Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Avis positif avec 4 réserves pour le Plan local d’urbanisme
L'actu 

Avis positif avec 4 réserves pour le Plan local d’urbanisme

par Jean-François Gérard.
Publié le 1 septembre 2016.
Imprimé le 23 janvier 2021 à 12:52
3 383 visites. 3 commentaires.
La Commission d’enquête publique a donné un avis favorable au Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) de l’Eurométropole de Strasbourg. Pour la première fois, ce document qui oriente les choix d’urbanisme, d’habitat et de transport pour une quinzaine d’années a été rédigé à l’échelle des 28 communes de l’ex-CUS.

Cet avis positif, issu de l’enquête réalisée au printemps, est assorti de 4 réserves, non pas sur l’ensemble de la stratégie d’urbanisation (en particulier la construction de 3 000 logements par ans), mais sur des points précis dans trois communes. L’Eurométropole n’est d’ailleurs pas obligée de lever ces réserves avant la rédaction finale et le vote prévu en décembre.

Le PLU, des choix sensés orienter Strasbourg pour 10 à 15 ans (Andrew and Annemarie via Visual hunt / Flickr / CC BY-SA)

Le PLU, des choix sensés orienter Strasbourg pour 10 à 15 ans (Andrew and Annemarie via Visual hunt / Flickr / CC BY-SA)

 

Réserves autour de la friche Fischer et en faveur de l’extension de la brasserie de Niederhausbergen

Parmi les quatre réserves, une concerne un axe routier à Souffelweyersheim entre les rues des Rossignol et des chemins de fer qui serait trop large. Deux concernent aussi les axes routiers est-ouest autour du projet de reconversion de la friche Fischer à Schilitgheim. Un projet dont l’enquête publique vient justement de commencer et s’étend jusqu’au 28 septembre. Dernier point, celui de l’impossibilité de l’extension de la brasserie La Mercière à Niederhausbergen. Le PLU anticipe la création de 27 000 emplois d’ici 2030 et selon les enquêteurs s’opposer à un agrandissement contredit l’objectif du même document.

C’est le seul sujet sur lequel le premier vice-président de l’Eurométropole Yves Bur (« Les Républicains », dans le cadre d’une coalition PS-EELV et maires de droite) en charge du PLU a indiqué clairement que la collectivité comptait changer ses plans. Lors d’un point presse, il a déclaré vouloir « sortir par le haut » de la situation et jouer « les médiateurs » entre le maire et le propriétaire de la brasserie la Mercière Franck Julich. Des déboires et un non-dialogue que Rue89 Strasbourg vous racontait dans une enquête sur la commune cet été.

Une situation qui pourrait avoir des répercussions quand on sait que le maire Jean-Luc Herzog est vice-président en charge… du commerce et l’artisanat et qu’une réélection de tous les vice-présidents sera nécessaire en janvier suite à l’intégration de cinq communes dans l’Eurométropole. En 2014, Jean-Luc Herzog avait été l’un des deux vice-présidents les plus mal élu.

Recommandations autour de la Robertsau

A cela, s’ajoutent 14 recommandations. À Strasbourg, elles demandent une meilleure information des habitants avant des projets d’urbanisation à la Robertsau (Mélanie) et à l’Esplanade (projet d’une nouvelle tour au dessus du centre commercial) et de revoir la planification de logements sociaux à la Robertsau. Globalement, les 7 commissaires ne semblent pas avoir été très sensibles aux sept erreurs pointées par l’opposition « Les Républicains ». Peut-être que si les élus avaient communiqué pendant l’enquête et non après, les contributions auraient été différentes.

Au total, 1157 observations ont été formulées. Cela peut sembler maigre par rapport à une agglomération de 500 000 habitants. Il faut dire que l’ensemble du dossier fait 3 000 pages, dont des plans et documents très techniques ce qui est assez indigeste et difficile à s’approprier pour le grand public.

Yves Bur va entamer un dernier tour de négociations avec les maires courant septembre pour entamer la rédaction finale à partir d’octobre, puis un vote en décembre. Mais le PLUi pourra ensuite être modifié à la marge tous les ans. L’ensemble du rapport, c’est-à-dire les contributions, et surtout les 14 recommandations et 4 réserves (dans le tome 5) sont désormais disponibles sur le site de la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Samedi 30 janvier, des cyclistes manifestent pour le retour du vélo autorisé dans les trams

par Guillaume Krempp. 1 184 visites. 7 commentaires.

Manifestation en soutien aux étudiants mercredi

par Guillaume Krempp. 1 490 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Condamné pour harcèlement, l’ancien directeur de la Maison des assos indemnisé pour son licenciement

par Pierre France. 3 788 visites. 3 commentaires.
×