéotique, long et à loyer symbolique qui fera l’objet d’une délibération, vraisemblablement en juin.

Le toit côté canal serait surélevé pour ajouter. Un grand parvis serait aussi aménagé à hauteur de l’arrêt de tram. (Visuel Nogha Consulting)

10,5 millions d’euros d’argent public

« La banque à qui parler » associera son nom pendant 15 années à la salle de la SIG. Le montant ne sera indiqué qu’en fin d’année 2018, avec le plan de financement complet. En mai 2017, le club tablait sur 7,5 millions d’euros, mais sur 10 ans et non 15. Quoiqu’il en soit, le montant restera bien abordable pour par le Crédit Mutuel-CIC par rapport aux 2,4 milliards d’euros de bénéfices réalisés rien qu’en 2017

Le total de l’opération est estimé à 40 millions d’euros. Au total, 10,5 millions d’euros seront apportés par les collectivités (4,5 millions d’euros par la Région Grand Est, 4 par la Ville de Strasbourg et 2 par le Département du Bas-Rhin). Le reste des travaux est financé par un emprunt de 29,5 millions d’euros, garanti en partie par l’Eurométropole de Strasbourg et remboursés en partie par le chèque du Crédit Mutuel.

Une salle annexe

Satisfait de cette « concrétisation, qui est aussi un point de départ », le maire de Strasbourg Roland Ries (PS) a notamment précisé que l’argent de sa municipalité financera une salle annexe, pour les entraînements ou d’autres compétitions.

Le président de la SIG, Martial Bellon, a aussi indiqué que Strasbourg et son club se sont ainsi positionnés pour accueillir des matches de la Coupe du monde de handball en 2022, que la France espère organiser. En revanche, il a été convenu qu' »aucun spectacle pouvant faire concurrence au Zénith » ne sera hébergé, selon Robert Herrmann (PS), président de l’Eurométropole.

Comme indiquait Martial Bellon dès 2015, le club espère franchir un pallier sportif au niveau européen avec ce projet :

« Depuis huit ans, nous avons développé ce club sur deux jambes : l’aspect sportif et l’aspect économique. Pour atteindre le top-20 européen, nous devons disposer d’un équipement aux standards européens. »

Plan détaillé de l’extension (plan Nogha Consulting)

Crédit Mut’ partout dans l’Archipel

Dans ce qui commence tout doucement à ressembler à un futur « Quartier Crédit Mut' », la banque mutualiste comptera près de 6 000 salariés dans les environs. Il y en a déjà 3 000 à son siège situé à quelques centaines de mètres de là (« 7 minutes », dixit Nicolas Théry). Elle a également acheté un grand immeuble nommé « Le Lab, » en face de l’Arena, pour y implanter sa filiale informatique Euro Information. Et la banque a confirmé qu’elle construira une nouvelle tour de bureaux, voisine de l’Arena, côté Parlement européen, pour regrouper 1 200 salariés. La tour CIC, près de l’autoroute accueille aussi plusieurs centaines de collaborateurs du groupe.

Si la banque est très présente dans les événements sportifs amateurs locaux, le Crédit Mutuel n’est guère actif dans le monde professionnel. Mais cet investissement n’est pas un revirement de stratégie pour autant, poursuit Nicolas Théry :

« Nous n’avons pas vocation à financer du sport professionnel (bien qu’une des filiales, Cofidis, possède une équipe cycliste depuis 1997, ndlr), les demandes seraient bien nombreuses. Ici, nous accompagnons le développement d’un quartier. »

Bons résultats sportifs

Côté sportif, la SIG a remporté la Coupe de France fin avril. Deuxième ex-aequo du championnat à trois journées de la fin, elle participera aux phases éliminatoires dans l’espoir de remporter un titre en juin, après 5 échecs d’affilée en finale. Sur le plan européen, elle a été éliminée en quarts de finale de la « Ligue des champions », compétition de deuxième niveau, après l’Euroligue.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Le tout premier urinoir féminin testé au festival Summer Vibration

par Hélène Janovec. 3 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécheresse dans le Bas-Rhin, l’usage de l’eau restreint

par Hélène Janovec. 5 052 visites. 3 commentaires.

À Gambsheim, un restaurateur sert un menu Affaires à la sauce Zemmour

par Jean-François Gérard. 14 174 visites. 24 commentaires.