Un adolescent menace de faire une tuerie dans son ancien lycée
Société 

Un adolescent menace de faire une tuerie dans son ancien lycée

actualisé le 17/05/2013 à 18h51

Déploiement de policiers aux abords du lycée Jean Rostand (Photo Kevin Roecker / Rue89 Strasbourg)

Déploiement de policiers aux abords du lycée Jean Rostand (Photo Kevin Roecker / Rue89 Strasbourg)

A la suite de menaces de mort postées sur un forum sur Internet, plusieurs centaines de policiers  et gendarmes ont été déployés devant les lycées du Bas-Rhin. Un adolescent suicidaire est activement recherché par les forces de l’ordre.

Plus de 500 policiers et gendarmes ont été déployés dès ce matin aux abords des 59 lycées du Bas-Rhin, à la suite d’un message sur un forum du site jeuxvideo.com (voir ci-dessous), provenant d’un adolescent bas-rhinois qui menace de se suicider, emportant d’autres lycéens avec lui.

Dans son message, l’adolescent précise qu’il a subtilisé le fusil semi-automatique de son oncle et qu’il sait « s’en servir ». Le message est pris très au sérieux par les autorités, car il contient les signaux d’alerte d’une personne pour qui la vie n’a plus de sens, et donc qui pourrait être prête à tout pour exister, comme l’explique Michel Senthille, procureur de la République de Strasbourg :

« A au moins deux reprises, l’internaute invite la police à le stopper avant qu’il ne soit trop tard. Une enquête est en cours pour identifier l’auteur, nous faisons tout ce qui est possible pour remonter jusqu’à lui avec la mobilisation de 255 officiers de police judiciaire. Evidemment, il y a la possibilité qu’il s’agisse d’un canular mais nous ne pouvions rester inactifs. Cette personne risque deux ans de prison et une amende de 30 000€ pour la diffusion de fausses nouvelles. »

Le message publié par l’adolescent sur jeuxvideo.com

Capture d'écran du message posté sur le forum. (Doc remis)

Capture d’écran du message posté sur le forum. (Doc remis / Initialement posté par « Alguay » sur jeuxvideo.com)

Les enquêteurs ont localisé l’envoi du message depuis un cybercafé de Strasbourg, situé sur le quai Charles Altorffer selon les DNA. L’adolescent a d’abord utilisé des techniques d’anonymisation pour poster son message, mardi 14 mai à 15h21. Le message a ensuite été signalé par des utilisateurs du forum à la police depuis Versailles.

Les policiers se sont procurés les images de la vidéosurveillance du cybercafé, correspondant au moment où le message a été posté. Selon Michel Senthille, ces images sont « en cours d’exploitation » et un avis de recherche national a été diffusé avec ces photos (voir ci-dessous).

Michel Senthille, procureur de la République, diffuse la photo du suspect (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Michel Senthille, procureur de la République, diffuse la photo du suspect (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Les enquêteurs ont aussi mis en place un numéro d’appel, où toute personne disposant d’informations précises et solides peut appeler, le 03 90 23 13 05.

Dans son message, signé « HommeMort », cette personne explique qu’il s’apprête à écrire le « dernier chapitre de sa vie », qu’il n’a « plus d’amis depuis le collège » et que « la vie IRL » ne l’intéresse plus (IRL, in real life, soit la vie en dehors de l’Internet et des jeux vidéos). Après avoir indiqué qu’il avait trouvé une arme, l’internaute précise même « la vie de beaucoup de gens, dont la mienne, va s’arrêter ».

Vu qu’hier à Paris, un homme s’est suicidé avec une arme à feu dans une école maternelle, les autorités ont préféré prendre les devants et des petits détachements de policiers ont été placés depuis ce matin devant les accès de tous les lycées du Bas-Rhin, contrôlant les allées et venues des lycéens. Plusieurs lycées ont préféré fermer leurs portes, et aucun ne seront ouverts lundi, même ceux qui avaient déportés leurs cours du vendredi 9 mai comme le lycée Jean Monnet à Strasbourg.

(Mis à jour à 18h51)

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 435 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 476 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 368 visites. Aucun commentaire pour l'instant.