Entre 1 500 et 2 000 Gilets jaunes à Strasbourg pour « l’acte IX »
L'actu 

Entre 1 500 et 2 000 Gilets jaunes à Strasbourg pour « l’acte IX »

Le mouvement des Gilets jaunes a mobilisé entre 1 500 et 2 000 personnes samedi à Strasbourg pour « l’acte IX » de la contestation. Après un passage près du Parlement européen, les manifestants ont tenté toute la journée d’accéder au centre-ville, ce qui a provoqué des heurts avec les forces de l’ordre. En milieu d’après-midi, quelques centaines de personnes ont réussi à rejoindre la place Kléber et la place Broglie.

L’Acte IX des Gilets jaunes a été un peu tendu samedi 12 janvier à Strasbourg. Après une rapide assemblée place de la République dès 10h, les manifestants se sont rendus devant le Parlement européen vers 11h. Entre 1 500 et 2 000 personnes ont participé à cette manifestation, en provenance du Bas-Rhin principalement. Le trajet n’ayant pas été déclaré en préfecture, les forces de l’ordre ont accompagné le cortège alors qu’il rebroussait chemin vers le centre-ville. Arrivés aux Halles, les Gilets jaunes ont été bloqués par la police, qui les a empêchés d’aller plus loin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En début d’après-midi, le cortège en provenance de la place de Bordeaux s’est retrouvé bloqué près des Halles. Les Gilets jaunes, dont certains portaient des brassards « coalition pacifiste » avec comme ambition de s’assurer que la manifestation ne dégénère pas en émeute, ont tenu un face à face parfois tendu avec les forces de l’ordre. Certains ont lancé des pétards en direction des forces de l’ordre qui ont répliqué par quelques grenades lacrymogènes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Situation tendue toute l’après-midi

Le cortège a alors de nouveau rebroussé chemin, avec comme objectif de rallier la gare. Les forces de l’ordre se sont également redéployées pour empêcher les Gilets jaunes de l’atteindre. Ce petit jeu a conduit à un nouvel épisode de face à face, cette fois rue du Faubourg-de-Saverne vers 13h. Déployés devant le pont de Saverne, des gendarmes mobiles ont alors demandé aux Gilets jaunes de reculer, ce qu’ils ont refusé de faire. Les gendarmes ont alors lancé plusieurs grenades lacrymogènes et procédé à des charges contre les manifestants.

Les gendarmes mobiles ont tiré plusieurs grenades lacrymogènes sur les manifestants (vidéo PF / Rue89 Strasbourg)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Gilets jaunes, dont certains étaient très vindicatifs contre les forces de l’ordre, ne se sont toutefois pas battus contre les gendarmes et ont reculé jusqu’au boulevard Wilson. De là, les gendarmes ont bloqué les accès au centre et vers la gare et ont attendu que le cortège se disloque. Une partie des manifestants sont rentrés chez eux, mais entre 500 et 800 personnes ont enlevé leurs gilets jaunes et ont atteint le centre-ville en franchissant les barrages de policiers et de gendarmes.

Après l’évacuation manu militari de la rue du Faubourg-de-Saverne, nouveau face à face tendu entre Gilets jaunes et gendarmes (vidéo en direct PF / Facebook)

Ils se sont alors regroupés place Kléber, ressortis les gilets jaunes et ont rallié la cathédrale et la place Broglie aux cris de « Macron démission. » Cette irruption des Gilets jaunes au centre-ville a provoqué de nouveaux heurts sporadiques avec les forces de l’ordre.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

L’Elsauvien Michael Cuisance recruté par le Bayern Munich

par Jean-François Gérard. 1 309 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

De nouveau, une centaine de migrants installés aux Canonniers

par Emeline Burckel. 2 939 visites. 58 commentaires.

Des livreurs Deliveroo en grève, contre des courses à moins de 3€

par Emeline Burckel. 1 959 visites. 4 commentaires.