Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Législatives: le compte-rendu de la soirée
Politique 

Législatives: le compte-rendu de la soirée

par Rue89 Strasbourg.
Publié le 10 juin 2012.
Imprimé le 09 décembre 2022 à 09:48
5 106 visites. 2 commentaires.

La gauche arrive en tête dans les trois premières circonscriptions de Strasbourg. Dans la 1ère, Armand Jung (PS) se positionne pour un nouveau mandat, avec 42% des voix. Dans la 2ème, Philippe Bies (PS) pourrait l’emporter sur le sortant Jean-Philippe Maurer (UMP), à la traine. La 3ème semble acquise au sortant UMP André Schneider, mais l’alliance PS-EELV a tout de même payé pour Andrée Buchmann. Retrouvez ci-dessous tous les résultats.


Les résultats à Strasbourg

Résultats définitifs(pourcentages des suffrages exprimés)




Voir tous les résultats par bureau de votes dans les 3 premières circonscriptions de Strasbourg

Minute par minute

R. Riess, à la  CUS, découvre les résultats des élections législatives.

R. Ries, à la CUS, découvre les résultats des élections législatives.

Ambiance au bar Xanadu, place d'Austerlizt, Q.G d'E.E.L.V.

Ambiance au bar Xanadu, place d'Austerlizt, Q.G d'E.E.L.V.

