En direct : environ 2 000 Gilets jaunes à Strasbourg pour l’acte 24
L'actu 

En direct : environ 2 000 Gilets jaunes à Strasbourg pour l’acte 24

actualisé le 27/04/2019 à 17h33

L’acte 24 des Gilets jaunes devait attirer à Strasbourg des manifestants de toute la France et de quelques régions frontalières. La préfecture redoutait des « individus radicaux en nombre important ». Voici le compte-rendu réalisé en direct par Rue89 Strasbourg tout au long de cette journée.

17.30

Le cortège semble majoritairement dispersé. Fin de ce compte-rendu en direct. Si des éléments importants surviennent, ils seront publiés sur cette même page. Rendez-vous demain sur Rue89 Strasbourg pour un article détaillé sur cette journée.


17.04


16.59

Le nombre de personnes présentes se réduit au fur et à mesure de l'avancement de la journée. Une partie des manifestants sont devant la fac de droit sur le campus, une autre se trouve entre la place de l'Étoile et le centre commercial Rivétoile.


16.57

Le cortège semble bloqué devant la fac de droit, sur le campus de l'Esplanade, sans savoir où aller.


16.48

Le gros des manifestants est toujours dans l'enceinte du campus universitaire de l'Esplanade.


16.47

La préfecture a publié un point de situation à 15h30 :
"Place de Bordeaux, des individus cagoulés ont tenté de pénétrer en force dans une zone interdite à la manifestation en se confrontant aux forces de l’ordre et ont dégradé le mobilier urbain. Des tirs de lacrymogène et une manœuvre de dispersion ont été nécessaires. Trois personnes ont été interpellées."


16.34


16.28

Le cortège a atteint le campus de l'Esplanade.


16.22


16.20

La cortège descend le boulevard de la Marne (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)

La cortège descend le boulevard de la Marne (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)


16.14


16.14

Le cortège a repris sa route, sur le boulevard de la Marne, en direction de l'avenue de la Forêt-Noire.


16.05

Le gros du cortège se trouve à présent rue Trubbner. Mais nombre de participants se demandent vers où aller...


16.00

Une partie du cortège a pris rue Herder. Les forces de l'ordre continuent de régulièrement faire pleuvoir des grenades lacrymogènes sur le cortège.


15.57

Une partie du cortège prend rue de la Schiffmatt.


15.55

Les manifestants ne semblent pas être en mesure de savoir quelle direction prendre... Il y a un certain flottement dans le cortège.


15.54

Le cortège est toujours allée de la Robertsau, repoussé par les forces de l'ordre vers le centre-ville.


15.52


15.51

Les forces de l'ordre repoussent à nouveau les manifestants à coups de grenades lacrymogènes.


15.50


15.45

Une charge de policiers a été ordonnée pour dégager des manifestants près du Conseil de l'Europe, juste au niveau du parc de l'Orangerie.


15.39

Un face à face s'installe entre policiers et manifestants parmi les plus radicaux avenue de la Robertsau. Un barrage est installé interdisant l'accès au Conseil de l'Europe.


15.34

Le cortège est désormais Boulevard Jacques Preiss.


15.27

Le cortège fait demi-tour par le boulevard de la Dordogne, dans le calme. Il y a un peu moins de participants, suite à la dispersion place de Bordeaux.


15.24

La place de Bordeaux a été évacuée (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)

La place de Bordeaux a été évacuée (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)


15.19

La place de Bordeaux est en train d'être évacuée par les policiers, à coups de gaz lacrymogène. Une fumée âcre et irritante a noyé la place...


15.17

Sous la pluie et sous les gaz, les manifestants sont bloqués place de Bordeaux (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)

Sous la pluie et sous les gaz, les manifestants sont bloqués place de Bordeaux (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)


15.16


15.14

Une vidéo prise pendant l'affrontement sur la passerelle vers 14h25 :


15.11

De nombreuses grenades lacrymogènes ont été tirées sur le cortège toujours place de Bordeaux, depuis des barrages policiers installés avenue Herrenshmidt et avenue Schutzenberger.


15.04

Il semble que la progression du cortège soit également bloquée du côté de l'avenue Schutzenberger, vers le Wacken.


15.02

Un tir de grenades lacrymogène a été effectué pour disperser le cortège place de Bordeaux (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Un tir de grenades lacrymogène a été effectué pour disperser le cortège place de Bordeaux (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)


14.59

Le cortège a atteint la place de Bordeaux. Alors que le cortège était devant le lycée Kléber, une nouvelle grenade lacrymogène a été tirée depuis un barrage policier installé avenue Herrenshmidt.


