Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

Au conseil municipal de Strasbourg, divorce entre écologistes et communistes

Divisées sur le vote d’une motion concernant la guerre Israël-Hamas, les deux composantes de la majorité municipale amorcent leur divorce politique. Le groupe du Parti communiste, « Pour la Justice sociale et l’écologie populaire », ne participe plus aux réunions communes et suspend sa participation à la majorité.

Édition abonnés
Au conseil municipal de Strasbourg, divorce entre écologistes et communistes

Rarement un débat n’aura été aussi contre-productif. Le vote de la motion de soutien aux victimes civiles israéliennes et palestiniennes, lors du conseil municipal du 6 novembre, devait être un moment de concorde et d’apaisement. Il fut orageux du début à la fin. Pire, il a marqué une division profonde entre les deux composantes de la majorité : les groupes « Strasbourg écologiste et citoyenne » (dominé par EE-LV) et « Pour la Justice sociale et l’écologie populaire » regroupant les élus communistes.

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Strasbourg, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89 Strasbourg. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Conseil municipal

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options