Adidas et le Crédit Mutuel inaugurent le quartier d’affaires international
L'actu 

Adidas et le Crédit Mutuel inaugurent le quartier d’affaires international

actualisé le 03/05/2016 à 11h08

Le quartier d’affaires international de Strasbourg a été officiellement inauguré lundi matin par le maire Roland Ries et tout un parterre de promoteurs et dirigeants d’entreprises. Les premiers lots ayant été pris par Adidas et le Crédit Mutuel, la Ville a d’ores et déjà lancé les consultations pour les phases suivantes et espère attirer l’administration bruxelloise du Parlement européen.

Les sourires étaient de rigueur lundi matin sous une tente dressée derrière le Maillon, au Wacken à Strasbourg. Le maire (PS), Roland Ries, et le président (PS) de l’Eurométropole, Robert Herrmann, étaient accompagnés par les responsables de Bouygues Immobilier, Altarea Cogedim, Adidas et du Crédit Mutuel pour lancer le début des travaux de construction du quartier d’affaires international (QAI).

Et si les élus avaient le sourire, c’est parce que ce projet, un chantier majeur des municipalités socialistes, revient de loin. Annulé une première fois en plein été 2012 à cause d’une absence de marques d’intérêts majeures, il aura fallu les vélléités d’Adidas de s’extraire de Landersheim pour trouver finalement un premier occupant. L’équipementier sportif européen va occuper, en les louant à Groupama, les 4 855 m² sur 8 niveaux du bâtiment B1, en 2018.

Adidas et le Crédit Mutuel s'installeront dans ce bâtiment (vue de la façade sud) construit par une filiale de Bouygues (doc remis / Linkcity)

Adidas et le Crédit Mutuel s’installeront dans ce bâtiment (vue de la façade sud) construit par une filiale de Bouygues (doc remis / Linkcity)

Adidas loue, le Crédit Mutuel achète

De son côté, le Crédit Mutuel va installer sa filiale informatique Euro-Informations, dans les 18 493 m² sur 13 niveaux du bâtiment B2. Mais eux achètent évidemment. À noter que le groupe bancaire ne déplace pas son data-center, juste les bureaux. Le promoteur peut ainsi afficher un bâtiment qui sera certifié « BEPOS », c’est à dire capable de produire plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Les deux premiers lots de bureaux étant complets, la municipalité accélère et a lancé la phase de consultation pour choisir les attributaires des lots 3 et 4. Ils seront dévoilés à la fin du mois de mai, avant le prochain conseil municipal. Les projets architecturaux seront connus en octobre. Roland Ries a appelé la commission européenne à choisir Strasbourg pour implanter une partie de l’administration du Parlement européen, une réserve de 30 000 m² lui est dédiée.

Les logements et services doivent assurer une "mixité de fonctions" au futur quartier d'affaires de Strasbourg (doc remis / Altarea Cogedim)

Les logements et services doivent assurer une « mixité de fonctions » au futur quartier d’affaires de Strasbourg (doc remis / Altarea Cogedim)

Quant aux logements, environ 250 prévus sur 18 000 m² pour la première tranche, Altarea Cogedim assurait lundi matin que la pré-commercialisation était « encourageante ». Le programme complet prévoit en outre 10 000 m² d’hôtels et de résidences hôtelières et 2 000 m² de commerces et services de proximité, en rez-de-chaussée des immeubles de bureaux. Les premières livraisons sont attendues à la fin de l’année 2017.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Lahti supplante Strasbourg pour la « capitale verte européenne 2021 »

par Rue89 Strasbourg. 1 128 visites. 11 commentaires.

Ce week-end, la rue du Jeu-des-Enfants devient la rue Alain Bashung

par Hélène Janovec. 1 681 visites. 4 commentaires.

Ballon d’Alsace, Kaysersberg, Ribeauvillé… Ces sites classés pourraient être moins protégés

par Jean-François Gérard. 1 600 visites. Aucun commentaire pour l'instant.