14.56

Le préfet du Bas-Rhin a publié un "point de situation à 14h30" :
"Une manifestation nationale du mouvement dit des « Gilets jaunes » a lieu à Strasbourg ce samedi 27 avril. Le cortège de près de 2 000 manifestants, réuni place de l’Étoile, s’est mis en route vers le centre-ville de Strasbourg vers 14h. Il provoque une gêne sérieuse à la circulation. Un tir de lacrymogène a dû être effectué en raison d’une tentative de passage en force dans une zone interdite à la manifestation (cf arrêt préfectoral interdisant toute manifestation dans certains quartiers de Strasbourg le samedi 27 avril). Le préfet du Bas-Rhin rappelle que cette manifestation n'a pas été déclarée contrairement aux exigences légales en vigueur. Le droit de manifester, droit fondamental protégé par la loi, doit être concilié avec les autres libertés et le respect de l'ordre public."


14.54

Vidéo pour estimer le nombre de manifestants, au moment du boulevard de la Dordogne.


14.53

Une vidéo en direct depuis le cortège (mais en allemand) :


14.44

Le cortège a atteint le pont de la Dordogne, en direction vers la place de Bordeaux. Des éléments radicaux se sont greffés au cortège, dont la tension monte peu à peu. Une vitre d'abribus a été brisée.


14.32

Le cortège se dirige vers les institutions européennes par l'avenue de la Robertsau.


14.26


14.24


14.21

... et quelques secondes après la première grenade lacrymogène (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

... et quelques secondes après la première grenade lacrymogène (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)


14.20

Quelques secondes avant la première grenade lacrymogène... (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)

Quelques secondes avant la première grenade lacrymogène... (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)


14.18

Le centre-ville est interdit aux manifestants (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Le centre-ville est interdit aux manifestants (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)


14.17

Les policiers ont tiré des grenades à gaz lacrymogènes au niveau de la passerelle piétonne reliant le quai des Bateliers au Palais Rohan.


14.08

Après un face à face un peu tendu, la manifestation reprend sa progression par le quai des Bateliers.


14.07

Premier face à face avec les policiers, pont du Corbeau. L'accès au centre-ville est interdit aux manifestants. Les slogans sont passés de "Ne vous suicidez pas rejoignez-nous" à "tout le monde déteste la police".
Barrage de policiers pont du Corbeau (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Barrage de policiers pont du Corbeau (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

(Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)

(Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)


14.05

Égérie de la lutte contre le GCO, Germaine, 85 ans, est parmi les manifestants du jour... (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Égérie de la lutte contre le GCO, Germaine, 85 ans, est parmi les manifestants du jour... (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)


14.03

Le dangereux terroriste - fiché S - anarcho-autonome Gaspard Glanz... en plein travail de journaliste (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Le dangereux terroriste - fiché S - anarcho-autonome Gaspard Glanz... en plein travail de journaliste (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)


14.00

Le cortège entre rue des Bouchers.


13.59

Le cortège prend la rue de la Première-Armée (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Le cortège prend la rue de la Première-Armée (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Très bonne ambiance, assez festive, dans le cortège. Nombre de manifestants en profitent pour faire un selfie avec le journaliste indépendant Gaspard Glanz, venu couvrir la manifestation à Strasbourg après son interdiction de paraître à Paris les samedis.


13.55


13.52

Le cortège se dirige en fait vers le centre-ville et emprunte actuellement la rue de la Première-Armée.


13.50


13.48

Le cortège prend la direction de la place de la Bourse.


13.43


13.38

Le cortège se met en route vers le Parlement européen (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Le cortège se met en route vers le Parlement européen (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)


13.23

Des streets medics allemands sont parmi les manifestants (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)

Des streets medics allemands sont parmi les manifestants (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)


13.23

Parmi les prises de parole, des Gilets jaunes italiens... (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)

Parmi les prises de parole, des Gilets jaunes italiens... (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)


13.22

Ambiance tranquille au début de la manifestation (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)

Ambiance tranquille au début de la manifestation (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)


13.17

Parmi les témoignages, celui d'une mère de famille aide-soignante qui demande aux policiers où sont-ils alors qu'elle a signé la pétition pour l'amélioration de leurs conditions de travail...


