Cet été à Strasbourg, des concerts, des ombres sur la cathédrale, deux fois plus d’Arts dans la rue
Culture 

Cet été à Strasbourg, des concerts, des ombres sur la cathédrale, deux fois plus d’Arts dans la rue

Pas de grands changements aux animations d’été à Strasbourg. On retrouve les illuminations de la Cathédrale, un festival des Arts dans la Rue survitaminé en août, la plage à Malraux, du folklore alsacien et beaucoup de concerts. Toutes ces animations sont gratuites, voici le détail.

Cet été, les festivités gratuites proposées par la Ville de Strasbourg commencent le vendredi 30 juin avec le festival de « la Symphonie des Arts » et se terminent le dimanche 3 septembre pour les docks d’été à Malraux et les illuminations de la cathédrale.

Les grands classiques de l’été

Le spectacle de lumière : « Ballet des ombres heureuses »

Pour son traditionnel spectacle nocturne estival, la Ville de Strasbourg propose cette année, « Le ballet des ombres heureuses », une immersion à 360° dans l’univers poétique des ombres. La première représentation est prévue le samedi 8 juillet. La Cathédrale et la place du Château seront illuminés tous les soirs à partir de 22h30 en juillet, 22h15 en août et 21h15 les trois premiers jours de septembre, toutes les 30 minutes.

Le spectacle son et lumière promet une expérience inédite. (ACTLD)

• Les Dock’s d’été à Malraux

L’opération « Archimède », qui met en compétition des baignoires flottantes construites par les participants, lancera la 8ème édition des Dock’s d’été, du 2 juillet au 3 septembre. La base nautique sera installée comme chaque année sur la presqu’île Malraux, de 14h à 19h tous les jours. La plage propose encore plus d’attractions : transats, pédalos, kayaks, barques et bateaux électriques seront à disposition du public. Il ne manque plus que les vagues.

Les différentes activités proposées :

  • Espace Piou-Piou (de 3 à 6 ans) : mini-pédalos, bateaux électriques
  • Espace Jeunes (de 6 à 12 ans) : paddles, kayaks 1 place
  • Espace Adultes & Familles (12 ans et plus) : kayaks 1 et 2 places, pédalos 4 places, barques 5 places

Activité kayak dans le bassin de la Presqu’île Malraux. (Photo Ville et Eurométropole de Strasbourg)

• Découverte du folklore alsacien

Les animations autour du folklore alsacien sont reconduites, les week-ends du 8 juillet au 3 septembre. C’est l’occasion de (re)découvrir la danse et la musique traditionnelles alsaciennes. Une grande soirée de clôture est organisée le samedi 2 septembre à partir de 19h sur la place Saint-Thomas.

  • Musique traditionnelle alsacienne, samedi 8 juillet ainsi que tous les vendredis et samedis du 15 juillet au 2 septembre (sauf 11 et 12 août) sur les places du centre-ville.
  • Danse traditionnelle alsacienne, tous les dimanches du 9 juillet au 3 septembre (sauf 13 août), place Gutenberg de 10h45 à 12h.

Animations autour du folklore alsacien. ( Photo Ville et Eurométropole de Strasbourg)

• Le bal populaire du 14 juillet et son feu d’artifice

Les Strasbourgeois sont invités à danser, chanter et célébrer la Fête nationale vendredi 14 juillet à partir de 19h sur la place du Maréchal de Lattre de Tassigny, aussi appelée « place de la Bourse ».

Le feu d’artifice sera tiré depuis la place de l’Etoile à partir de 22h30. Pour la première fois, les couleurs de la France seront projetées sur le bâtiment de la Bourse, en hommages aux victimes de l’attentat de Nice.

• « Arachnima », la tournée ludique

Du 4 juillet au 27 août, la tournée ludique de l’association Arachnima passera dans différents quartiers de Strasbourg pour proposer des jeux, du sport, des animations musical et de bien-être, des spectacles, des ateliers de réparations de vélos… Voir sur leur site pour les détails de la programmation (dès qu’il sera mis à jour).

La tournée ludique Arachnima dans les quartiers. (Photo : Ville et Eurométropole de Strasbourg)

Les festivals reconduits

  • « La Symphonie des Arts », pour débuter l’été

Le jardin des Deux-Rives accueille, comme chaque année, « La Symphonie des Arts » pendant 3 jours. Du 30 juin au 2 juillet, le festival propose son lot d’animations, comme un manège à pédales et un cinéma en plein air, et des concerts de divers styles (folk-rock, hip-hop/jazz, musique des Balkans, etc.). Parmi les temps forts de cette année : la venue de Jane Birkin qui interprétera, avec l’orchestre national symphonique de Lorraine, les plus grands succès de Gainsbourg le samedi soir.

