L’Automobile Club s’implique en faveur du GCO
L'actu 

L’Automobile Club s’implique en faveur du GCO

actualisé le 14/09/2016 à 14h39

L’Automobile Club de Strasbourg (ACA) a mis en ligne un mini-site appelé « Je veux mon GCO », afin de peser dans le débat public autour de l’autoroute de contournement de Strasbourg. Débat qui, selon l’ACA, n’a plus lieu d’être…

En 2012, la Chambre de commerce et d’industrie avait publié un blog intitulé « GCO tous gagnants ». Un an plus tard, une série de communes de l’Eurométropole et du Kochersberg avait également publié leur site en faveur de l’autoroute de contournement de Strasbourg, appelé cette fois « GCO consultation ». Le site affiche fièrement 73% de votes favorables au GCO, sur plus de 3 000 personnes participantes. Et mardi, c’est au tour de l’Automobile Club d’Alsace (ACA) de participer, avec un nouveau site cette fois appelé sobrement « Je veux mon GCO ».

Perdu dans tous ces sites ?

Rue89 Strasbourg organise mercredi à 20h30 au cinéma L’Odyssée un débat sur le GCO. Venez poser vos questions et rencontrer les spécialistes du dossier, avec des représentants d’Arcos, de l’Eurométropole, de la CCI, d’Alsace Nature, des petites communes…

Comme pour les autres sites en faveur du grand contournement ouest, l’objectif de l’ACA est double. D’abord, éviter que le net ne réponde qu’avec des sites hostiles au GCO, comme c’était le cas en 2008, où chaque requête sur Google avec le mot-clé « GCO » renvoyait vers le site du Collectif « GCO Non Merci« , à son ancienne adresse (gcovendenheim.free.fr).

Peser dans un débat… qui n’existe plus ?

En demandant à ses visiteurs de laisser leur identité et leur coordonnées en échange d’un porte-clés et d’un autocollant, le site de l’ACA cherche à constituer une base de soutiens identifiés afin de s’en servir pour peser dans le débat public. Ce ne sera pas inutile devant les démonstrations de force et les manifestations publiques qui émaillent la campagne des opposants au GCO. Pourtant, le site de l’ACA affirme dans sa Foire aux questions que l’heure n’est plus au débat, que le GCO est une « certitude. » Mais sait-on jamais…

Sans surprise, l’ACA pense que le GCO diminuera le nombre de véhicules sur l’A35, en citant le rapport du CGEDD (Conseil général de l’environnement et du développement durable) de 2013 :

« Le trafic diminuera de 14% sur l’A35 entre les nœuds autoroutiers A4/A35 au nord et A352/A35 au sud. 20 à 26% des poids lourds n’emprunteront plus l’A35. »

Le site indique ensuite que le GCO « réduira la pollution atmosphérique » dans l’agglomération et rappelle qu’il « ne coûtera rien aux contribuables ». Tous ces arguments sont bien entendu vivement contestés par les opposants au GCO.

Aller plus loin

Sur JeVeuxMonGCO : le site de l’Automobile Club d’Alsace

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le GCO

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Mobilités : l’usage de la voiture toujours en recul à Strasbourg

par Pierre France. 1 960 visites. 18 commentaires.

Strasbourg compte bannir les plus vieux diesel dès 2021

par Jean-François Gérard. 3 397 visites. 27 commentaires.

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 10 900 visites. 15 commentaires.