Quelle place pour le Marché de Noël à Strasbourg ? Revoir le débat
L'actu 

Quelle place pour le Marché de Noël à Strasbourg ? Revoir le débat

actualisé le 20/12/2019 à 20h00

Il faut un nouveau pacte de cohabitation pour le Marché de Noël. Avec la librairie Kléber, Rue89 Strasbourg invite les candidats aux élections municipales à se prononcer.

Le direct

Chaque année, l’annonce des mesures de sécurité accompagnant le Marché de Noël à Strasbourg provoque des réactions épidermiques. Une partie des Strasbourgeois n’en peuvent plus de se faire fouiller quatre fois par jour et s’indignent que pour vendre des paillettes assemblées en Chine, il règne un état d’exception sur le centre-ville pendant quatre à cinq semaines. D’autres estiment que tout événement d’ampleur aujourd’hui doit s’accompagner de mesures de sécurité.

Mais ces mesures de sécurité ont été ajoutées par couches successives, suite aux attentats de Paris en 2015, Nice en 2016 et à l’attaque à Strasbourg en 2018. Décidées par le préfet du Bas-Rhin en concertation avec la municipalité, ces mesures n’ont jamais vraiment été discutées publiquement, ni débattues.

Veut-on vraiment de ces policiers exhibant fusils d’assaut et gilets pare-balles au milieu des pommes d’amour et des barbes-à-papas ? Est-ce qu’il est acceptable que deux Tchétchènes qui font un selfie devant la Cathédrale passent 24 heures en garde à vue parce qu’ils ont fait peur aux passants ? Est-ce qu’il est normal que des Strasbourgeois ne puissent plus circuler avec des ciseaux dans leurs sacs lorsqu’ils rentrent chez eux ? Est-ce qu’on accepte que des enfants doivent ouvrir leurs manteaux, face aux demandes d’agents de sécurité souvent peu formés et dont les comportements sont parfois bien éloignés de l’esprit de Noël ?

Des chiffres pour le débat

Hors sites d’animations, le Marché de Noël compte 12 sites : Zix, Meunier, Gutenberg, Kléber, Temple Neuf, Cathédrale, Broglie, Gare, Austerlitz, Corbeau, Etoile, Dauphine jusqu’en 2015 et Zix, Meunier, Gutenberg, Kléber, Temple Neuf, Cathédrale, Broglie, Saint-Thomas, Rohan, Château, Musée historique, Grimeissen depuis 2016.

Le nombre de chalets installés varie entre 300 et 330 en fonction notamment du nombre de chalets du pays invité (entre 9 et 18), y compris la quinzaine de containers du Marché Off.

L’Office du tourisme estime qu’entre 1,7 et 2 millions de personnes viennent à Strasbourg pour environ 3,5 millions de visites du marché de Noël.

Les retombées dans l’économie locale sont estimées à 250 millions d’euros, dont 60 M€ pour la restauration (hors marché de Noël), 50 pour l’hébergement, 50 pour les commerçants du Marché, 25 pour les transports, 20 de forfaits touristes et 50 en dépenses diverses.

Cinq semaines d’un état d’exception

Est-ce que ce tous ces micro-signalements ne concernent finalement que des victimes collatérales d’un dispositif de sécurité bien dimensionné ou est-ce qu’ils annoncent qu’en décembre, un ordre sécuritaire orwellien s’abat sur le centre-ville ?

Et puis pour quels résultats ? Est-ce qu’on se sent vraiment en sécurité quand des milliers de personnes doivent passer ces contrôles chaque jour, forcément ultra-brefs et superficiels ? Quelles sont les menaces et qu’essaie-t-on d’empêcher ?

Le marché de Noël à Strasbourg (Photo Manuel M. / FlickR / cc)
L’entrée du marché de Noël à Strasbourg n’est plus très festive… (Photo Manuel M. / FlickR / cc)

Quel est le pacte de cohabitation ?

Il est temps que les Strasbourgeois redéfinissent ensemble quel est le « pacte » de cohabitation pendant le Marché de Noël : qu’est-ce qu’on accepte et pourquoi.

La période des élections municipales est le moment idéal pour ça, la ou le future maire devra se positionner et proposer aux Strasbourgeois des contours pour le futur du Marché de Noël. Nous avons donc invité les quatre têtes de listes déclarées pour les élections municipales à Strasbourg à venir en débattre vendredi 20 décembre à 17h30 à la salle blanche de la librairie Kléber :

  • Jeanne Barseghian, tête de liste « Strasbourg écologiste et citoyenne »,
  • Mathieu Cahn, tête de liste « Strasbourg ville solidaire et vivante »,
  • Alain Fontanel, tête de liste « La ville heureuse pour tous »,
  • Jean-Philippe Vetter. tête de la liste soutenue par Les Républicains.

Y aller

Quelle place pour le Marché de Noël à Strasbourg ? Débat avec les têtes de listes vendredi 20 décembre à 17h30 à la librairie Kléber, 3 rue des Francs-Bourgeois à Strasbourg – centre. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

La manifestation contre la retraite par points déviée du QG « La République en Marche »

par Jean-François Gérard. 1 937 visites. 2 commentaires.

Quel est le préjudice de la nuit du 31-décembre ? Aidez-nous à le quantifier

par Rue89 Strasbourg. 1 128 visites. 3 commentaires.

Le Défenseur des droits dénonce les “défaillances du forfait post-stationnement”

par Buket Bagci. 2 833 visites. 1 commentaire.