Fin de ce compte-rendu en direct. Merci à tous de l'avoir suivi et à demain pour les analyses et les réactions.
En Alsace, l'UMP obtient 39% des voix, le FN 17,39%, et le PS 16,85%. Les Verts obtiennent 7,92% et le Front de gauche moins de 4%.
Jacques Fernique, responsable des Verts en Alsace: Sandra Regol, candidate Europe Ecologie, dans la première circonscription :
Les résultats définitifs sont désormais connus pour les trois circonscriptions de Strasbourg : Circo 1 : Armand Jung (PS) 41,89%, Anne Hulné (UMP) 28,03%, qualifiés pour le second tour. Le Front de gauche obtient 7,04%, Europe Ecologie 6,63% et le Front national 9,4%. Circo 2 : Philippe Bies (PS) 38,8%, Jean-Philippe Maurer (UMP) 32,17%, qualifiés pour le second tour. Le FN à 11,53% quand même, mais ne peut pas se maintenir au second tour. Le Front de gauche ne franchit pas la barre des 5%. Une belle performance pour le candidat socialiste qui est en ballotage favorable dans une circonscription qui était à droite. Circo 3 : André Schneider (UMP) n'a qu'une courte tête d'avance 38,04% sur Andrée Buchmann (36,71%), soit à peine 500 voix.
Tête de file de l'UMP du Bas-Rhin, André Reichardt réagit au score favorable au PS dans la deuxième circonscription du Bas-Rhin (Strasbourg-sud) :
"Maurer-Bies, c'est le même duel qu'aux Législatives de 2007. Sauf qu'on assiste au développement du nombre de voix en faveur de Philippe Bies [ndlr : PS]. Il bénéficie de la dynamique nationale évidemment, qui ratifie le choix de la Présidentielle. Et puis, le candidat socialiste a aussi gagné cinq ans [ndlr : 4 ans] d'ancrage sur le terrain en qualité d'adjoint au maire. Mais pour moi, rien n'est joué, Jean-Philippe Maurer, qui est aussi très bien ancré dans la circonscription, peut encore l'emporter !"
Sandra Regol, candidate Europe Ecologie - Les Verts dans la 1ère circonscription (Strasbourg-centre), peut souffler. Elle réalise un score de 6,64%, deux points au-dessus de celui d'Eva Joly le mois dernier (4,5%) ou de celui du candidat Vert en 2007 (4,7%). La jeune femme commente :
"Je suis soulagée et contente d'avoir passé la barre des 5%, mais je suis inquiète du taux élevé de l'abstention. Je crois que les gens sont lassés par deux campagnes d'affilée, dont une première qui n'a pas tourné autour des questions de fond. Après cette campagne de petites phrases, assez brutale, celle des Législatives a semblé un peu mollassonne. Et puis, on s'est rendu compte que beaucoup de gens n'en connaissaient pas les enjeux. On a fait beaucoup d'éducation civique, expliqué à quoi servait un député, en quoi consiste son travail, au sein d'un groupe parlementaire, etc."
Nadine Soccio, candidate PS dans la 4ème circo du Bas-Rhin (Strasbourg-campagne), se qualifie pour le second tour derrière Sophie Rohfritsch (UMP), maire de Lampertheim et dauphine d'Yves Bur. Elle se réjouit :
"C'est la première fois [ndlr : depuis 1997] que la gauche arrive au second tour dans cette circonscription ! C'est historique ! Ce score montre que notre travail de terrain à payé, que les choses peuvent bouger en Alsace, même dans les communes du Kochersberg, très ancrées à droite."
Les locaux de l'UMP se vident, restent les habitués, qui suivent les débats sur France 3 Alsace. Mme Thiebaut, secrétaire départementale, commente ce premier tour : "Sur la 2ème et la 3ème circonscription (Strasbourg) il y aura un véritable travail à faire. On ne va rien lâcher, la politique, ce n'est pas les Jeux Olympiques, on ne veut pas que participer, on veut gagner ! Nous allons nous mobiliser comme jamais, le niveau d'abstention nous laisse une grosse marge de manoeuvre."
Alexandre Laymand, président des jeunes écologistes d'Alsace, s'avoue très déçu par le score des écologistes :
1ère cir : Anne Hulné (UMP) 28% devancée par Jung (PS) à 42% 2ème : pas de résultat définitif 3ème : André Schneider, d'une courte tête devant Andrée Buchmann 4ème : Sophie Rohfritsch (UMP) en tête à 44% 5ème : Antoine Herth (UMP) en tête à 49,31% 6ème : Laurent Furst (UMP) réélu 51,5% 7ème : Patrick Hetzel (UMP) 31,43% 8ème : Frédéric Reiss (UMP) élu 53% 9ème : Nicole Thomas (UMP) 29,8% derrière Claude Sturni (DVD)  
Laura Newton, du bureau des jeunes populaires de l'UMP : "Dans le Bas-Rhin, c'est plutôt positif, nous avons deux députés qui ont été réélus. Au niveau national, je suis optimiste, j'espère une cohabitation. Maintenant, nous allons nous mobiliser plus amplement, tout faire pour que nos députés soient investis."
Moulay, Strasbourgeois de 60 ans, rencontré rue des Frères :
"Ça fait 40 ans que je connais Armand Jung (député sortant PS dans la première circonscription). Il devrait laisser la place aux jeunes."
Les militants commentent les résultats nationaux et applaudissent dès qu'un candidat de l'UMP obtient un bon score.
DSC02047
Fabienne Keller, à la fédération UMP du Bas-Rhin : "Nous sommes mobilisés et déterminés pour le second tour, pour défendre nos valeurs. Il faut que les électeurs de droite et du centre se mobilisent pleinement. De mon côté, je vais faire campagne à la fois en Alsace et au niveau national. Après les résultats nationaux, je suis très inquiète pour le budget de la France et l’équilibre des retraites. C’est important qu’il y ait un équilibre droite/gauche à l’Assemblée Nationale."
Mathilde Karceles (MoDem) est à 3,74% dans la 3e circonscription, un bon score selon elle compte-tenu du contexte :
Anne Hulné (1ère circonscription), après les résultats provisoires : "J'avais calculé 22% donc si j'obtiens 31%, je suis très contente. En plus, sur certains bureaux je serais en tête. Certaines personnes sur le terrain m'ont affirmé qu'elles voteraient pour la gauche au premier tour mais que si j'étais qualifiée, ils voteraient ensuite pour moi. Il faut qu'au second tour, j'arrive à rassembler plus d'électeurs. Je suis prête pour cette campagne, ludique et enthousiaste."
Roland Ries, maire de Strasbourg, très satisfait par les résultats en France et les premiers résultats de la gauche à Strasbourg :
A la fédération UMP, malgré des résultats encourageants, on relativise. "Nous n'avons pas encore toutes les données pour l'Alsace, il est trop tôt pour se prononcer", affirme André, les yeux rivés sur la télévision. Pour d'autres, cette soirée ne réserve pas beaucoup de surprises : "C'était assez prévisible mais je suis contente. J'ai voté dans la 3ème circonscription et André Schneider a fait un bon score", explique Noëlle. "Pour moi, l'Alsace est fidèle à elle-même, elle vote à droite", résume Edouard, un verre de bière à la main.
A 21h17, Andrée Buchmann en tête (41%) dans la troisième circonscription face à André Schneider (sur 15 bureaux de vote dépouillés)
Dans la deuxième circo, Philippe Bies (PS) en tête, sur 10 bureaux de vote dépouillés (1/6e).
Résultats très serrés dans la une... mais ce sont les tous premiers bureaux de vote. A 21h12, sur 8 bureaux de vote dépouillés, Armand Jung (PS) à 40%, Anne Hulné (UMP) à 31%.
Khaled Farah, président du mouvement des jeunes socialistes du Bas-Rhin :
"La 6 et la 8 sont perdues. On va prendre une carte électorale, regarder les bureaux où on n'a pas été bons, faire du porte à porte et tracter dans ces endroits, parce que j'y crois, c'est efficace. On va retourner auprès des gens qui ne sont pas allés voter, leur demander pourquoi et les convaincre pour qu'ils votent au second tour."
Gaëlle, Strasbourgeoise de 26 ans, rencontrée place Kléber :
"Je suis plutôt centriste, mais là j'ai voté à gauche pour éviter une cohabitation. Quoiqu'il arrive, de toutes façons, on aura des gros soucis, alors autant qu'ils s'entendent tous entre président et ministres, pour éviter des allers retours inutiles."
 
