Le CNRS privilégie la piste de la géothermie pour expliquer le séisme
Édition abonnés  Environnement 

Le CNRS privilégie la piste de la géothermie pour expliquer le séisme

actualisé le 19/12/2019 à 17h35

Le groupe de recherche "Sismicité Strasbourg" privilégie la piste de la géothermie pour expliquer le séisme de magnitude 3,1 du 12 novembre. La direction de Fonroche refuse ces premières conclusions et attend les conclusions d'un nouveau collège d'experts indépendants... qui ne doit pas s'exprimer sur l'origine de l'événement sismique . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Pratiques mafieuses à Eyyub Sultan, la réponse d’Eyup Sahin et Lokman Arslan

par Rue89 Strasbourg. 813 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’Université fabrique à chômeurs ou tremplin social ? Mercredi soir au CSC du Marais

par Jean-François Gérard. 477 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

11e manifestation contre la réforme des retraites jeudi

par Pierre France. 1 169 visites. 6 commentaires.