Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Les détails de la fermeture de l’Université de Strasbourg cet hiver
Société 

Les détails de la fermeture de l’Université de Strasbourg cet hiver

par Guillaume Krempp.
Publié le 8 novembre 2022.
Imprimé le 01 décembre 2022 à 11:14
5 529 visites. 13 commentaires.

Le conseil d’administration de l’Université de Strasbourg a voté le changement de calendrier universitaire pour intégrer les mesures de « sobriété énergétique » annoncées par Michel Deneken en septembre. Le rétropédalage, annoncé par Rue89 Strasbourg, est désormais acté.

Malgré les critiques de toutes parts, le point a été adopté par le conseil d’administration de l’Université de Strasbourg (Unistra). Mardi 8 octobre, vers 16 heures, par 21 voix pour et 13 contre, le nouveau calendrier universitaire 2022/2023 a été adopté. Cette modification était nécessaire pour appliquer le projet du président de l’Unistra, présenté sur les réseaux sociaux lundi 19 septembre 2022. Michel Deneken annonçait alors la fermeture des bâtiments accessibles aux 57 000 étudiants du 3 au 9 janvier 2023. Pour le mois de février, le président prévoyait une fermeture d’une semaine supplémentaire avec des cours qui n’auront lieu qu’en distanciel.

Mais ce nouveau calendrier universitaire ne correspond pas tout à fait aux annonces initiales du professeur de théologie Deneken. Comme nous le révélions dès la fin du mois de septembre, le président de l’Unistra a payé le manque de concertation en amont de sa communication sur la sobriété énergétique de l’université strasbourgeoise. Isolée, la présidence de l’université a ainsi dû rétropédaler. Dès le lundi 26 septembre, Michel Deneken a ouvert la possibilité pour les personnels de continuer à travailler sur le campus en février.

Une assemblée générale des étudiants à l’initiative du syndicat Solidaires, mardi 8 novembre. (Photo GK / Rue89 Strasbourg)

La deuxième semaine de fermeture sera pendant les congés

La modification du calendrier universitaire votée par le conseil d’administration réunie le 8 novembre est conforme à ce rétropédalage. Certes, il est toujours question « d’introduire deux semaines de fermeture des bâtiments de l’Université de Strasbourg ». Mais l’une de ces deux semaines de fermeture n’est plus contrainte, comme le détaille la délibération, que Rue89 Strasbourg a pu consulter :

« La première semaine concernée est celle du 2 janvier 2023 qui suit les congés de Noël. L’Université serait donc fermée jusqu’au dimanche 8 janvier inclus. Il sera donc procédé à une trêve pédagogique du 3 au 6 janvier 2023.

La deuxième semaine de fermeture est celle des congés universitaires du 20 février au 27 février (les étudiant.e.s ne sont donc pas impactés, les laboratoires sont concernés par exemple, NDLR). Les composantes, laboratoires et services qui le peuvent sont également invités à fermer la semaine du 13 février, semaine de vacances scolaires qui précède la semaine de vacances universitaires obligatoire. »

Le point voté confirme « l’ouverture de certaines bibliothèques même pendant les périodes de fermeture ». Il évoque aussi des « mesures d’accompagnement » pour garantir « les meilleures conditions possibles d’études et de révisions », sans plus de détails… En restant tout aussi vague, le texte voté appelle les composantes de l’université « à réorganiser les activités pédagogiques pour libérer ces deux semaines sans suppressions d’enseignements. »

Page 1 of Point_3.03_-_Modification_calendrier_general
Contributed to DocumentCloud by Journaliste Rue89 Strasbourg (Rue89 Strasbourg) • View document or read text
Article actualisé le 09/11/2022 à 09h51
L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 546 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 337 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 108 visites. 1 commentaire.
×