Louis, 20 ans, rencontré place Kléber, avoue avoir eu "la flemme d'aller voter" :
"Je ne me suis pas renseigné, je n'ai pas ouvert les professions de foi que j'ai reçues. Je ne pense pas voter non plus au second tour. Je me suis déplacé pour l'élection présidentielle, suite à l'insistance de mes amis, mais là..."
Une réaction de Patrick, Strasbourgeois de 44 ans, rencontré place Kléber :
"Le résultat est pas mal, mais j'attends les résultats locaux. Ce serait dommage de démarrer ces cinq années avec une cohabitation... J'ai de l'espoir pour mon ami népalais Dawa, qui attend un regroupement familial alors qu'il a un travail en France et habite depuis quinze ans."
Dans la 6ème circonscription du Bas-Rhin, Laurent Furst (UMP) est élu au premier tour (51,58%)
L'annonce des premiers résultats en France ne réchauffe pas l'ambiance au local de l'UMP :

Résultats au local UMP (Photo Léa Davy)

Dans le "backstage" de l'UMP, on guette les coups de fils.
backstage UMP
Matthieu Cahn, satisfait des premiers résultats dans le Bas-Rhin :  
Premiers résultats disponibles dans la liste des bureaux de vote.
Mme Thiebaut, secrétaire départementale de l'UMP, réagit aux résultats régionaux : "Je suis ravie que nous ayons deux députés élus au premier tour. Il ne devrait pas y avoir de problèmes dans la 4ème circonscription (Yves Bur), on peut considérer qu'elle est gagnée. Mais dans la 7ème (Patrick Hetzel, qui fait 31% d'après les résultats partiels), ça va être un vrai combat !"
Dans la 7e circonscription Bas-Rhin, résultats P. Hetzel (UMP) 31,43%, T. Carbiener (A C) 20,51%, L. Gnaedig (FN) 18,64%.
Sophie Rohfritsch (4ème circonscription) est en tête à 45-46% (50% des votes ont été dépouillés). Frédéric Reiss (8ème circonscription)  l'emporte dès le premier tour. Applaudissements à la fédération.
Chez les militants UMP, les analyses vont de bon train. "C'est une petite déception, admet Catherine. Mais ce n'est pas non plus la vague rose que le PS nous prédisait. Maintenant, on attend les résultats sur Strasbourg et surtout le second tour." "Oui, rien n'est joué avant le second tour, nous sommes au coude à coude avec le PS", renchérit Chantal, bretzel à la main. L'une de ses amies approuve et en profite pour glisser une petite pique pour le président : "On s'en tire bien, malgré toutes les promesses d'Hollande qu'il ne pourra pas tenir !"
Selon les estimations de Rue89, voici les résultats : UMP 35.4%, PS 34.9%, FN 13.4%, FDG 6.9%, EELV 5.3%, CENTRE 1.5%.
Ambiance au local UMP peu avant les résultats

Local UMP (Photo Léa Davy)

