Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Les cantines strasbourgeoises pourront accueillir tous les élèves à la rentrée
L'actu 

Les cantines strasbourgeoises pourront accueillir tous les élèves à la rentrée

par Marie Bonnassie.
Publié le 25 août 2020.
Imprimé le 04 août 2021 à 15:29
1 378 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les restaurants scolaires auront la même capacité d’accueil que lors des années précédentes. Afin de respecter les mesures sanitaires, une système de rotation par tranche d’âge a été mis en place.

C’est « une préoccupation majeure des parents », mais l’adjointe en charge de l’Éducation et de la petite enfance, Hülliya Turan (PC), l’assure : « les cantines de la ville de Strasbourg pourront accueillir tous les enfants ». De tous les restaurants scolaire de la Ville, seul celui de l’Esat de la Ganzau ne pourra accueillir d’enfants. Les enfants qui y sont rattachés seront répartis dans d’autres lieux de restauration.

Malgré « l’effectif très important d’enfants [demi-pensionnaires] sur la ville de Strasbourg », des mesures ont été prises pour de limiter les risques de propagation du coronavirus. En accord avec le protocole sanitaire de la rentrée, une rotation par groupe de niveau sera mise en place afin d’éviter le brassage des élèves. Un brassage « par âge et par classe » aurait pris « trop de temps sur le temps scolaire ». Concrètement tous les CP/CE1/CE2 mangeront, puis tous les CM1 et CM2.

En temps normal, les cantines scolaires de Strasbourg accueillent environ 10 000 enfants (photo Rue89 Strasbourg)

Autre point positif pour les petits demi-pensionnaires, « tous les moyens ont été mis en œuvre pour que les repas chauds puissent être garantis ». Ce n’était plus le cas depuis le confinement.

Chute des inscriptions

Les parents sont restés très réticents à inscrire leurs enfants à la cantine cette année. Face à la baisse très importante des adhésions, la mairie a recommuniqué auprès des familles mi-août. « On est passé d’environ 15% d’inscriptions à 40% des enfants », a indiqué Hülliya Turan, lors d’une conférence de presse avec la préfète du Bas-Rhin et de nombreuses institutions lors d’une grande conférence de presse sur la rentrée.

Alexandre Feltz (Place publique), adjoint au maire à la Santé, « entend les inquiétudes des parents » et tente de rassurer :

« Les enfants sont moins touchés et lorsqu’ils le sont ce sont des formes moins virulentes. On s’est également rendu compte qu’ils étaient plutôt moins contaminants. Il n’y a pas de risque zéro, mais nous appliquons une philosophie de réduction des risques. »

Les modalités d’accueil des enfants dans les écoles et les cantines sont amenées à évoluer avec la situation sanitaire. Ces adaptations se feront au cas par cas, après discussion avec les écoles et les autorités publiques.

Article actualisé le 26/08/2020 à 08h33 : Pour préciser que les repas par cycles.
L'AUTEUR
Marie Bonnassie
Marie Bonnassie
Étudiante en sociologie, intéressée par la politique, la philo et l'histoire ancienne

En BREF

Samedi, septième manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 5 045 visites. 5 commentaires.

À la manif contre le pass sanitaire, « nous ne sommes pas des irresponsables »

par Pierre France. 3 354 visites. 19 commentaires.

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 580 visites. 2 commentaires.
×