Une cinquantaine de radiés des listes électorales pourront voter dimanche à Strasbourg
L'actu 

Une cinquantaine de radiés des listes électorales pourront voter dimanche à Strasbourg

Une cinquantaine de Strasbourgeois, radiés des listes électorales parce qu’ils n’avaient pas signalé leur changement d’adresse, ont été réintégrés sur une décision du tribunal d’instance de Strasbourg. Ils pourront voter dès le second tour de l’élection présidentielle dimanche.

C’est l’épilogue d’une course de fond pour une partie des personnes radiées des listes électorales à Strasbourg. Sur plus de 16 000 noms retirés par la Ville de Strasbourg car « n’habitant pas à l’adresse indiquée », environ 2 000 se rendaient toujours régulièrement dans leur ancien bureau de vote. Lors du premier tour, nombre d’entre eux n’ont pu voter. Ils se sont alors tournés vers le tribunal d’instance pour formuler un recours.

Plus de 16 000 noms ont été retirés des listes électorales à Strasbourg (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Plus de 16 000 noms ont été retirés des listes électorales à Strasbourg (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Vraiment vraiment vérifier !

Mais ce recours est loin d’être automatique ! La Ville est fondée à supprimer de ses listes électorales les personnes qui n’ont pas déclaré un changement d’adresse. Seulement, elle doit vraiment vraiment vérifier qu’elle n’a pas d’autre moyen de contacter ces personnes que leur ancienne adresse. Or, plusieurs radiés habitent encore Strasbourg, paient leurs impôts voire ont des enfants scolarisés dans les écoles de la Ville…

Réunis en collectif et aidés par des avocats, les radiés ont donc plaidé cette semaine devant le juge la négligence de la part de la mairie. Et selon Me Sandra Isly, elle-même concernée, une cinquantaine de personnes ont obtenu gain de cause avec effet immédiat. En d’autres termes, ils pourront voter dans leur ancien bureau de vote dès le second tour de l’élection présidentielle dimanche.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur les radiés de Strasbourg

Sur Facebook : la page « radiés de Strasbourg »

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un camp d’une soixantaine de sans-abris aux Canonniers, à l’entrée du Neuhof

par Jean-François Gérard. 1 129 visites. 2 commentaires.

Stade de la Meinau : 100 millions et 4 000 places de plus pour le grand public

par Jean-François Gérard. 1 510 visites. 7 commentaires.

Dimanche, rassemblement « pour une autre politique migratoire » pendant les portes ouvertes du Parlement européen

par Cassandre Leray. 400 visites. 1 commentaire.