Jean-Marc Ayrault va faire un p’tit tour à la Foire et à Danube
Politique 

Jean-Marc Ayrault va faire un p’tit tour à la Foire et à Danube

actualisé le 06/09/2013 à 21h17

Le Premier ministre rejoindra l'Ehpad, au cœur du quartier Danube à partir de Rivétoile (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Le Premier ministre rejoindra l’Ehpad, au cœur du quartier Danube à partir de Rivétoile (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Ouverture de la Foire européenne de Strasbourg et grand jour de la rentrée politique alsacienne. Ce vendredi matin, le premier ministre Jean-Marc Ayrault sera au PMC, puis dans les halls de la Foire, avant de visiter brièvement en début d’après-midi le futur écoquartier Danube. Quelques heures d’images et d’annonces que Rue89 Strasbourg va (essayer de) suivre en direct. Mot-dièse sur Twitter #foireurop.

[Edit à 13h30]
Depuis quelques jours, les sirènes de police sifflent au Wacken, mais aussi à proximité de la presqu’île Malraux, où Rue89 Strasbourg a ses bureaux. Explications : le premier ministre Jean-Marc Ayrault vient inaugurer la Foire européenne, un grand moment pour les élus locaux du même bord politique (PS) que lui, une épreuve pour ceux qui organisent au millimètre cette visite (services de la préfecture de Région, déminage, etc.) et surtout pour ceux qui la suivront (journalistes et politiques).

900 personnes pour le discours primo-ministériel ?

Car rien n’est laissé au hasard. L’arrivée du chef du gouvernement est prévue à 9h45 pétantes au « Parc de la musique et des congrès (PMC) » (sic), pour un « accueil républicain [entendre : par des personnalités de droite comme de gauche] et une cérémonie d’ouverture du chantier d’extension du PMC ». Rue89 Strasbourg n’y est pas convié, seuls une télé (TF1) et quelques photographes pourront immortaliser la scène. Le président de Région Philippe Richert (UMP), co-financeur de l’extension du bâtiment, sera présent, même si « la Région n’a pas été associée à l’organisation de la visite » primo-ministérielle, note-t-on en coulisses.

A 10h10, Jean-Marc Ayrault est attendu salle Schweitzer, toujours au Palais de la musique et des congrès. C’est là qu’auront lieu les discours. Une liberté prise avec la tradition, puisque chaque année ou presque, ces discours sont prononcés devant l’entrée de la Foire, dans la cour du Maillon (sous le cagnard ou sous la pluie, certes). La salle Schweitzer compte environ 900 places, une gageure quant on sait que seules 400 à 500 personnes assistent habituellement aux discours inauguraux de la Foire.

Cécile Duflot peut-être présente

C’est Alain Weber, président de Strasbourg évènement, organisateur de ce grand barnum de rentrée, qui introduira les intervenants, Roland Ries, sénateur-maire de Strasbourg, suivi de Jean-Marc Ayrault donc. Attention, invités de tous poils, « la salle [est ouverte] à partir de 9h30 » et son « accès sera fermé dès le début du 1er discours ». L’allocution du premier ministre devrait avoir pour thème la transition écologique et surtout énergétique, alors que le gouvernement promet la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne de Fessenheim avant la fin du quinquennat de François Hollande. Les défenseurs du GCO attendent un signe, voire une « preuve d’amour » en faveur de la réalisation de cette autoroute, quand les opposants craignent un revirement par rapport aux conclusions du rapport Duron. Selon plusieurs élus et responsables politiques, Jean-Marc Ayrault sera accompagné par Cécile Duflot, ministre du Logement (EELV), information non confirmée par la préfecture.

A 11h05 (oui, c’est précis) et jusqu’à 13h, le premier ministre fera son petit tour à la Foire avec « coupure de ruban, puis visite des stands ». On ignore où il déjeune, mais sans doute s’attablera-t-il avec le maire de Strasbourg et des responsables « associatifs » (selon une source du camp adverse, qui précise qu’il ne s’agit pas d’un « déjeuner républicain », avec des représentants de l’opposition UMP, donc). Ce déjeuner pourrait avoir lieu quelque part (sans doute à l’Hôtel de ville) entre le Wacken et la presqu’île Malraux, où Jean-Marc Ayrault est attendu aux alentours de 14h30. A 14h45, il devrait être sur la « passerelle Rive-Etoile » (s’agit-il de la passerelle Giacometti, derrière la Médiathèque ?) pour un « cheminement à pied vers l’éco-quartier du Danube ».

Ecoquartier Danube labellisé in situ ?

Là, il montera sur la terrasse de l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) surplombant le futur quartier, où des engins de chantier sont à la manœuvre. Lui sera expliqué les contours du projet d’écoquartier, dont il pourrait annoncer la labellisation accélérée au titre de la Charte nationale des EcoQuartiers. Le PDG de la société dijonaise Elithis, Thierry Bièvre, sera présent pour présenter sa future tour de logement à énergie positive qui jouxtera l’EHPAD. Comme les autres professionnels présents, il devra faire vite, puisque « la fin du déplacement » est annoncée pour 15h30. En fait, ce que ne dit pas le programme officiel, c’est que le premier ministre se rendra encore place des Orphelins à la Krutenau, à la Maison des associations, où il rencontrera des « forces vives » locales aux alentours de 15h30-16h. Certains élus sont invités à cette rencontre, les journalistes, eux, n’ont pas été informés de ce crochet fait par Jean-Marc Ayrault, Cécile Duflot et Sylvia Pinel, deux ministres du gouvernement.

La visite de Jean-Marc Ayrault en direct sur Twitter, avec le mot-dièse #foireurop


L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Une opposition au conseil municipal de Niederhausbergen

par Pierre France. 2 312 visites. 4 commentaires.

Enfants et professeurs éprouvés par une rentrée ratée à l’école maternelle Gutenberg

par Guillaume Krempp. 3 681 visites. 1 commentaire.

Un médecin de Brumath condamné à six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel

par Guillaume Krempp. 3 464 visites. Aucun commentaire pour l'instant.