Coronavirus : l’Unsa appelle les agents de la CTS à exercer leur droit de retrait
L'actu 

Coronavirus : l’Unsa appelle les agents de la CTS à exercer leur droit de retrait

actualisé le 17/03/2020 à 00h51

Suite à la progression de l’épidémie de Covid-19, le syndicat majoritaire à la CTS, l’Unsa, appelle les salariés et les conducteurs à exercer leur « droit de retrait ». Si cet appel est suivi, le trafic tram et bus sera très perturbé à Strasbourg dès mardi.

« On a bien compris les consignes du président de la République : il faut se confiner, ça veut dire plus de transports en commun, » explique Éric Vautherot, délégué syndicat Unsa à la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS).

Le syndicat majoritaire de la CTS appelle donc les agents, salariés et conducteurs de l’entreprise de transports en communs à cesser le travail dès mardi 17 mars, d’invoquer leur « droit de retrait » en raison des risques sanitaires liés au coronavirus.

Plusieurs salariés de la CTS ont été testées positives au coronavirus, l’un d’entre eux serait même en réanimation selon le syndicaliste.

« Il faut agir »

Éric Vautherot poursuit :

« Ça fait huit jours qu’on est en plein dedans maintenant… Il faut agir. Quelles que soient les nouvelles mesures annoncées lundi soir le président de la République, nous prenons les devants, pour la sécurité des salariés et des clients. »

Le président de la République doit annoncer de nouvelles mesures lors d’une allocution télévisée ce lundi soir, pour enrayer la propagation du coronavirus.

L’Unsa a communiqué cet appel via des tracts distribués au personnel et ses réseaux sociaux mais l’exercice du droit de retrait est un choix personnel de chaque salarié. L’état du trafic en tramways et bus à partir de mardi est donc difficile à prévoir. Contactée, la CTS n’a pas réagi à cet appel de l’Unsa mais elle a publié un point sur les modifications de son trafic pendant l’épidémie de covid-19.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Plus de 3 000 personnes contre la loi de Sécurité globale à Strasbourg

par Pierre France. 3 201 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Fabienne Baas : « On rêve de retirer l’Unité de Valorisation énergétique, mais on en a besoin »

par Guillaume Krempp. 830 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vigivélo, lancement du dispositif pour retrouver les vélos volés à Strasbourg

par Pierre France. 2 555 visites. 14 commentaires.