Européennes : Même en Alsace, la droite s’effondre
Politique 

Européennes : Même en Alsace, la droite s’effondre

actualisé le 27/05/2019 à 00h03 : Pour ajouter les estimations de participation à Strasbourg

Le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes en France. En Alsace, il se dispute la première place avec LREM. Voici le compte-rendu en direct des résultats et les réactions à Strasbourg.

Fin de ce compte-rendu en direct. La suite demain sur Rue89 Strasbourg avec nos analyses détaillées des résultats de ces élections européennes.

23h50 : Réaction d’Europe Écologie – Les Verts (EELV) Alsace :

« Le résultat des écologistes constitue une satisfaction. Mais il s’agit surtout d’un signal fort. Nos concitoyens, ici en France comme ailleurs en Europe, veulent que la lutte contre le dérèglement climatique ne soit plus seulement une formule mais une orientation centrale des politiques européennes. Ici en Alsace, les travaux du GCO doivent être interrompus immédiatement ! Nos élus locaux, trop confortablement installés depuis longtemps doivent faire évoluer leur logiciel et lutter contre l’étalement urbain, contre la disparition des services publics, pour la réactivation des lignes ferroviaires de proximité… Nous sommes aussi fiers de pouvoir compter sur un nombre accru d’eurodéputés de combat qui seront présents sur le terrain des luttes contre les scandales environnementaux tel Stocamine ! Il s’agit maintenant de construire une offre alternative dans la perspective des élections municipales et régionales. L’Alsace fut le berceau de l’écologie politique. Il est temps qu’elle devienne le berceau d’une gouvernance qui met l’écologie au coeur de nos vies. »

23h29 : Réaction de Jacques Bigot, sénateur PS du Bas-Rhin :

« Le score de la liste du président Macron est plus faible que ses 24% du 1er tour de la présidentielle de 2017, malgré le fait qu’il ait attiré vers lui des électeurs du parti « Les Républicains ». Il sort vaincu du duel qu’il a orchestré entre l’extrême-droite et lui. Le parti socialiste n’est pas éliminé du Parlement européen, mais sa volonté de rassembler la gauche n’a pas surmonté les divisions qui l’affaiblissent. L’avenir reste ouvert si nous sommes capables de proposer une Europe et une France où la protection de l’humanité et de la planète sera la priorité en corrigeant les excès d’une économie mondialisée sans règle si ce n’est celle d’un plus grand profit sans partage. »

23h28 : Le mouvement autonomiste alsacien Unser Land se réjouit de l’élection de François Alfonsi, candidat en 9ème position sur la liste de Yannick Jadot (EELV), car il est issu de « la fédération Régions et Peuples solidaires, fédération dont Unser Land est membre fondateur. »

Selon Unser Land :

« Avec François Alfonsi, le peuple alsacien disposera à Strasbourg et à Bruxelles d’un défenseur dévoué et compétent. Notre mouvement se réjouit de pouvoir compter sur notre ami corse pour faire avancer la cause alsacienne à l’échelle européenne. »

22h09 : À Strasbourg, les retours commencent à devenir significatifs. La République en Marche serait largement en tête au-delà des 25%. EELV serait deuxième vers 20% et le Front national troisième autour de 15%. France insoumise et PS/Place publique sont au coude-à-coude pour la 4ème place, devant la droite et Generation.s. Les autres scores sont peu significatifs.

Anne Sander, seule eurodéputée alsacienne sortante, pourrait perdre son siège (Photo GK / Rue89 Strasbourg)

21h54 : Anne Sander, seule eurodéputée alsacienne sortante, n’est pas sûre d’être réélue au vu des estimations de résultats de LR :

« Oui la place est totalement incertaine à l’heure qu’il est, donc on attend toujours les résultats définitifs. (…) Il faudra s’interroger sur ce qui n’a pas marché, c’est vrai qu’on a fait une énorme campagne sur le terrain en particulier en Alsace. J’ai pas encore les résultats pour l’Alsace mais pour le Bas-Rhin, notre résultat est bien meilleur que celui au niveau national, quasiment deux points de plus donc je me dis qu’au niveau du Bas-Rhin on a fait une assez bonne campagne. Maintenant il faut bien reconnaître qu’en France, on nous a confisqué le débat sur les Européennes avec cette espèce de duel-duo Marine Le Pen – Macron ne laissant aucune place aux autres partis politiques, avec un refus d’EM de débattre avec nous. Bien sûr que nous ne sommes pas satisfaits de notre score mais c’est aussi un échec du président Macron. »

21h54 : À Wissembourg, tout au nord de l’Alsace, 5 listes passent les 5%. Celle menée par Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 25,19% devant Jordan Bardella (RN) à 22,25%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 13,84% suivi par François-Xavier Bellamy (LR) à 10,95% et Nicolas Dupont-Aignan (DLF) à 5,01%.

