Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Droit de réponse de Martine Wonner
Politique 

Droit de réponse de Martine Wonner

par Rue89 Strasbourg.
Publié le 10 juin 2022.
Imprimé le 25 juin 2022 à 04:01
1 823 visites. 7 commentaires.

Suite à l’article sur l’élection législative dans la 4e circonscription du Bas-Rhin, Martine Wonner nous a fait parvenir ce droit de réponse.

Madame la Députée de la 4e circonscription du Bas-Rhin, Martine Wonner, s’étonne des interprétations et erreurs manifestes, présentes dans l’article portant sur son mandat d’élu.

Conformément à son engagement, elle a choisi de placer les intérêts des citoyens devant ceux d’une quelconque organisation politique partisane. L’incrimination de cet article sur ce choix est regrettable en ce qu’il s’oppose au principe constitutionnel défini à l’article 27 de la Constitution « Tout mandat impératif est nul. Le droit de vote des membres du Parlement est personnel. ». 

Ainsi, qualifier Madame Wonner « d’erreur de casting » parce qu’elle choisit, en responsabilité, d’exercer son devoir de représentation, tout en légitimant la candidature de Françoise Buffet par sa loyauté (« candidat.. plus loyal ») envers son parti véhicule une fausse image du fonctionnement normal de nos institutions.

En exerçant pleinement son rôle d’élue, elle s’est employée à contrôler fermement l’action du gouvernement, notamment durant la crise sanitaire. Durant cette crise, la gestion du gouvernement sous état d’exception a créé un déséquilibre dans le fonctionnement des institutions. 

La délégation par la majorité parlementaire d’une partie de ses prérogatives à l’Exécutif, l’exercice de mesures venant à l’encontre des droits fondamentaux et la mise en œuvre d’une réponse sanitaire nouvelle et massive, ont rendu un contrôle parlementaire accru nécessaire par tous les moyens à disposition des députés de l’opposition quels qu’ils soient.

Ce contrôle semblait d’autant plus impératif face au manque de transparence sur les décisions édictées, agissement coutumier des décisions de l’exécutif. 

Madame la Députée regrette la caricature qui est faite de son action qualifiée d’ « anti-vaccin » ou « anti-passe sanitaire ».

En jouant son rôle de députée de l’opposition, elle a confronté l’Exécutif à ses propres contradictions, à son autoritarisme décisionnaire et a porté les inquiétudes de nos concitoyens au débat parlementaire, qui se trouvait malheureusement déjà dans un état diminué.

L’Assemblée nationale doit être le lieu du débat. Elle a le devoir de représenter l’ensemble des citoyens, leurs volontés et intérêts dans toute leur diversité.

Le contrôle de l’action gouvernementale, le débat, l’opposition d’idées, ne sont pas des « fracas » stériles, ils permettent au contraire de construire en tant que Nation une décision commune éclairée. Le sentiment croissant d’éloignement des citoyens de la décision politique est d’ailleurs symptomatique de ce manque de débat. Madame la Députée a incité tout au long de son mandat les citoyens à renouer avec les députés censés représenter leurs intérêts, propos polarisés et décontextualisés une fois de plus dans cet article.

Dans cette vision fondamentale de son rôle d’élu, porte-voix des citoyens, son parti s’est effectivement associé pour les législatives avec celui de M. Jean Lassalle « Résistons ». Il est encore une fois surprenant que l’article pour atténuer cette alliance, cite M. Jean Lassalle comme « Président » du « mini » groupe parlementaire Libertés et Territoire, ce qui est en l’espèce faux.

Réponse de la rédaction

L’erreur sur Jean Lasalle a été corrigée dans l’article original. Pour le reste, Rue89 Strasbourg maintient l’ensemble de son article et de ses informations. Il est regrettable de Mme Wonner détourne le droit de réponse pour insérer dans les médias ce qui s’apparente à des communiqués de presse.

Aller plus loin

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 3 353 visites. 2 commentaires.

Un « job dating » au lycée Marcel Rudloff pour devenir… prof d’allemand

par Thibault Vetter. 1 107 visites. 2 commentaires.

Des salariés d’Adidas protestent contre le projet de déménagement du siège vers Paris

par Achraf El Barhrassi. 968 visites. 2 commentaires.
×