Sur l’avenue de Colmar, des feux rouges plus courts pour moins polluer
L'actu 

Sur l’avenue de Colmar, des feux rouges plus courts pour moins polluer

Strasbourg va expérimenter un nouveau dispositif de régulation du trafic sur l’avenue de Colmar. Le principe : réduire le temps d’attente des voitures aux feux rouges pour réduire les émissions de gaz polluants.

Ce sont les automobilistes de Strasbourg qui vont être contents. Le Sirac (Service de l’information et de la régulation automatique de la circulation) expérimente, avec l’aide de la société PTV Group et d’Atmo Grand Est, service de mesure de la qualité de l’air, un nouveau dispositif visant à fluidifier le trafic routier sur l’avenue de Colmar.

L’idée, c’est de permettre une circulation plus rapide, en optimisant le temps d’attente aux feux rouges. Ainsi, les véhicules (trams, vélos, voitures et même les piétons) seront moins souvent à l’arrêt grâce au logiciel de PTV Group. Une attente moindre de 6 à 8% qui devrait avoir comme résultat de réduire (un peu) le niveau de pollution sur l’une des voies les plus empruntées de Strasbourg. Objectif affiché : -9% d’émissions de particules fines et de dioxyde d’azote.

Dans l'antre du SIRAC, toutes les rues de la ville sont sous surveillance. Big Brother is watching you, comme on dit... (Photo EB - Rue89 Strasbourg)

Dans l’antre du SIRAC, les grandes artères de circulation sont sous surveillance. Big Brother is watching you… (Photo EB – Rue89 Strasbourg)

L’expérimentation de ce dispositif s’étendra jusqu’au mois de septembre, afin de permettre des mesures aussi bien en hiver qu’en période estivale. Pour mesurer l’impact réel de ce dispositif, Atmo Grand Est a installé un « laboratoire mobile » à proximité du lycée Couffignal. Rendez-vous en septembre pour les résultats.

L'AUTEUR
Elise Baumann
Elise Baumann
Journaliste stagiaire pour deux mois - intéressée particulièrement par les questions politiques et sociétales.

En BREF

Les syndicats des agents de la Région Grand Est dénoncent une « méthode pour supprimer des postes » dans les lycées

par Lola Scandella. 352 visites. 2 commentaires.

Le plan d’un collectif de parents pour pallier le manque d’Atsem en maternelle

par Hélène Janovec. 1 244 visites. 4 commentaires.

Les jardins d’enfants obtiennent un délai de cinq ans pour se transformer

par Hélène Janovec. 466 visites. 2 commentaires.