Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Bagdad Rodéo, du rock poilu et engagé à la Maison Bleue
Culture 

Bagdad Rodéo, du rock poilu et engagé à la Maison Bleue

par Pierre France.
Publié le 2 octobre 2022.
Imprimé le 02 décembre 2022 à 02:20
757 visites. 3 commentaires.

Bagdad Rodéo sera à la Maison Bleue samedi 8 octobre pour un concert de rock qui fleure bon la testostérone et la rébellion punk des années 80.

Dans l’air puritain de l’époque, l’existence de Bagdad Rodéo sonne comme une forme de résistance et ça tombe bien puisque c’est exactement leur domaine. Ces cinq musiciens se sont rencontrés à Paris au moment de la (première) invasion de l’Irak par les Américains, avant de s’éparpiller un peu partout en France. Le chanteur et l’auteur des textes, Ludo, vit à Pfulgriesheim :

« Quand on a vu la guerre en Irak lancée sur un gigantesque mensonge, on a voulu y répondre et c’est de là qu’est né le nom du groupe, et tout le concept d’ailleurs. Dans nos chansons, on ne cesse de dénoncer le vernis, les mensonges et les compromissions. Il n’y a pas encore de chanson dans notre répertoire sur l’invasion de l’Ukraine, mais on voit que le monde n’a pas tellement changé depuis les années 90, on présente toujours une guerre comme une confrontation entre des bons et des méchants… »

Bagdad Rodéo a débuté dans les années 90 (Photo : Carolyne Caro /doc remis)

Tous quadragénaires, les musiciens de Bagdad Rodéo n’ont pas changé non plus et perpétuent fidèlement une forme de rock nerveux et râpeux, obtenu à grands renforts de voix rauque, de riffs efficaces et de sueur, dans la tradition des Béruriers noirs, des Shériff ou des Wampas. Dans leurs chansons très engagées contre le capitalisme, on parle de cons et d’enculés sans « trigger warning » et c’est salutaire.

« On ne voulait pas laisser le champ de la contestation au rap » explique Ludo :

« Il y a un rock assez policé, lissé… Bon, c’est pas notre truc. Nous, on est des sales gauchistes et on veut garder cette forme de protestation contre la marche du monde dans l’univers du rock. On dénonçait déjà Éric Zemmour en 2013, quatre albums plus tard on ne s’est toujours pas calmés. »

L’Alsacien Ludo est au chant et auteur des paroles (doc remis)

Tous les textes de Bagdad Rodéo sont très directs et s’attaquent à peu près à tout ce qui existe (les curés, les patrons, mais aussi la vieillesse…). L’ensemble oscille entre un manifeste politique radical et une somme de propos de comptoir imbibés. Ludo avoue passer « entre une et deux heures par jour » à s’informer, ce qui lui donne une inspiration sans limite et suffisamment d’énervement pour écrire des rimes comme s’ils s’agissaient d’enchaînements de boxe.

On retrouve donc des thèmes vécus par tout le monde dans la plupart des morceaux. Ainsi, Ludo a semble-t-il trouvé l’année 2020 « longue et chiante » et « préférait le monde d’avant. » Heureusement qu’avec des groupes comme Bagdad Rodéo, le monde d’avant est toujours bien vivant.

Article actualisé le 02/10/2022 à 16h01
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 570 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 342 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 119 visites. 1 commentaire.
×