Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Couple victime d’antisémitisme : la Ville fait un signalement au procureur
L'actu 

Couple victime d’antisémitisme : la Ville fait un signalement au procureur

par Maud de Carpentier.
Publié le 19 mai 2021.
Imprimé le 18 juin 2021 à 19:16
2 112 visites. 4 commentaires.

Quelques jours après la publication de l’article de Rue89 Strasbourg sur le calvaire que vivent Jean et Céline dans le quartier du Neudorf, la Ville de Strasbourg s’est penchée sur leur dossier. Deux conseillers municipaux ont fait un signalement au procureur.

C’est finalement la médiatisation de leur histoire qui a permis à Jean et Céline d’obtenir une première réponse de la part de la municipalité. Le 30 avril, Rue89 Strasbourg racontait les persécutions et les agressions antisémites dont sont victimes ces deux retraités de 63 et 68 ans. En cinq ans, ils ont porté plainte 17 fois pour « dégradation », « discrimination », « menaces de mort », « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la race, ou la religion ».

Depuis le mois d’août 2017, ces deux retraités découvrent régulièrement des croix gammées peintes sur leur porte d’entrée, ou sur leur porte de cave, ainsi que des lettres anonymes antisémites, comportant des menaces de mort, déposées dans leur boîte aux lettres, ou directement sur le pas de leur porte. Mais depuis 5 ans, leur dossier n’avance pas. « Manque de preuve », répond le parquet de Strasbourg, qui a classé 8 des plaintes déposées par Jean et Céline. « Conflit de voisinage », répondent en chœur le syndic de copropriété et plusieurs habitants de cet immeuble résidentiel.

La Ville a fait un signalement au procureur de la République

Quelques jours après la parution de notre article, le conseiller municipal Antoine Dubois, élu référent du quartier du Neudorf où vivent Jean et Céline, a souhaité rencontrer le couple de sexagénaires :

« J’ai été marqué par la spirale infernale dans laquelle ils sont pris. Ce qui m’a choqué, c’est notamment l’attitude des voisins qui baissent ostensiblement la tête lorsqu’on souhaite leur parler de cette histoire, ou qui minimisent les faits. ça me rappelle les heures sombres de notre société. Il faut casser cette spirale ! »

Jean et Céline reçoivent des lettres anonymes et des menaces de mort antisémites depuis 2018. Ils ont porté plainte 17 fois, 8 ont été classées sans suite par le parquet de Strasbourg, « faute de preuves » (photo MdC / Rue89 Strasbourg).

Antoine Dubois et Nadia Zourgui, adjointe au maire de Strasbourg en charge de la tranquillité publique, ont donc décidé de faire un signalement au procureur de la République dans la semaine du 10 mai. « C’est notre devoir et notre responsabilité, en tant qu’élus. Après avoir appris ce que vivait ce couple, nous étions dans l’obligation de faire un courrier au procureur », explique Antoine Dubois.

Un signalement consiste à alerter et informer le parquet de faits susceptibles de constituer un délit. Le couple a également reçu un appel du Consistoire, qui a décidé de les épauler dans leur combat judiciaire.

L'AUTEUR
Maud de Carpentier
Maud de Carpentier

En BREF

Avec Médecin de nuit, Elie Wajeman prend le pouls d’un Paris noctambule, entre Subutex et solitude

par Manon Charbonnier. 309 visites. 1 commentaire.

La CFTC perd son recours contre le travail le dimanche au tribunal administratif

par Lola Manecy. 502 visites. 3 commentaires.

Interpellés pour terrorisme puis relâchés, quatre nouveaux Tchétchènes stigmatisés

par Stéphanie Wenger. 1 958 visites. 8 commentaires.
×