Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Au conseil municipal, Stück, santé et rythmes scolaires
Politique 

Au conseil municipal, Stück, santé et rythmes scolaires

par Jean-François Gérard.
Publié le 18 mai 2015.
Imprimé le 16 janvier 2022 à 20:10
2 086 visites. 1 commentaire.
Conseil municipal de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

Conseil municipal de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

En direct – Au conseil municipal, les élus vont discuter de la future monnaie locale, le Stück, des dispositifs de santé à Strasbourg et des enfants à l’école.

Les élus locaux sont de retour pour une nouvelle joute municipale. Ce lundi 18 mai, 22 délibérations sont à l’ordre du jour. Au point 13, une subvention de 25 000 euros de soutien à l’association le Stück, qui gère la future monnaie locale complémentaire (MLC) du même nom. Ce nouveau moyen de paiement (1€ = 1 stück) ne peut être mis à la banque, ce qui doit accélérer sa circulation dans l’économie locale. Les commerces répondant à un minimum d’engagement social et solidaire y sont éligibles. Il existe de nombreuse monnaies locales en France, mais en Alsace (et même en ALCA), seule la commune d’Ungersheim a la sienne. À terme, la Ville de Strasbourg indique qu’il sera peut-être possible de payer dans certains de ses services, comme le parking. Elle souhaiterait aussi qu’il soit possible de régler ses achats dans des commerces du quotidien, dans l’ensemble de la ville dont… Aldi et Lidl pourtant peu réputés pour leur dimension sociale et solidaire.

Un nouveau contrat local de santé

La délibération numéro 19 prévoit un nouveau contrat local de santé de 2015 à 2020, après celui de 2012 à 2015. Cette fois-ci, le contrat s’étend à 14 partenaires. Il généralise le dispositif du sport sur ordonnance (voir notre article du jour), dont les volets piscines et aquagym doivent s’intensifier aux bains municipaux de la Victoire, et le programme de lutte contre l’obésité (PRECOSS).
De nouveaux volets concernent la prise en charge de personnes âgés, des questions d’alimentation et la future « salle de shoot », dite de consommation de drogue à moindre risque qui se trouvera à l’hôpital civil. La nouvelle loi de Santé encourage les salles expérimentales de ce type. Strasbourg dépense 179 000€ par an dans ces activités et met à disposition certains de ses agents.

Des modifications à venir pour les rythmes scolaires

Enfin une première étude sur la réforme des rythmes scolaires sera présentée en fin de séance. D’après les services de la Ville, 71% des enfants scolarisés sont inscrits dans les nouvelles activités scolaires, gratuites à Strasbourg, avec une préférence pour les activités culturelles (42% d’entre eux) et un certains désintérêt pour les activités scientifiques et environnementales (seulement 4%).
Mais ce taux moyen reflète de grandes disparités : seuls 25% des enfants y sont inscrits au Port du Rhin et entre 80 à 90% dans le centre ou les écoles en ZEP.
L’enquête, réalisée par téléphone par un institut privé, auprès de 816 familles indiquerait une satisfaction des animations, mais un manque de lisibilité. Mais les aménagements d’emploi du temps sont compliqués pour les familles qui sont de plus en plus nombreuses à solliciter à l’accueil (payant) le soir et le matin. Nul doute que l’opposition sera réservée sur les résultats de cette enquête. Les groupes éducatifs locaux (GEL), qui se sont réunis 14 fois depuis la réforme, réfléchissent sur les dispositions à prendre pour l’année prochaine.

Suivre le conseil municipal en direct à partir de 15h

Flux vidéo fourni par la ville de Strasbourg

Les commentaires sur Twitter


 

Aller plus loin

Sur Strasbourg.eu : télécharger l’ordre du jour

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur les conseils municipaux de Strasbourg

Article actualisé le 18/05/2015 à 22h52
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

« Nous n’en pouvons plus » : grève et manifestations des enseignants jeudi 13 janvier

par Thibault Vetter. 2 760 visites. 3 commentaires.

« Les enseignants nous appellent en pleurs » : les écoles du Bas-Rhin sous-équipées face à la pandémie

par Thibault Vetter. 18 683 visites. 13 commentaires.

« Pour la mort annoncée de l’hôpital public » : initiée à Strasbourg, la minute de silence gagne toute la France

par Guillaume Krempp. 2 845 visites. 6 commentaires.
×