Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

45 000 personnes ont participé au cortège « Strasbourg est Charlie »

Plus de 45 000 personnes ont participé à la manifestation « Je Suis Charlie » à Strasbourg, en réaction aux attentats de mercredi à Charlie Hebdo qui ont fait 17 victimes au total.

Diaporamas

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89 Strasbourg, abonnez-vous.

Une vue de la place Kléber vers 14h30 (Photo Philippe Vogel)

Une vue de la place Kléber vers 14h30 (Photo Philippe Vogel)
Une vue de la place Kléber vers 14h30 (Photo Philippe Vogel)

La mobilisation des Français en réaction aux attentats qui ont frappé la rédaction de Charlie Hebdo mercredi a été exceptionnelle. Une marée humaine a envahi Paris tandis qu’à Strasbourg, plus de 45 000 personnes ont défilé de la place Kléber à la place de la République. L’ampleur du cortège fait de « Strasbourg est Charlie » la plus importante mobilisation d’après-guerre à Strasbourg depuis celle contre le Front National en 1997. Le cortège était si important, que certains n’avaient pas encore quitté la place Kléber quand les premiers partis sont arrivés place de la République.

Le film de la manifestation

Devant l’affluence, les organisateurs de la mobilisation, un collectif d’associations et d’organisations, ont prolongé la manifestation jusqu’à la place Broglie puis… jusqu’à la place Kléber où la dispersion a été prononcée vers 16h40. Une minute de silence en mémoire des victimes s’est tenue, stylo à la main.

Les participants ont eu du mal à se séparer, un groupe de gospel a entonné des chansons provoquant un spectacle spontané :

Pour Charlie et la liberté

La préfecture du Bas-Rhin a estimé la participation définitive à 50 000 personnes. Aucun incident n’est à déplorer et les participants ont respecté les souhaits des organisateurs, qui avaient demandé à ce que des bannières partisanes ne soient pas utilisées.

Une manifestation silencieuse mais joyeuse

Au début du rassemblement, les organisateurs ont proposé comme slogan « tous ensemble tous ensemble ouais ouais », qui était cher à Bernard Maris, l’économiste actionnaire de Charlie Hebdo, et une des victimes de l’attentat. Les organisateurs avaient également souhaité une manifestation joyeuse et en musique.

Mais les participants ont majoritairement défilé dans le calme. Les visages n’étaient pas fermés, contrairement à mercredi, tout le monde semblant heureux de l’ampleur de la mobilisation mais conscient aussi de la gravité de la situation. Des applaudissements en cascade ont émaillé le cortège à intervalles réguliers.

Les derniers tweets en direct

Retrouvez ci-dessous les publications des Strasbourgeois sur Twitter avec le mot-clé #StrasbourgEstCharlie sur Twitter.



#charlie hebdo

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Plus d'options