Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Visite de chantier à l’école européenne
Société 

Visite de chantier à l’école européenne

par Marie Marty.
Publié le 15 février 2015.
Imprimé le 15 août 2022 à 15:00
3 587 visites. 12 commentaires.

À six mois de la rentrée 2015, date d’ouverture de la nouvelle école européenne de Strasbourg, située à l’entrée sud de la Robertsau, riverains et journalistes ont pu déambuler dans les salles de classe encore en chantier et découvrir les cours de récréation, la cantine ou l’espace médiathèque de ce nouvel établissement scolaire pas comme les autres. Diaporama.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite guidée samedi 14 février pour les riverains (et la presse locale) dans l’imposante nouvelle école européenne de Strasbourg, située à l’entrée sud de la Robertsau (route de la Wantzenau), qui ouvrira ses portes en septembre 2015. Menée par le chef de projet Anthony Kindig (Eurométropole), cette visite a permis aux habitants des rues adjacentes ainsi qu’à quelques parents d’élèves de découvrir les lieux.

Puits de lumière naturelle, ventilation double-flux…

Entrée par l’espace dédié aux enfants de maternelle (la partie la plus basse du bâtiment), la troupe a déambulé dans les 6 salles de classe et les salles du périscolaire. Empruntant un large couloir bénéficiant de puits de lumière naturelle, les visiteurs sont passés par l’espace primaire, puis l’entrée générale (côté est du site), le « learning center » (médiathèque), face à la cour des primaires, et les étages du bâtiment nord (le plus haut), donnant sur la rue Silberrath et qui accueillera les collégiens et lycéens.

Murs en béton inclinés, porte-à-faux, pare-soleils intelligents, ventilation double-flux, toitures végétalisées… L’école européenne devrait être confortable et moderne. Elle peut : en chantier depuis l’automne 2013, l’école est financée à hauteur de 34,1 millions d’euros par les collectivités alsaciennes, sans compter les aménagements routiers et le terrain (notre article). Elle accueillera 50% d’enfants dont les parents sont employés des institutions et 50% de petits Strasbourgeois triés sur le volet.

Article actualisé le 28/03/2016 à 21h26
L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 581 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 824 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 432 visites. 2 commentaires.
×