Condamné pour avoir brûlé des caravanes, le maire UMP d’Ensisheim est candidat aux départementales
Vigies 

Condamné pour avoir brûlé des caravanes, le maire UMP d’Ensisheim est candidat aux départementales

À LIRE SUR

LE PARISIEN.FR

Les faits remontent à 2006. (capture d'écran)

Les faits remontent à 2006. (capture d’écran)

Le site du journal Le Parisien a repéré une dépêche AFP qui traite du passé encombrant de Michel Habig (UMP). Le maire d’Ensisheim et, par ailleurs vice-président du Conseil départemental du Haut-Rhin, se représente sur le canton d’Ensisheim avec Betty Müller (divers droite) aux élections départementales des 22 et 29 mars.

En 2006, Michel Habig avait été condamné à 5 000 euros d’amende et six mois de prison avec sursis pour l’incendie de 14 caravanes de gens du voyage installées sur sa commune. Déjà maire à cette époque, il avait lui-même sorti son briquet pour mettre feu au campement, lorsque les 22 occupants étaient absents. Le procureur de la République lui avait aussi reproché de procéder sans autorisation de la Justice.

« ça peut arriver à n’importe quel élu »

Interrogé par l’agence de presse, le secrétaire de l’UMP 68, Éric Straumann, a estimé que les faits ne constituent pas « une atteinte à l’honneur à sa fonction » :

« Il a été condamné, mais il n’a pas été déclaré inéligible et il a été régulièrement réélu depuis. »

Le député du Haut-Rhin a cependant reconnu qu’il s’agissait d’un « dérapage (…) qui peut arriver à n’importe quel élu ».

Lire l’article complet sur Leparisien.fr

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 446 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 474 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 357 visites. Aucun commentaire pour l'instant.