Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Relisez le live-tweet du conseil municipal
Politique 

Relisez le live-tweet du conseil municipal

par Marie Marty.
Publié le 30 septembre 2013.
Imprimé le 29 janvier 2023 à 17:48
1 677 visites. 7 commentaires.
Conseil municipal de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

Conseil municipal de Strasbourg (Photo Pascal Bastien)

Après trois mois d’interruption, le conseil municipal de Strasbourg a fait sa rentrée ce lundi. L’ordre du jour a été rapidement évacué et les débats se sont concentrés sur les interpellations de l’opposition. Relisez le déroulé du conseil sur Twitter avec le mot-dièse #CMstras (compte @rue89stg_live).

A six mois des élections municipales de mars 2014, il n’est plus question pour la majorité socialiste et écologiste strasbourgeoise de lancer de nouveaux projets d’envergure. Lors de ce conseil municipal de rentrée, à suivre sur notre site en vidéo et sur Twitter (mot-dièse #CMstras), la majorité des délibérations votées concerneront des subventions aux associations, des acquisitions et sessions de terrains dans le cadre d’aménagements en cours et des conventions pluriannuelles avec des partenaires culturels, tels que Jazzdor, le Centre européen d’actions artistiques contemporaines (Ceeac), le Kafteur ou le Pôle national des arts du cirque.

A cette occasion, devrait être abordé le bras de fer actuel entre la collectivité et le centre socioculturel du Cardek (Krutenau), seul CSC a n’avoir pas encore signé la nouvelle convention qui le lie à la Ville. « Aux dernières nouvelles, le conseil d’administration du CSC est sur le point de signer », assure Mathieu Cahn, adjoint au maire en charge des associations. « Pas si simple, il s’agit d’un désaccord sur le fond, sur ce qu’est l’éducation populaire », argue Eric Schultz, conseiller municipal écologiste, qui s’exprimera cet après-midi sur le sujet.

« Pas 10 lettres de protestation »

Quelques dossiers plus sensibles seront abordés, tels l’approbation d’une convention entre la collectivité et les opérateurs de téléphonie mobile pour l’occupation temporaire des toits de bâtiments publics. Objectif, installer de nouvelles antennes pour « mieux couvrir les zones où ça passait difficilement », notait jeudi dernier le maire Roland Ries. Après l’approbation l’hiver dernier d’une charte entre la ville et les opérateurs, vilipendée par les élus écologistes de la majorité, Robert Herrmann, 1er adjoint, a ajouté, satisfait : « Nous n’avons pas eu 10 lettres de protestation ».

Les élus évoqueront par ailleurs la mise en place d’une stratégie de mécénat pour permettre aux musées de la ville « d’accroître leurs ressources ». L’année prochaine, le service culturel de Strasbourg devrait rédiger une plaquette de présentation des actions à soutenir avec une grille des contreparties, plaquette qui sera distribuée aux entreprises. En 2015, la collectivité s’adressera aux particuliers en proposant un système de micro-mécénat et en 2016 sera créé un « cercle de mécènes ». Objectif de recettes : 50 000 à 200 000€ par an.

A droite : attractivité, sécurité, dépenses somptuaires

Les débats les plus chauds devraient intervenir en fin de conseil, à l’occasion des interpellations nombreuses des élus de la droite et du centre. Au programme, un rappel au « respect de l’opposition » par Jean-Emmanuel Robert (UMP), un focus sur l’attractivité économique hypothéquée de Strasbourg par Fabienne Keller, candidate UMP aux élections municipales de 2014, un point sur « la sécurité des Strasbourgeois » par Jean-Charles Quintiliani (UDI), un point sur le nouveau siège de CUS Habitat qu’elle aurait mieux vu à Hautepierre qu’au Heyritz, par Bornia Tarall (UDI), et une question soulevée par Pascal Mangin (UMP): « Voyages du maire, quel apport pour les Strasbourgeois ».

Dans cette dernière interpellation, le conseiller municipal chargé de porter l’assaut contre Roland Ries reviendra sur l’affaire du tram de Bamako, comme à chaque conseil. Le même Pascal Mangin proposera ensuite une motion sur le soutien au service public de l’information locale, suite à l’arrêt de l’édition locale de Strasbourg, quotidienne diffusée jusqu’à lors sur France 3 Alsace.

Le conseil municipal en direct à partir de 15h

Flux vidéo fourni par la ville de Strasbourg

Les commentaires sur Twitter


L’ordre du jour du conseil municipal du 30 septembre

Article actualisé le 30/09/2013 à 20h44
L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Face à la protestation, le directeur marketing de TotalEnergies annule sa venue à Sciences Po Strasbourg

par Loris Rinaldi. 2 051 visites. 9 commentaires.

Europa-Park renonce à son projet de téléphérique entre la France et l’Allemagne

par Thibault Vetter. 6 626 visites. 7 commentaires.

Contre la réforme des retraites, une quarantaine d’étudiants bloquent un bâtiment de l’Université

par Guillaume Krempp. 4 838 visites. 7 commentaires.
×