Départementales : comment a voté l’ALCA au second tour
Politique 

Départementales : comment a voté l’ALCA au second tour

actualisé le 07/03/2018 à 19h47

Dans la future Grande Région, l’UMP est arrivée de justesse en tête en nombre de voix et largement en nombre de siège. Mais le mode de scrutin ne permet pas de transposer ce résultat aux élections régionales de décembre.

Projections à prendre avec prudence. L’UMP arrive devant le FN au second tour des élections départementales dans l’ensemble de la future grande région ALCA. Au premier tour, il fallait compter sur un ralliement de ses potentiels alliés divers droite pour clamer cette première place. L’avance est de moins de 5 points, l’UMP étant à 36,05 et le FN à 31,65%.

Éliminé de nombreux cantons dès le premier tour, le PS ne recueille que 12% des suffrages exprimés. Les divers gauche obtiennent 2,66% des voix et le Front de gauche 0,67%, mais aura tout de même six élus, tous de Lorraine.

Régionales mode d’emploi

L’élection régionale se déroulera en décembre 2015.

  • Scrutin de liste de 189 candidats issus des 3 régions
  • Les listes avec plus de 10% des voix accèdent au second tour et peuvent fusionner avec celles qui ont fait plus de 5%
  • Scrutin proportionnel avec une “prime” de 25% des sièges pour la liste arrivée en tête

En nombre de sièges, la victoire de l’UMP est plus nette. Si tous les conseillers départementaux siégeaient dans la même assemblée, l’UMP aurait une majorité absolue avec 186 sièges sur 358. La majorité serait encore plus nette en cas d’alliance avec les candidats divers droite, voire de l’UDI (jusqu’à 268 sièges, soit 75%). Seuls trois duos de candidats FN ont remporté un canton dans les trois régions.

Cependant ces totaux de voix sont difficilement transposables aux élections régionales qui se tiendront en décembre 2015. Les nombreux binômes éliminés dès le premier tour favorisent les affrontements UMP-FN, qui recueillent plus de voix, car davantage présents. Au premier tour, il fallait recueillir 12,5% des inscrits pour figurer au second dans une triangulaire, soit entre 20 et 25% des voix environ, selon la participation. En Alsace, il n’y avait eu qu’une seule triangulaire sur 40 cantons.

Enfin, le mode de scrutin de liste et proportionnel (voir encadré) peut modifier le choix des électeurs, les alliances et donc les partis présents au second tour. Aux régionales, un triangulaire est davantage probable, puis que les scores du PS sont toujours supérieurs à 10%. Cependant, comme au premier tour, on remarque que la droite et le FN sont au coude-à-coude, mais que seule l’UMP arrive à rassembler et progresser.

Projection en nombre de voix, de siège et de pourcentage

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Comment a voté l’ALCA au premier tour

Sur Rue89 Strasbourg : tous les résultats à Strasbourg et en Alsace (2nd tour)
Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur les élections départementales

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

À Barr, première manifestation contre Amazon samedi 11 juillet

par Jean-François Gérard. 2 429 visites. 1 commentaire.

Manifestation du personnel de santé public et privé mardi à Strasbourg

par Alice Ferber. 2 361 visites. 1 commentaire.

Ils quittent le conseil municipal de Strasbourg

par Jean-François Gérard. 5 502 visites. Aucun commentaire pour l'instant.