Une ou deux minutes de silence accueillent les résultats nationaux à la fédération UMP. La déception se lit sur les visages. Les militants dégainent leurs téléphones portables, pour partager leurs impressions. "Pour le moment, c'est encourageant, juge Anne Hulné, candidate dans la 1ère circonscription du Bas-Rhin. Ce qui me déçoit, c'est le taux de participation, en Alsace comme au niveau national. Peut-être que les Français sont agacés après la campagne de la présidentielle, ils ont trop eu de politique en peu de temps !"  
Selon Ipsos, UMP, Nouveau Centre : 35,4% ; PS, Radicaux de gauche, Mouvements des citoyens : 34,9%. Front national : 13,4% ; Front de Gauche : 6,9% ; Europe Ecologie-Les Verts : 5,3% ; MoDem : 1,5% ;
Début de soirée calme aux Aviateurs.
La gauche en tête (47,1%), la droite à 35,4% et le FN à 13,4% selon les premières estimations.
Au siège de l'UMP du Bas-Rhin, les militants arrivent au compte-goutte. Chacun donne ses pronostics sur son candidat favori et commente le (haut) taux d'abstention. Certains suivent l'édition spéciale de TF1, projetée sur une grande toile blanche. Bretzels et Kouglofs, jus d'orange, de pomme ou bière, tout est prêt pour la soirée politique.  Au mur, les affiches d'Anne Hulné, candidate dans la 1ère circonscription, et... celles de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, "La France forte". "Backstage", ça s'active, les chiffres et les noms fusent mais pour les résultats officiels, il faudra attendre 20h.
Les résultats définitifs de Mulhouse viennent de tomber : dans la 5ème circonscription, Pierre Freyburger (PS) comptabilise 41,72%. Sa concurrente, la députée sortante Arlette Grosskost (UMP), arrive en deuxième position avec 32,30%. Le taux de participation est de 49,35%. Dans la 6ème circonscription du Haut-Rhin (Mulhouse toujours), Malika Schmidlin-Ben M'Barek (PS) caracole en tête avec 39,77%. Son opposant, le sortant UMP Francis Hillmeyer remporte 24,68% des voix. Martine Binder (FN) arrive en troisième position avec 23,06%. La participation est de 42,23%.
Aux Aviateurs, on se prépare pour accompagner les émotions des résultats... Plus d'infos sur notre soirée aux Aviateurs ici.
Selon TNS-Sofres, le taux de participation pourrait être le record le plus bas de la Ve République : 42%. Il s'agit d'une estimation.
La RTBF publie des premiers résultats sur son site. Nous n'avons pas le droit de publier ces estimations, et nous n'avons même pas le droit de faire un lien vers ce site. Si ça se trouve, on est même dans l'illégalité en mentionnant ce fait... #radiolondres
Les affres du choix... cet après midi dans la 2e circonscription (par @Jognu)
Participation en France par le site Regards Citoyens : en vert, les départements qui ont plus voté que la moyenne nationale (48,31%), en marron, ceux qui ont moins voté comme les départements alsaciens.

Participation à 17h, cliquez pour agrandir. (Regards Citoyens)

François Hollande a voté ce matin à Tulle en Corrèze : Et Jean-François Copé a voté à Meaux en Seine-et-Marne :
Le taux de participation dans le Bas-Rhin à 16h s'établit selon la préfecture à 43,89%, soit moins d'un électeur sur deux à quelques heures de la fermeture des bureaux de vote. En 2007, au premier tour des législative, ce taux de participation avait péniblement atteint 42,43% et la participation finale s'était établie à 55,68%, un record historique d'abstention. Si la tendance se confirme, la participation dans le Bas-Rhin devrait être légèrement inférieure au reste de la France.
La participation dans le Bas-Rhin (20,7%) et l'Alsace légèrement en dessous de la participation moyenne en France à midi (21,06%).

Document Regards Citoyens

Au bureau 209 (Gare), vers midi, pas la foule des grands jours d'élections...

(Photo PF)

Au bureau de vote 103 à Strasbourg, moins de 18% de participation à midi. (via @CMerckel)

Le bureau #103 (Photo @CMerckel)

Le taux de participation à 11h dans le Bas-Rhin s'établit à 20,70%. C'est peu mais deux points de plus qu'en juin 2007, où le taux de participation à 11h s'était établi à 18,19%. La participation finale s'était établie à 55,68% dans le Bas-Rhin... En France, la participation est de 21,06%. A 11h lors de l'élection présidentielle de 2012, ce taux de participation était de 25,21%, pour une participation finale de 79,83%.
Le premier chiffre sur la participation dans le Bas-Rhin sera publié vers midi par la préfecture.
Les locaux schillickois de la permanence d'André Schneider, député sortant de la 3e circonscription, ont été vandalisés cette nuit. La vitrine a été fracturée, apparemment au pied de biche.

La permanence d'André Schneider à Schiltigheim ce matin (DR)

Les bureaux à Strasbourg sont ouverts jusqu'à 20 heures. Les bureaux dans le reste du Bas-Rhin ferment à 18h.
Article actualisé le 26/09/2014 à 17h34
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
La rédaction de Rue89 Strasbourg est composée de journalistes toutes et tous prêts à à écouter les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois pour parler des sujets qui les intéressent. Notre existence et notre moral dépend du nombre d'abonnement pris pour nous soutenir. 🙏⤵

En BREF

Après l’évacuation du camp de l’Étoile, au moins la moitié des sans-abris est à Bouxwiller

par Thibault Vetter. 16 851 visites. 2 commentaires.

La police a procédé ce matin à l’expulsion des occupants du parc de l’Étoile

par Thibault Vetter et Amélie Schaeffer. 6 527 visites. 3 commentaires.

Camp de l’Étoile : Jeanne Barseghian annonce attaquer l’État pour sa défaillance en matière de mise à l’abri

par Thibault Vetter. 3 088 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×