21h53 : À Selestat, 6 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 23,06%, devant Jordan Bardella (RN) à 21,58%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 16,2% suivi par François-Xavier Bellamy (LR) à 8,22%, Manon Aubry (LFI) à 6,07% et Raphaël Glucksmann (PS/PP) à 5,83%.

21h51 : Brigitte Klinkert, présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, pointe au contraire de son homologue du Bas-Rhin qu’une « majorité de français ont fait le choix de listes s’inscrivant dans l’arc républicain. »

« L’Europe doit être plus proche, plus lisible, plus concrète. Pratique et palpable dans le quotidien. C’est le cœur du projet de la future Collectivité Européenne d’Alsace qui se veut un laboratoire de cette nouvelle Europe des citoyens et du quotidien. »

21h47 : À Strasbourg après 42 bureaux de vote dépouillés sur 143, LREM est en tête avec 25% devant le RN (18,5%), EELV (15,3%), La France insoumise (9,13%), PS/Place publique (7,6%) Les Républicains (6,22%) et Generations (4,69%).

21h45 : Pour Frédéric Bierry, président du Conseil départemental du Bas-Rhin : « Les Français ont exprimé leur désamour pour le projet européen actuel. Seul Strasbourg peut incarner le changement. »

Frédéric Bierry pointe que « l’ensemble des partis qui veulent déconstruire l’Europe ont réalisé des scores très importants, avec au total plus de 35% des suffrages exprimés. »

« En tant qu’européen convaincu, je suis profondément déçu par les résultats, notamment en Alsace où le désamour de l’Europe s’est aussi exprimé. (…) En Alsace, par notre histoire et par notre vie quotidienne, nous sommes les premiers à bénéficier de l’Union européenne, de ses opportunités et de ses libertés. La Collectivité Européenne d’Alsace donnera un second souffle à l’Europe, en l’inscrivant dans le réel et dans le concret.

Cette alternative au désamour de l’Europe, c’est Strasbourg qui peut l’incarner. Strasbourg symbolise la démocratie et les Droits de l’Homme sur notre continent avec le Parlement et le Conseil de l’Europe, là où Bruxelles incarne la technocratie européenne. C’est avec le renforcement de son statut de capitale européenne que peut se construire l’Europe du concret et du quotidien. »

21h40 : À Mulhouse, 6 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 22,41%, devant Jordan Bardella (RN) à 21,77%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 13,71% suivi par Manon Aubry (LFI) à 7,31%, François-Xavier Bellamy (LR) à 6,52% et Raphaël Glucksmann (PS/PP) à 6,03%.

  • Nathalie Loiseau (LREM) : 22,41%
  • Jordan Bardella (RN) : 21,77%
  • Yannick Jadot (EELV) : 13,71%
  • Manon Aubry (LFI) : 7,35%
  • François-Xavier Bellamy (LR) : 6,52%
  • Raphaël Glucksmann (PP/PS) : 6,03%

21h40 : À Lingolsheim, 5 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 27,27%, devant Jordan Bardella (RN) à 20,73%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 15,38% suivi par François-Xavier Bellamy (LR) à 8,73% et Raphaël Glucksmann (PS/PP) à 5,86%.

21h39 : À Souffelweyersheim, 5 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 29,36%, devant Jordan Bardella (RN) à 18,09%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 16,25% suivi par François-Xavier Bellamy (LR) à 9,2% et Raphaël Glucksmann (PS/PP) à 5,01%.

21h35 : Bischheim est la deuxième ville dépouillée dans l’Eurométropole à placer le Rassemblement national en tête. Jordan Bardella (RN) l’emporte avec 23,39% devant Nathalie Loiseau (LREM) et ses 20,23% et Yannick Jadot (EELV) avec 16,56%. Trois autres candidats passent les 5% : François-Xavier Bellamy (LR) avec 7,53%, Manon Aubry (LFI) à 7,5% et Raphaël Glucksmann (PP/PS) avec 6,05%.

L’annonce des résultats au QG du RN à Strasbourg.

