Aux Deux-Rives, une exposition des métiers de la crise
Culture 

Aux Deux-Rives, une exposition des métiers de la crise

actualisé le 15/07/2020 à 20h55

La Ville de Strasbourg expose une série de portraits en hommage aux métiers qui ont continué à exercer au plus fort de la crise du coronavirus. Les photographies ont été prises par Abdesslam Mirdass.

À l’occasion du 14 juillet, la Ville de Strasbourg inaugure une exposition en plein air au Jardin des Deux-Rives. Dans la partie française, les visiteurs pourront y voir des portraits de 2×1 mètre de 19 personnes et autant de métiers qui ont continué à faire vivre la ville pendant le confinement. L’exposition s’appelle tout simplement « Merci », on y retrouve entres autres des Atsem, des médecins, des policiers municipaux, des couturières bénévoles, un colonel, etc.

L’installation des portraits au jardin des Deux-Rives (doc remis)

La patte Mirdass

Les lecteurs de Rue89 Strasbourg y reconnaîtront peut-être la patte d’Abdesslam Mirdass, dont les photos émaillent régulièrement nos pages. Il avait notamment réalisé le reportage-photo très consulté pendant le confinement « Que faites-vous dehors ?« .

Le photographe indépendant raconte l’histoire de ces portraits, réalisés en quelques jours :

« Ça a été très intense, j’ai cavalé aux quatre coins de la ville. C’est une série qu’en temps normal j’aurais étalé sur plusieurs semaines. Avant de photographier, j’ai passé du temps avec chacun, pour savoir comment ils ont travaillé, comment ils ont vécu cette période, pour que la séance corresponde à cette atmosphère. Il y avait d’autres corps de métiers que l’on souhaitait intégrer à l’exposition, mais qui n’ont pas donné suite, peut-être par manque de temps. »

L’exposition gratuite durera jusqu’au jeudi 30 juillet.

Y aller

Exposition « Merci », portraits d’Abdesslam Mirdass, du mardi 14 juillet au jeudi 30 juillet, jardin des Deux-Rives à Strasbourg Port-du-Rhin.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Lidl a oublié de payer plus de la moitié de la prime Covid de ses salariés étudiants

par Guillaume Krempp. 4 633 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi et dimanche, le pic d’ozone entraîne une baisse du prix des transports en commun et de la vitesse sur les routes

par Manuel Avenel. 1 644 visites. 1 commentaire.

Académie de Strasbourg : privés de diplôme, des étudiants de BTS dénoncent une injustice

par Alice Ferber. 4 117 visites. 1 commentaire.