13.16

Confirmé : quelques centaines de personnes sur la place de l'Etoile. Des prises de parole sont en cours, notamment de Gilets jaunes italiens.


13.13


13.12

Selon les premières estimations, les Gilets jaunes place de l'Etoile seraient environ 500.


13.05

Ambiance calme au début de la manifestation des Gilets jaunes (Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)

Ambiance calme au début de la manifestation des Gilets jaunes (Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)


13.05

Ambiance calme au début de la manifestation des Gilets jaunes (Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)

(Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)


13.05

Ambiance calme au début de la manifestation des Gilets jaunes (Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)

Assez peu de monde encore place de l'Etoile des Gilets jaunes (Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)


13.04

Ambiance calme au début de la manifestation des Gilets jaunes (Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)

Ambiance calme au début de la manifestation des Gilets jaunes (Photos Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)


12.58


12.53


12.49

11° C et légère pluie, pas le meilleur temps pour manifester... Plus d'infos météo sur cette page.


12.43

Le préfet du Bas-Rhin a de nouveau rappelé que certains secteurs étaient interdits aux manifestations.


12.31

A Strasbourg, de nombreux commerces craignent les violences et les débordements et ont protégé leurs vitrines.


12.31

Bonjour à tous et bienvenue sur cette édition spéciale en direct de la manifestation des Gilets jaunes à Strasbourg. Le rassemblement doit débuter de la place de l'Etoile à 13h mais aucun parcours n'a été déposé en préfecture. Le préfet du Bas-Rhin a interdit les abords de la cathédrale, ceux du Parlement européen et de la Gare centrale.


Deux jours après l’allocution télévisée du président de la République, l’acte 24 des Gilets jaunes sera un véritable test pour le mouvement qui s’est organisé en novembre 2018. Après s’être révoltés initialement contre la hausse des taxes, les Gilets jaunes se sont structurés et ont exigé au fil des semaines deux mesures phares : le retour de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et l’instauration du référendum d’initiative citoyenne (RIC).

Jeudi soir et pour clore le Grand débat national, Emmanuel Macron n’a répondu à aucune de ces demandes. Néanmoins, il a précisé quelques mesures portant sur le pouvoir d’achat : une retraite minimale à 1 000 euros, une réindexation des retraites inférieures à 2 000€ et un âge de départ inchangé à 62 ans. Contre la désertification des zones rurales et périphériques, le président de la République a annoncé que 4 000 cantons français accueilleront chacun une maison « France Services », qui regroupera divers services publics (La Poste, caisse d’allocations familiales , Assurance-maladie, Pôle emploi…). Il a également promis un « nouvel acte de la décentralisation. » Il a confirmé la suppression de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et annoncé vouloir mettre fin aux grands corps de la fonction publique.

Si le RIC a été écarté, Emmanuel Macron a proposé que le seuil pour déclencher un référendum d’initiative partagée soit réduit à 1 million de citoyens (contre 4,7 millions actuellement), avec l’aval d’au moins un cinquième des parlementaires. Ces derniers devraient d’ailleurs être 30% moins nombreux lors des prochains scrutins, qui comporteront une forte dose de proportionnelle.

Strasbourg capitale jaune ?

Les Gilets jaunes ont maintenu leur appel à manifester samedi et fait de Strasbourg, l’une des seules villes où doit se dérouler l’acte 24. Ils espèrent être rejoints par des Gilets de toute la France et notamment du sud-ouest ainsi que des régions frontalières et se diriger vers le Parlement européen. Les services de la préfecture du Bas-Rhin estiment que le mouvement devrait parvenir à mobiliser fortement et craignent des débordements en provenance de groupes radicaux, voire violents.

Le préfet a en outre interdit aux Gilets jaunes de se rendre au Parlement européen, près de la Cathédrale ou place de la Gare. Au centre-ville, plusieurs commerces ont apposé des plaques pour protéger leurs vitrines.

L'AUTEUR
Nos reporters
Jean-François Gérard, Guillaume Krempp, Thibaut Vetter.

En BREF

Manifestation en soutien des Kurdes de Syrie samedi

par Pierre France. 1 705 visites. 19 commentaires.

Exclue en 2018, l’association Alis-Unli remporte sa première victoire à une élection de représentants de locataires

par Jean-François Gérard. 1 700 visites. 3 commentaires.

Municipales : Mathieu Cahn chargé de conduire la liste socialiste à Strasbourg

par Rue89 Strasbourg. 1 775 visites. 3 commentaires.