Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Que faites-vous dehors ?
Société 

Que faites-vous dehors ?

par Abdesslam Mirdass.
Publié le 7 avril 2020.
Imprimé le 14 avril 2021 à 13:48
22 180 visites. 13 commentaires.

Est-ce qu’il y a un relâchement dans le confinement ? Après trois semaines, Rue89 Strasbourg est allé à la rencontre des gens présents dans les rues du centre de Strasbourg, malgré les consignes sanitaires. Voici leurs réponses.

« Les pharmacies n’acceptent pas les ordonnances sur WhatsApp. Du coup, je me déplace chez les patients quand ils ne peuvent pas se rendre à mon cabinet, pour leur remettre des ordonnances. Et ça me permet de venir voir toutes les statues du XVe siècle de la Cathédrale, qui elles, ont déjà tout vu ! » (Photos Abdesslam Mirdass / Rue89 Strasbourg)
« Je suis dehors, parce que là où j’habite me confine déjà dans une cour intérieure, qui ne me donne pas accès au voisinage. J’ai besoin d’applaudir le personnel soignant chaque soir avec d’autres personnes. Du coup, je me retrouve à la porte de mon restaurant, fermé, tous les jours à 20h. »
« Je suis dehors parce que je dois sortir mon chien. Il est vieux et n’aime plus sortir, mais je dois le faire, parce que ça me fait du bien aussi. »
« Je suis dehors parce que je viens de terminer mon travail de caissière chez Norma. Je suis dehors parce que je permets aux gens de manger. Les clients sont un peu plus agressifs que d’habitude depuis le début de ce confinement. »
« Je suis dehors parce que je fais du sport. Je cours trois fois par semaine. »
« Je suis dehors, parce que j’ai besoin de marcher. J’ai fait du foot durant longtemps, et aujourd’hui j’ai des problèmes aux pattes. J’ai besoin de faire 30 à 45 minutes de marche tous les jours, sinon je fais des crises d’arthrose. »
« Je suis dehors pour aérer mes enfants. J’habite à 100 mètres de là, et avec les trottinettes, c’est l’endroit idéal, car il n’y a pas de pavés. »
« Je parle Polonais. Je suis allé sur Youtube et j’ai regardé ce que le gouvernement polonais préconise. Je suis dehors pour prendre soin de moi. Je marche. C’est comme ça que je pourrais prendre soin des autres. »
« Je suis dehors, parce qu’avec ce qui se passe, je n’arrive pas à rester à la maison. J’ai envie d’être utile durant cette période particulière même si j’ai très peu de commandes. En moyenne, c’est 3 à 4 commandes par tranche de 3 heures. »
« Livreur pour Uber Eats, je suis dehors, parce que je dois travailler. Si je ne travaille pas, je ne serais pas en mesure de payer mon loyer. »
« Je suis dehors, pour m’occuper de ma mère âgée de 90 ans. Elle a fait un AVC il y a quelques années. Aujourd’hui, elle est confinée chez elle, et je dois lui amener à manger et m’occuper d’elle deux fois par jour parce qu’elle n’est plus autonome. »
« Je prends pas mal de médicaments et mon médecin m’a signifié que je suis une “personne à risque”. Mais j’ai une chienne que je dois sortir 2 à 3 fois par jour. Sinon, je ne sortirais qu’une fois par semaine pour faire mes courses. »
« Je suis dehors parce que je viens tout juste de terminer ma journée de travail à Auchan Place des Halles. »
« J’en peux plus. J’en peux plus de rester à la maison. J’ai besoin d’évoluer, j’ai besoin de voir autre chose, j’ai besoin de respirer. Du coup je suis dehors, à la place d’exploser à la maison. »
« Je suis dehors pour aller voir et apporter à manger à mon papa âgé de 86 ans. Il se porte bien. »
« Je suis dehors, parce que je suis bloqué ! Je suis allé chercher du lait pour mon petit, et j’ai oublié mes clés à la maison. L’interphone ne fonctionne pas et ma femme ne répond pas au téléphone. »
« Je suis dehors parce que je suis dans la deuxiéme ligne de front, après le personnel soignant. En fin de journée, plusieurs infirmières viennent acheter de quoi manger chez moi. Mais l’activité tourne au ralenti. »
« Je suis dehors parce que je suis photoreporter. C’est mon métier de documenter et photographier ce qui se passe durant ces moments de doutes pour tout le monde. »

Sur une idée d’Anthony Micallef.

L'AUTEUR
Abdesslam Mirdass
Photographe de toutes les actions. Photographe de toutes les situations. Strasbourg et au-delà

En BREF

Alexandre Denisty devient le nouveau maire de Duttlenheim

par Jean-François Gérard. 1 793 visites. 3 commentaires.

Filiale d’Europa-Park à Plobsheim : début de l’enquête publique

par Pierre France. 2 187 visites. 1 commentaire.

L’Alterpresse68 attaquée en diffamation par un industriel suisse

par Maud de Carpentier. 1 114 visites. 1 commentaire.
×