21h33 : À Strasbourg après 35 bureaux de vote dépouillés sur 143, LREM est en tête avec 24,6% devant le RN (15,86%), EELV (15,7%), La France insoumise (9,7%), PS/Place publique (7,8%) Les Républicains (6,86%) et Generations (5,02%).

21h30 : À Holtzheim, 5 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 29,11%, devant Jordan Bardella (RN) à 20,45%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 14,32% suivi par François-Xavier Bellamy (LR) à 7,9% et Nicolas Dupont-Aignan à 5,01%

Dans la majorité des communes de l’Eurométropole le quinté est le suivant : Nathalie Loiseau (LREM), Jordan Bardella (RN), Yannick Jadot (EELV), François-Xavier Bellamy (LR) et Nicolas Dupont Aignan (DLF).

21h22 : À Holtzheim, 5 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 28%, devant Jordan Bardella (RN) à 20,08%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 14,45% suivi par François-Xavier Bellamy (LR) à 9,96% et Nicolas Dupont-Aignan à 5,47%.

À Strasbourg après 10 bureaux de vote dépouillés sur 143, LREM est en tête avec 720 voix (20%) devant le RN (17%), EELV (15%) et La France insoumise (12%)

21h20 : Camille Petitjean, présidente des Jeunes Européens de Strasbourg :

« Notre association était très mobilisée pendant cette campagne, notamment pour mobiliser les jeunes et les faire voter. Ce soir on est plutôt content, la bonne nouvelle de la soirée c’est la meilleure participation par rapport au scrutin de 2014. Là dessus on est satisfait d’avoir 52% de participation. Cette campagne a été compliquée et tardive. Ca a été difficile de s’adresser aux gens aussi. On a parlé du désintérêt pour la chose politique et les affaires européennes. De fait ça n’a pas tant désintéressé que ça au vu de cette participation de 52%. »

21h17 : À Breuschwickersheim dans l’Eurométropole, le Rassemblement national l’emporte avec 23.08%. Yannick Jadot (EELV) suit avec 19,5%, tandis que Nathalie Loiseau le talonne à 18,78%. La droite est distancée à 13,06% et Nicolas Dupont Aignan passe les 5% avec 6,26%. C’est à cette heure la seule commune remportée par le RN dans l’Eurométropole.

À Vendenheim, seules 4 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 25,83%, devant Jordan Bardella (RN) à 19,71%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 17,18% suivi par François-Xavier Bellamy (LR) à 8,95%. (modifié)

21h10 : Yonas Eshete, président des jeunes républicains du Bas-Rhin :

« D’abord en tant que citoyen je suis triste de voir le score du RN si élevé. Ca me touche beaucoup, C’est un échec du président de la république qui a choisi son ennemi, donc il a perdu le duel. A lui d’assumer cette défaite.En ce qui concerne le score de LR, c’est un score inattendu. Pour le militant que je suis, pour le moment je suis triste et perdu parce que nous avons donné le maximum. Nous avons refusé de voter contre Macron, contre le RN, pour l’Europe. Nous avons pas été entendu vu le résultat. On en tirera les conséquences. Pour le moment on est incertain sur le siège d’Anne Sander. On attend les résultats définitifs et on espère vraiment pour l’Alsace et pour son travail accompli pendant cinq ans, qu’Anne Sander puisse continuer de siéger au Parlement européen à Strasbourg et puisse continuer de défendre la voix de l’Alsace et le siège du Parlement à Strasbourg. »

21h07 : À Kolbsheim, ville symbole de la lutte contre l’autoroute du GCO et dont le maire Dany Karcher figurait en fin de liste EELV, le parti de Yannick Jadot remporte 45,31% des suffrages devant Nathalie Loiseau (LREM) avec 15,49% et Jordan Bardella (RN) et ses 14,55%. François-Xavier Bellamy (LR) ne rassemble que 6,57%. La liste Urgence Ecologie de Dominique Bourg remporte aussi 4,46% des voix.

À Haguenau, seules 4 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 24,44%, de peu devant Jordan Bardella (RN) à 23,8%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 12,8% suivi de près par François-Xavier Bellamy (LR) à 11,96%.

21h05 : Les premiers bureaux sont dépouillés à Strasbourg : après 4 bureaux sur 143, le RN est en tête avec 201 voix, suivi par La République en Marche et 169 voix, suivi par LFI (126 voix) EELV (121 voix) PS (55 voix) et Generation.s (51 voix). Attention, les bureaux dépouillés en premiers sont souvent ceux dans les quartiers où l’abstention est très forte.