  • « L’Edgefest », le rendez-vous numérique presqu’île Malraux

Du 27 juin au 7 juillet sur la presqu’île Malraux, l’ »Edgefest » propose de nombreuses activités et ateliers autour du numérique, dont la « Edgenight » au bord l’eau constituera le grand moment festif final, vendredi 7 juillet. Toutes les infos sur www.edgefest.fr 

  • « Longevity Festival », avant la rentrée

Le festival franco-allemand de musiques électroniques et d’art visuel « Longevity Festival » se décale à la rentrée, mais reste au jardin des Deux-Rives. Cette année, les Strasbourgeois pourront participer à la création de la scénographie du festival lors de week-ends au mois d’août.

Les nouveautés de l’édition 2017

• Le Festival des Arts dans la rue s’agrandit

Le Festival des Arts dans la rue (Farse) proposera deux fois plus de spectacles que l’année dernière, soit 70 contre 37 en 2016. Il se tiendra du 11 au 13 août dans les rues et places du centre-ville.
Le spectacle d’ouverture, « Les tambours de la Muerte » (par la compagnie Transe Express) débutera le vendredi 11 août à 22h30 au Musée Historique, la troupe déambulera jusqu’à la place Kléber.

Le spectacle d’ouverture « Les Tambours de la muerte ». (Photo : ville et eurométropole de Strasbourg)

Pour le spectacle de clôture, les Strasbourgeois et les visiteurs seront invités à participer durant 5 jours, au bassin d’Austerlitz, à la construction collective à grande échelle d’un édifice éphémère de la ville en carton (le bâtiment choisi reste pour le moment un mystère). Le 13 août à 22h, une célébration d’élévation de l’œuvre clôturera le festival.

Cette fois, le camp de base sera réparti dans la cour de deux établissements. Celle de l’école Pasteur et celle du gymnase Jean Sturm seront occupées par les artistes, avec une programmation particulière.

• Du sport, du sport et encore du sport : 3 tournées d’été dans les parcs de la ville

La tournée « Passion Sport » reprend à partir du 12 juillet jusqu’au 27 août. Les éducateurs sportifs de la ville encadreront diverses activités (sports de raquettes, capoeira, structures gonflables…) dans les parcs de Strasbourg. Deux nouveautés, la tournée « Pratiques douces » du 9 juillet au 27 août (qi-gong, taï-chi-chuan, yoga, stretching, sonmundo, pilates et la marche nordique) et la tournée « Passion Tonic » du 9 juillet au 26 août (zumba, piloxing, gym suédoise…)

Séance dynamique organisée par la tournée Passion Tonic. (Photo Ville et Eurométropole de Strasbourg)

« Joséphine fait son yoga » fera aussi son retour au Pavillon Joséphine au parc de l’Orangerie le 29 et 30 juillet. En plus du yoga, des animations cuisine et jardinage seront également proposées.

• Les concerts de l’été

Sur la place Kléber, les soirées du 16, 17 et 18 juillet seront animés par des artistes locaux :

  • Dimanche 16 juillet à 20h30 : le collectif « Les voix de la liberté » qui défendent la liberté de pensée et d’expression à travers leurs chansons
  • Lundi 17 juillet à 20h30 : Jewly présentera son nouvel album blues-rock, « Drugstore » (voir un extrait ci-dessous)
  • Mardi 18 juillet à 20h30 : le théâtre de la Choucrouterie proposera un spectacle multilingue et multi-art (chansons, sketches, danses), le public est invité à « se mettre sur son 31 ».

Kim, un extrait de l’album Drugstore de Jewly (vidéo Jewly / YouTube)

Mise en place de points de contrôle

Pour conclure, l’adjoint au maire Mathieu Cahn (PS), en charge de l’animation de la ville, assure que les dispositifs de sécurité seront les mêmes que ceux de l’année 2016. Seule la journée du 14 juillet bénéficiera de mesures supplémentaires. Certains sites particulièrement fréquentés comprendront des points de contrôle et seront surveillés. Quant au budget total des animations d’été, il est stable par rapport à l’année dernière, il s’élève à 1,6 million d’euros.

L'AUTEUR
Justine Monfefoul
Justine Monfefoul
Stagiaire à Rue89 Strasbourg et étudiante en prépa lettres à Paris.

En BREF

Les Gilets jaunes, « nés de la base et déterminés », inspirent des syndiqués

par Thibault Vetter. 1 195 visites. 7 commentaires.

Un an du 11-Décembre, les commémorations prévues mercredi

par Rue89 Strasbourg. 1 021 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation déclarée le jour, sauvage la nuit

par Guillaume Krempp. 2 960 visites. 4 commentaires.