Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
En raison d’une grève nationale jeudi, pas de cantine dans les écoles
L'actu 

En raison d’une grève nationale jeudi, pas de cantine dans les écoles

par Pierre France.
Publié le 2 février 2021.
Imprimé le 26 octobre 2021 à 13:49
1 310 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les cantines publiques des écoles de Strasbourg et de Bischheim seront toutes fermées jeudi, en raison d’un appel à la grève de la CGT. Des syndicats d’enseignants ont également appelé à la grève ce jour-là.

Une grève interprofessionnelle nationale a été décidée jeudi 4 février par une intersyndicale en protestation au plan de relance du gouvernement. Plusieurs syndicats d’enseignants appelant à la grève, des absences ponctuelles sont à prévoir dans les établissements (SNUipp-FSU dans les écoles maternelles et primaires, SNES-FSU, dans les collèges et lycées, SNESUP-FSU, dans l’enseignement supérieur ainsi que la CGT Educ’action, et Sud éducation). À Strasbourg, une manifestation s’élancera à 14h place Kléber.

À l’école Saint-Jean comme ailleurs, les parents devront récupérer leurs enfants jeudi midi (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Mais surtout, la fédération santé sociaux de la CGT a également déposé un préavis de grève pour le jeudi 4 février, pour moins d’heures de travail et l’abrogation du jour de carence pour maladie. Largement majoritaire parmi les agents de la petite enfance à Strasbourg, cette grève a pour conséquence la fermeture de toutes les cantines des écoles publiques jeudi. Les parents doivent chercher les enfants à midi et les ramener pour 14h. Les accueils périscolaires du matin et du soir seront en revanche maintenus dans la mesure du possible, des précisions pour chaque école ne seront disponibles que… le matin même, par affichage.

Le même appel national a également pour conséquence la fermeture des cantines scolaires des écoles de Bischheim. En outre, les services d’accueils périscolaires du matin et du soir ne seront pas assurés, ni même le service minimum d’accueil (SMA) sur le temps scolaire.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Fin de l’hébergement à l’hôtel F1 de Geispolsheim, une vingtaine de personnes à la rue

par Maël Baudé. 5 186 visites. 2 commentaires.

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 549 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 131 visites. 3 commentaires.
×