21h01 : À Niederhausbergen, 6 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 31,22% devant Jordan Bardella (RN) à 16,6%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 13,5%. Sous les 10%, François-Xavier Bellamy (LR) avec 7,74%, Nicolas Dupont Aignan (DLF) avec 6,61 et Raphaël Glucksmann (PP/PS) avec 6,19% surnagent.

20h54 : Pour le moment LREM remporte toutes les villes de l’Eurométropole dépouillées.

20h53 : À Reichstett 4 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 26,38% devant Jordan Bardella (RN) à 22,22%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 13,76% tandis que François-Xavier Bellamy (LR) le suite de près avec 12,56% des suffrages.

20h52 : À Hoenheim, seules 4 listes passent les 5%. Celle menée par liste de Nathalie Loiseau (LREM) l’emporte avec 25,93% devant Jordan Bardella (RN) à 20,18%. Yannick Jadot (EELV) complète le podium avec 15,46% tandis que François-Xavier Bellamy (LR) ne recueille que 8,96% des suffrages.

20h26 : A Molsheim, la liste menée par Nathalie Loiseau (LREM) est à 24,7 %, celle menée par Jordan Bardella (RN) à 21.3, celle de Yannick Jadot (EE-Les Verts) à 16.35 %, celle menée par François-Xavier Bellamy (LR) à 9.93. La liste Dupont-Aignan pointe à 4.58, celle menée par Raphaël Glucksmann à 4.55 %.

20h12 : La liste « Les Républicains » est projetée entre 7 et 10 sièges. Ainsi, il n’est pas sûr que l’alsacienne Anne Sander, 8è sur la liste, rempile pour un deuxième mandat.

20h : Selon des résultats réalisés à la sortie des urnes, le Rassemblement national est arrivé en tête des élections européennes en France avec 23,2%. La liste LReM menée par Nathalie Loiseau est en 2e position avec 22%.

Premiers sondages de sortie des urnes (France Télévisions)

19h20 : Les premiers résultats seront communiqués vers 20h…

Le Parlement européen sera renouvelé ce soir, résultats à 20h... (Photo GK / Rue89 Strasbourg)
Le Parlement européen sera renouvelé ce soir, résultats à 20h… (Photo GK / Rue89 Strasbourg)

17h : Après l’estimation du matin, les deux préfectures ont communiqué une estimation de la participation à 17h en Alsace. Dans le Haut-Rhin, elle s’établit à 43,43%. Dans le Bas-Rhin, elle est de 42,10%. C’est déjà plus que la participation finale de 2014 à savoir 41,95%.

À Strasbourg, avec 39,72% la participation est un peu plus faible que la moyenne alsacienne et nationale (42,10 %)

Post de l’adjoint au maire en charge des élection Éric Schultz

12h : Les deux préfectures ont communiqué une estimation de la participation à la mi-journée en Alsace. Dans le Haut-Rhin, elle s’établit à 20,4%. Dans le Bas-Rhin, elle est de 20,05%. À titre de comparaison, elles étaient respectivement de 13,99% et 13,70% à la même heure en 2014.

À Strasbourg, avec 18,44% la participation est un peu plus faible que la moyenne alsacienne et nationale (19,26%)

La principale explication à cette hausse de participation généralisée serait que les estimations sont réalisées à partir de votes enregistrés à 11h30 et non plus à 11h.

Une autre estimation sera fournie peu après 17h. En 2014, la participation finale en Alsace était de 41,95%, soit à peine plus que la moyenne nationale (40,73%).

Les résultats en direct ce soir

Notre direct sera activé vers 19h et les premiers résultats connus à partir de 20h. En attendant vous pouvez relire nos articles sur lacampagne des européennes notamment comment l‘Europe a « changé la vie » de ces 5 Alsaciens ou sur les coulisses de la campagne, vue par les cerveaux de l’ombre.

34 listes sont en compétition mais toutes n'ont pas déposé leurs bulletins ou collé d'affiches (photo JFG / Rue89 Strasbourg)
34 listes sont en compétition mais toutes n’ont pas déposé leurs bulletins ou collé d’affiches (photo JFG / Rue89 Strasbourg)
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Il a fallu un effort collectif pour fournir cet article ! Pfiou.

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 4 543 visites. 12 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 463 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 496 visites. 5 commentaires.