Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Coop Alsace veut vendre ses magasins à Carrefour
L'actu 

Coop Alsace veut vendre ses magasins à Carrefour

par Pierre France.
Publié le 28 octobre 2013.
Imprimé le 05 février 2023 à 14:56
4 972 visites. 11 commentaires.
Le magasin Coop de la rue Lauth à Strasbourg (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Le magasin Coop de la rue Lauth à Strasbourg (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Coop Alsace est entré en négociations exclusives avec le groupe Carrefour pour céder son réseau de 144 magasins de proximité. Si ces négociations aboutissent, Carrefour reprendrait l’essentiel des fonds de commerce, des murs et des salariés pour un montant non communiqué. Environ 10% des magasins ne seront pas vendus, pour lesquels « d’autres plans » sont en phase d’étude.

Les magasins les plus importants, surtout ceux en ville, changeront d’enseigne et deviendront des Carrefour City, ou Carrefour Market, avec un rappel de Coop dans le logo. Tandis que les magasins dans les villages resteront entièrement sous une enseigne Coop.

Dans les deux cas, indique le directeur général de Coop Alsace, Christophe Gros, les spécificités de Coop seront incluses dans les concepts des futurs magasins :

« Carrefour a bien compris les enjeux. Ils constitueront une entité distinctes et ils garderont l’ancrage régional de Coop, la marque et la profondeur de gamme. Et surtout, ils conserveront l’essentiel des emplois. A terme, ce sera même un moyen d’étendre l’activité de boucherie charcuterie au-delà des frontières de l’Alsace. »

Fin de l’aventure avec Casino

Coop Alsace avait débuté des négociations avec Casino pour un accord capitalistique, qui aurait permis à Coop Alsace de sortir du marasme financier. Mais cet accord n’a pas pu être étendu au-delà du simple contrat d’approvisionnement. Du coup, l’équipe dirigeante s’est tournée vers d’autres acteurs de la distribution, comme l’explique le président du conseil d’administration, Christian Duvillet :

« On n’avait aucune visibilité avec un simple contrat d’approvisionnement. Les objectifs du plan de restructuration ont toujours été de sauvegarder l’emploi, le réseau de proximité et le patrimoine fondé par Coop Alsace. Avec ces négociations, nous sommes dans notre objectif de valorisation du réseau. »

Reste que Coop Alsace a déjà cédé entièrement ses supermarchés et hypermarchés au groupe Leclerc. Avec la cession des supérettes, il ne restera plus grand chose dans ce qui était auparavant le second employeur privé d’Alsace. Christian Duvillet explique :

« Coop Alsace est toujours une coopérative et fonctionnera comme telle, avec une boucherie régionale, un centre de logistique, des cafètarias et des participations dans diverses sociétés d’HLM. Nous aurons un fonctionnement centré là dessus. »

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Après un accident mortel, une marche organisée vendredi pour des routes moins dangereuses à Cronenbourg

par Pierre France. 936 visites. 4 commentaires.

Une manifestation en soutien aux familles menacées d’expulsion samedi 4 février

par Maud de Carpentier. 1 834 visites. 1 commentaire.

Réforme des retraites : près de 20 000 manifestants à Strasbourg ce mardi 31 janvier

par Guillaume Krempp. 6 714 visites. 9 commentaires.
×