Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Du 18 au 23 avril, le Curieux festival connecte les sciences, les arts et l’humour
Culture 

Du 18 au 23 avril, le Curieux festival connecte les sciences, les arts et l’humour

par Alizée Chebboub-Courtin.
Publié le 10 avril 2022.
Imprimé le 22 mai 2022 à 00:00
1 382 visites. 1 commentaire.

Le Curieux festival propose d’interroger le réel pour en rire souvent, pour s’informer toujours. Une vingtaine de rendez-vous un peu partout à Strasbourg et alentours proposent de mêler sciences et humour afin de décoder notre quotidien.

En partant des postulats « qu’on apprend mieux quand on ressent des émotions » et que « plus on sait de choses, plus on est libre », la compagnie théâtrale strasbourgeoise Esprit Joueur a décidé de s’allier à la compagnie Va Savoir pour créer le Curieux festival. L’idée est d’aborder les sciences par l’intermédiaire du spectacle vivant, de l’art et de l’humour. Après une « édition zéro » repliée en ligne à cause de la situation sanitaire en 2021, le festival revient du 18 au 23 avril avec un programme d’une vingtaine de rendez-vous au Vaisseau, au Vox, au planétarium, à L’Illiade (Illkirch-Graffenstaden), au Point d’Eau (Ostwald) et au PréO (Oberhausbergen).

Curieuse rencontre, entre Sébastien Kauffmann, magicien des bulles, et Wiebke Drenckhan, physicienne (Photo Paola Guigou / doc remis).

Des spectacles pour réapprendre à se questionner

Avec un souci de vulgarisation et de mélange des genres, les deux compagnies ont élaboré une programmation variée et ouverte à tous pour évoquer les enjeux scientifiques contemporains et explorer autrement les grandes questions humaines. Du  « Pourquoi ? » en passant par le « comment ? », comédiens et humoristes associés tenteront de réveiller la curiosité enfantine, souvent enterrée sous la fine pellicule de l’habitude.

Les scientifiques le savent bien : pour trouver, il faut d’abord chercher. Encore faut-il bien le faire. Le spectacle interactif Eurêka proposera d’étudier différentes questions ainsi que la manière dont on s’interroge : « Pourquoi l’eau coule-t-elle vers le bas ? Pourquoi l’amour, ça ne s’explique pas vraiment ? »

Les deux compagnies qui portent le projet, Esprit Joueur et Va Savoir, sont spécialisées dans la vulgarisation scientifique. (Curieux Festival / doc remis)

La compagnie du Barraban s’emparera, elle aussi, d’une question de taille dans sa création théâtrale, intitulée Ovo, où va-t-on. Elle abordera les conséquences sociales des technologies numériques et leur impact sur la sphère privée des individus. Dans C’est pas moi, c’est mon cerveau (disponible), la compagnie Esprit Joueur s’interrogera sur l’importance des biais cognitifs.

Cécile Djunga, marraine d’une édition riche en rencontres

L’édition est marrainée par Cécile Djunga, co-animatrice de l’émission « C’est toujours pas sorcier« , sur France télévision. Elle participera au spectacle final, le Labo de l’Humour samedi 23 avril au Point d’O. Deux autres spectacles « seuls en scène » inviteront les spectateurs à rire des maths, comme Very Math Trip, ou de la physique globale, dans la conférence d’Olaph Nichte.

On cherche encore, spectacle sur la vie des chercheurs et chercheuses… au Vaisseau le 20 avril. (Photo Laurent Nexon / doc remis)

Chaque spectacle est précédé d’une « curieuse rencontre » permettant un dialogue entre un artiste et un scientifique afin qu’ils échangent autour d’un thème. Pour se faire une idée, les rencontres de 2021 sont toujours disponibles en vidéo sur le site du festival. Il avait alors été question d’ondes sismiques et lyriques, d’une exploration du ciel en illustrations et de la physique de bulles de savon… 

Le festival laisse une part de sa programmation à la musique, avec notamment la chanteuse lyrique Leïla Badri, qui interrogera la perception des sentiments d’une intelligence artificielle avec Marion Mainsant-Barrera, chercheuse en neurocognition. Le docteur en philosophie et poète, Aurélien Barrau s’associera de son côté au batteur Samuel Klein pour proposer un « dérangement insolent ».

Y aller

Curieux festival, du lundi 18 au samedi 23 avril dans divers lieux de Strasbourg. Voir les détails de la programmation sur le site. Les spectacles sont payant, les rencontres gratuites sur réservation sur le site du festival. Un pass à 9€ propose des réductions sur certains spectacles et donne un accès prioritaire aux réservations.



L'AUTEUR
Alizée Chebboub-Courtin
Alizée Chebboub-Courtin
Journaliste sortie de l'Ecole de Journalisme de Grenoble. Fouineuse hyperactive. Social, écologie et féminisme.

En BREF

Le port autonome lance une procédure d’urgence pour faire expulser le squat quai Jacoutot

par Thibault Vetter. 658 visites. 3 commentaires.

Électricité de Strasbourg protègera finalement ses clients contre la hausse des prix du gaz

par Laurence George. 1 095 visites. 2 commentaires.

Match Scherwiller contre Neudorf : le district Alsace ne retient pas les propos racistes

par Guillaume Krempp. 1 486 visites. 1 commentaire.
×