Meinau, place du Château, cours de français… Trois sujets qui vont rythmer le conseil municipal
Politique 

Meinau, place du Château, cours de français… Trois sujets qui vont rythmer le conseil municipal

Flux vidéo fourni par la Ville de Strasbourg. Commentaires par Rue89 Strasbourg

Suivez le conseil municipal de Strasbourg du lundi 29 mai, en vidéo et commenté en direct. Au programme : le stade de la Meinau, le futur centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine place du Château ou des cours de français pour les parents d’élèves. Le tout à deux semaines des élections législatives, pour lesquels neufs conseillers municipaux sont candidats.

Posez vos questions à notre journaliste sur le tchat.

L’ordre du jour du conseil municipal du lundi 29 mai est plutôt restreint, avec 22 points. Mais comme il s’agit de la dernière séance avant les élections législatives, les prises de positions pourraient s’accumuler. Comme lors des deux dernières éditions, nous vous proposons de suivre la séance en vidéo commentée en direct dans la vidéo en tête de cet article.

9 élus sont candidats

Au total, pas moins de neuf élus de l’assemblée strasbourgeoise sont directement concernés par les élections de juin. Dans la circonscription 2 (Strasbourg-sud), la plus tendue pour la majorité municipale, on retrouve Philippe Bies (PS), Julia Abraham (FN), Christel Kohler (suppléante « En Marche »), Pascale Jurdant-Pfeiffer (UDI) et Jean-Philippe Maurer, qui se présente contre l’avis de son parti « Les Républicains ».

Dans la première circonscription (Strasbourg centre et ouest), Elsa Schalck (LR) et Abdelkarim Ramdane (EELV) sont candidats, tandis que dans la troisième, seul Serge Oehler (PS) est élu à Strasbourg. Enfin, Françoise Werckmann est parachutée du côté de Haguenau (circonscription 9) pour le compte du Mouvement écologiste indépendant (MEI).

Bientôt des travaux au stade de la Meinau ?

En ce qui concerne les affaires locales étudiées ce jour sur les bancs de l’hémicycle, le projet d’extension du stade de football de la Meinau devrait amener d’amples discussions. La Ville finance une part d’une étude pour un léger agrandissement du stade (36 000 euros comme l’Eurométropole et la Région, sur un total de 162 000 euros) dont les conclusions sont attendues en juin.

L’opposition devrait arguer que l’agrandissement pourrait être plus ambitieux, pour permettre à plus de fans d’assister aux rencontres. Dans les faits, elle ne pourrait être que de 1 000 places et même réduire l’offre pour un spectateur lambda.

Concrètement, on pourrait passer de 23 000 places assises à 30 000 places au total, toutes assises, sachant que les 6 000 places debout seraient remplacées par des places assises. De plus, l’objectif est de passer à 3 000 places en loges, contre environ 500 aujourd’hui.

Pour la Ville, il sera facile de répondre qu’il s’agit d’un projet du Racing que la collectivité ne fait « qu’accompagner ». Et là, il devient plus difficile de s’attaquer à la direction du club populaire, qui vient de décrocher son passage en Ligue 1. Il sera aussi intéressant de voir la position des écologistes, d’habitude opposés au financement public des clubs professionnels.

Un CIAP place du château

Autre dossier important, celui du projet de centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP), qui sera place du Château, à côté de la Cathédrale. Un CIAP est une obligation pour les villes françaises labellisées « d’Art et d’Histoire », telle Strasbourg en 2014.

Une reconnaissance appréciable, mais l’on compte 116 villes de la sorte en France, ainsi que 70 « pays », c’est à dire des ensembles de communes. Dans le même temps, Strasbourg vise cet été un classement du quartier de la Neustadt (après celui de la Grande-Île) au bien plus prestigieux « patrimoine mondial de l’Humanité », délivré par l’Unesco.

Les réserves des musées de Strasbourg place du Château vont être remplacées par un centre sur l’architecture de Strasbourg (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

L’opération est estimée à 2,2 millions d’euros pour une ouverture à l’automne 2018. L’entrée devrait être gratuite, mais payante pour certains groupes. Le maire Roland Ries (PS) a choisi cet emplacement de 550 m² car il y a selon lui « mieux à faire de ce lieu qu’une réserve des musées », l’usage actuel du bâtiment. Ces dernières doivent déménager du côté de la Coop, au Port-du-Rhin.

La boutique Culture, place de la Cathédrale, y sera déménagée. Quant à ses locaux actuels, classés et en proie à des infiltrations, la municipalité « se laisse le temps du projet pour décider », dixit le premier adjoint au maire, en charge de la Culture, Alain Fontanel (PS), qui précise « la Ville ne vend pas. » Par le passé, la municipalité avait préempté pour acquérir ce coin ultra-visible dans lequel logeait une pharmacie, une enseigne de fast-food était intéressée.

Cours de français pour parents

Autre sujet d’importance, le vote de la mise en place de cours de français dans les 53 écoles maternelles à la rentrée 2017. La Ville va proposer 60 heures par an de cours gratuits pour les parents qui ont des difficultés d’expression, à raison de 2 heures par semaine.

Ces cours auront lieu dans les écoles et sur le temps scolaire par groupes de 10 à 15. La formule avait été testée sur trois écoles, où il y avait plus de demande que de places. L’opération s’élève à 90 000 euros, mais des co-financements seront sollicités.

Pour terminer, une interpellation de l’opposition sur l’accès au centre-ville de Strasbourg est prévue.

Aller plus loin

Sur Strasbourg.eu : l’ordre du jour du conseil municipal du 29 mai (PDF)

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 371 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 580 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 588 visites. 5 commentaires.